Le Grain de Sénevé
Lettre d'information de la mission au Congo

 

Abonnement au
Grain de Sénevé

 

Accueil Saint Joseph et Maison Béthanie
Maison d'accueil pour les groupes et particuliers

 

Liens

 

Mentions légales

 

LES EVENEMENTS DE L’ANNÉE 2024

SUR LE CHEMIN QUI MÈNE A PÂQUES

Pour commencer le temps du Carême, les enfants du Centre Social Notre Dame de la Salette participent à la célébration des Cendres. Après l’intervention de l’éducatrice de première primaire, le père Boluka les exhorte en leur rappelant l’importance du sacrifices, du partage et de l'aumône. Bon Carême à tous !


Agrandir l'image
    

EN ROUTE POUR LA FORMATION AVEC LE DIOCÈSE


Agrandir l'image
    

« Viens puiser aux sources de la vie chrétienne » : tel est le thème proposé par le diocèse de Tours pour donner un nouveau souffle à notre vie chrétienne et spirituelle, tout en gardant l’objectif de la mission. Cette formation a lieu tous les 15 jours. Monseigneur Jordy a inauguré l’année par « L’acte de foi dans la vie spirituelle » ; et il terminera par « La vie spirituelle, l’appel à la sainteté ». En attendant, le Père Raimbault nous a replongés dans la lecture priante de la Bible ; le Père Brouillet nous fait voyager dans les premiers chapitres de l’Ancien Testament ; le Père du Sartel nous parle de la révélation ; nous découvrirons le Credo avec le Père Onfray. Beau moment de rencontre avec les laïcs et les religieux qui ont répondu à cette invitation.

AU SERVICE DE L'AUTEL


Agrandir l'image
    

Une fois par mois environ, Sœur Marie Lydie rassemble les servants d’autel de tous âges le dimanche après-midi à l’église de la Fraternité de Val de Reuil pour une répétition. Là, ces jeunes garçons… mais il y a aussi quelques filles !... reçoivent la formation liturgique et spirituelle qui leur est indispensable pour accomplir dignement leur mission au service de l’autel lors des célébrations eucharistiques de chaque dimanche ou celles des grandes fêtes. Entre autres apprentissages, ils apprennent les noms des différents objets liturgiques.

VIVE LA VIE CONSACREE

« Écouter, regarder avec le cœur, servir avec les mains » Petite maxime que nous emportons avec nous pour servir davantage les plus pauvres, message délivré au cours de la rencontre des consacrés de notre doyenné Tours-Nord, le 5 février; Nous avons la joie d’accueillir chez nous les frères et sœurs qui viennent pour vivre cette journée. L’eucharistie nous rassemble, puis un repas partagé nous permet de faire davantage connaissance. Ces rencontres fortifient notre engagement au niveau de la prière et de l’apostolat.


Agrandir l'image
    

SPORT ET FOI


Agrandir l'image
    

Le dimanche 4 février, une cinquantaine de jeunes des aumôneries du diocèse d’Evreux, dont quinze de notre paroisse Saint Pierre des Deux Rives, ainsi que leurs animateurs, se retrouvent à Conches pour une journée de rencontre autour de leur thème d’année « Sport et Foi ». Le Père Jean-Serge Masamba, leur aumônier, anime ce temps fort, avec un enseignement sur le kérygme, insistant sur la prière, la formation, l’évangélisation, la fraternité et le service. Prières, témoignages, chorégraphies font de ces retrouvailles une magnifique journée.

UNE BELLE SOIREE

La fête de la Présentation et de la Vie Consacrée, le 2 février, est priée et fêtée en paroisse cette année, au diocèse de Tours. Pour nous, la messe est à 18h30 à l’église de Rochecorbon, ce qui permet aux paroissiens de s’y unir. Puis, nous avons la joie d’accueillir chez nous toutes les personnes qui le désirent. Chacun apporte crêpes et boissons : beau moment de convivialité et de partage. La salle de communauté est revêtue de ses beaux atours !


Agrandir l'image
    


Agrandir l'image
    

A Kinshasa aussi, nous fêtons la Vie Consacrée avec les Vêpres et une veillée d’adoration à la paroisse le 2 février. Puis le dimanche 4, nous participons à la messe pour tout le site de Kimbondo.

