Le Grain de Sénevé
Lettre d'information de la mission au Congo

 

Abonnement au
Grain de Sénevé

 

Accueil Saint Joseph
Maison d'accueil pour les groupes

 

Liens

 

Mentions légales

 

BIENVENUE SUR LE SITE OFFICIEL DES SŒURS DE MARIE RÉCONCILIATRICE

Merci de votre visite !



Dimanche du Bon Pasteur,
Dimanche de prière pour les vocations

Dans une vitrine d’un magasin d’objets de piété qui se trouvait en haut de la rue Delpérier, près de l’église Notre Dame la riche à Tours, il y avait une image du « bon pasteur ». Je la voyais chaque jour en allant à l’école, dans les années 40, cette image est restée en moi, elle illustrait la bonté d’un guide, sa douceur, son attention à chacun.

Il m’a fallu bien des années pour percevoir le sens véritable de l’adjectif « bon ». Il est le ‘bon pasteur‘, mais au sens où l’on prend le bon train ou la bonne route. Cela est encore plus nécessaire à une époque où sont proposées mille recettes pour trouver le bonheur, mais quel bonheur ? Où des églises, des groupes religieux se créent à toutes les portes architecturales ou électroniques, où des activités humaines deviennent complètement accaparantes pour ceux qui les pratiquent. Ce n’est pas le moment, comme je l’ai entendu dire, « de se gourer de guru » !

Sauf que, justement, Jésus n’est pas un guru, au sens où il est entendu dans le contexte des sectes. Il donne, lui, à chacun une vocation. Dans le mot vocation, il y a « vocal » : Jésus appelle. Sa convocation n’est pas un ordre, il demande, il fait appel à notre liberté. Jésus n’est pas là pour mettre en dépendance, enfermer, exploiter.

Comment se fait-il que cette dimension essentielle de la foi, soit si peu perçue par ceux qui sont extérieurs à l’Eglise ? Comment se fait-il que l’Eglise ait la réputation de s’immiscer à la place des consciences personnelles, de mettre des gens dans des comportements stéréotypés ? L’histoire passée peut expliquer cette réputation, mais cela renforce la nécessité de donner sur ce point, un témoignage clair. Et là, quelle que soit notre vocation, nous avons à examiner nos manières d’être, dans le regard que nous portons sur nous-mêmes et dans nos manières de respecter la vocation des autres.

Père Jean Pierre Belliard

© Sœurs de Marie-Réconciliatrice(2010) - Responsable publication : Sr Marie-Samuel - Réalisation jpJ - Dernière mise à jour : 15/05/2019 -
Powered by amen.fr