ÊTRE AMI DE JESUS


Agrandir l'image
    

Les 27 et 28 janvier, l’aumônerie Bienheureux Daniel Brottier, paroisses de Montrichard et de Pontlevoy, fait un week-end à l’Accueil Saint Joseph : 40 jeunes accompagnés d’un prêtre, d’un diacre, d’une religieuse, d’un séminariste et de deux couples réfléchissent sur le thème « L’amitié avec le Christ ». L’aumônerie se joint à la communauté pour prier le chapelet à 17h30. Puis, Sœur Marguerite Marie donne son témoignage et leur parle de notre congrégation. Quelques sœurs se joignent au groupe des jeunes pour l’adoration à 21h, suivie des complies.

BONNE ANNÉE!

En ce dimanche 28 janvier, une quarantaine de jeunes de l’aumônerie de la paroisse Saint Pierre des Deux Rives se retrouvent pour la messe de 11 heures à l’église de Val de Reuil, puis se regroupent dans la salle paroissiale afin de partager un repas ensemble et d’échanger leurs vœux pour l’année nouvelle. Ils sont entourés de notre curé, le Père Nicolas, de Sœur Marie Thérèse et de Sœur Marie Lydie. Pour manifester cette amitié mutuelle, chaque participant(e) est invité(e) à offrir à une autre personne un petit cadeau personnel et en échange, il en reçoit bien sûr un lui-même. De plus, deux anniversaires sont soulignés et l’on tire même les Rois ! Oui, notre église de la Fraternité porte bien son nom ! La joie emplit les cœurs de tous ces jeunes et de ceux et celles qui les accompagnent dans leur parcours de foi.


Agrandir l'image
    

LES VŒUX DU CURÉ


Agrandir l'image
    

Ce 21 janvier 2024, les vœux du Curé pour notre paroisse Saint Martin-Saint Vincent en Vouvrillon, prennent une autre forme quant à la présentation ; c’est sous forme de diaporama que chaque groupe doit présenter le travail de l’année. Baudouin, séminariste, nous offre une belle réalisation avec pour titre : 2 partants-2 arrivants, Don Charles et Aymeric d’une part, et Don Maël et lui-même, d’autre part. Les activités des jeunes sont présentes, notamment les évènements qui ont été vécus par l’aumônerie. Le rapport du conseil financier est plus compréhensible grâce à un montage très clair. L’EAP présente les grands moments vécus par la paroisse durant toute l’année. 5 d’entre nous sont là. Durant le temps de l’Avent, un parrainage de prière entre paroissiens a été proposé : en fin d’après-midi, nous découvrons notre parrain et notre filleul, et c’est l’occasion d’un échange de petits cadeaux.

CÉLÉBRATION ŒCUMÉNIQUE

Le 19 janvier, au cœur de la Semaine Mondiale de prière pour l’Unité des Chrétiens, une belle célébration œcuménique a lieu à l’église de Val de Reuil. La communauté catholique, qui accueille, et deux communautés protestantes sont représentées. Malgré les routes glissantes et le froid, une trentaine de personnes se rassemblent pour prier à cette grande intention, et le Pasteur d’Évreux nous fait un magnifique commentaire de l’évangile du Bon Samaritain, choisi pour être au cœur du thème de cette année. C’est l’Église du Burkina Faso qui a préparé l’animation de cette semaine de prière, aussi un décor africain est placé devant l’autel, constitué d’instruments de musique, de calebasses, et divers jolis objets d’Afrique de l’Ouest. De beaux chants ponctuent ce rassemblement et ceux qui le souhaitent peuvent rester pour un repas partagé, avec une majorité de plats africains cuisinés par les paroissiennes.


Agrandir l'image
    

AUX COTÉS DES PLUS FRAGILES


Agrandir l'image
    

Le jeudi 18 janvier, à 15 h 30, des membres de l’équipe du Service Évangélique des malades, Éliane, Sœur Marie Céline et Sœur Marie François, animent la célébration de la Parole à la résidence « le Clos saint Vincent ». Marie va chercher les personnes dans leurs chambres pour les amener au salon. Huit résidents se retrouvent pour ce temps de prière.

BONJOUR MONSIEUR HIVER !

La Normandie ne l’avait pas vue depuis longtemps ! Qui ? La neige ! Et voici que le 18 janvier au matin, elle se réveille revêtue d’un beau manteau blanc ! Que c’est beau, certes, mais cette région n’est guère habituée à sa présence. Aussi tout est perturbé, jusqu’à notre boulangerie qui reste fermée toute la journée et notre supermarché qui n’est pas livré ! En attendant, même si cette invitée-surprise complique quelque peu la vie de certains, il y a au moins deux jeunes sœurs, à la communauté de Val de Reuil, qui retrouvent leur âme d’enfant et s’en donnent à cœur joie ! En effet, Sœur Marie Thérèse et Sœur Marie Lydie sont visiblement ravies de l’événement et veulent immortaliser l’instant. Résultat en image !


Agrandir l'image
    

HONNEUR A NOS HÉROS


Agrandir l'image
    

Les 16 et le 17 janvier, la RDC commémore ses deux héros nationaux, le président Laurent Désiré Kabila et le premier ministre Patrice Lumumba, tous deux assassinés. A l'occasion, les protestants et les catholiques célèbrent l'Eucharistie et le culte à leur mémoire. Quant au centre social, pas d’activités ! A la communauté, nous profitons du repos de ces deux journées fériés.

PARTAGE COMMUNAUTAIRE

La communauté du Christ Roi a inscrit dans son projet communautaire les numéros des orientations capitulaires qui se rapportent à la Réparation. Nous nous réunissons pour un premier partage sur ce thèmes. Chacune peut exprimer son expérience de la Réparation, ce que c’est pour elle et comment elle essaie de le vivre tout au long de la journée. Notre fondatrice nous rappelle que la Réparation est au cœur de notre dévotion au Sacré Cœur et nous nous souvenons aussi qu’elle est inscrite inscrite dans la Doctrine de l’Église. Pour Saint Jean Paul II, la réparation est unie au thème de la sainteté, c’est la coopération apostolique au salut du monde. Ce chemin de réflexion se poursuivra tout au long de cette année.


Agrandir l'image
    

C'EST LA RENTRÉE !


Agrandir l'image
    

Le Lundi 8 janvier, après les vacances de Noël, toutes les activités reprennent au Centre Social à Kinshasa avec les enfants. Grande est la joie des éducatrices d'accueillir ce petit monde, tous joyeux de reprendre le chemin de l'école avec courage, et la révision des leçons se fait avec succès.

VIVE LE ROI ! VIVE LA REINE !

A Val de Reuil, comme dans nombre de foyers français, la communauté a « tiré les Rois » le dimanche de l’Epiphanie. Et Sœur Marie Bruno, notre supérieure, a été la reine de ce jour, ayant trouvé dans sa part de galette une magnifique fève en forme d’ananas ! En effet, cette fête correspond au jour où les rois mages, guidés par la lumière d’une étoile, arrivèrent jusqu’à Jésus, dans l’étable où il était né. Pour célébrer son arrivée et en guise de respect, les rois Mages offrirent des cadeaux à Jésus : de l’or, de la myrrhe (résine issue d’un arbre d’Arabie, le balsamier), de l’encens. Nous mangeons la galette des rois ce jour-là, car c’est l’Eglise qui institua cette tradition typiquement française. Elle remonte au 13ème siècle. A cette occasion, la galette était partagée en autant de portions que d’invités, plus une part. Cette portion supplémentaire, appelée « part du Bon Dieu » ou « part de la Vierge » était donnée au premier pauvre qui passait.
Quant à la fève dans la galette, elle remonte, elle, au temps des Romains ! Un haricot donc, puis au 18e siècle, une fève en porcelaine représentant l’Enfant Jésus, et plus tard une figurine fantaisie en porcelaine ou même en plastique ! Il existe aujourd’hui une multitude de fèves qui font le bonheur des collectionneurs. Mais savez-vous que la collection de ces petits objets se nomme la « fabophilie » ?


Agrandir l'image
    


Agrandir l'image
    

A la Communauté du Christ-Roi aussi, nous avons la joie de partager la galette des rois avec nos voisins et amis : Élodie et sa famille, Olga et son mari et Marie Thérèse. Il y a plusieurs rois et reines. Nous sommes heureuses de vivre ce temps de fraternité et de convivialité qui se termine par un temps de prière à la chapelle, devant la crèche. Les mages sont présents mais sur le point de repartir, comme vous le savez, par un autre chemin !

© Sœurs de Marie-Réconciliatrice(2010) - Responsable publication : Sr Marie-Samuel - Réalisation jpJ - Dernière mise à jour : 17/02/2024 -
Powered by amen.fr