Le Grain de Sénevé
Lettre d'information de la mission au Congo

 

Abonnement au
Grain de Sénevé

 

Accueil Saint Joseph
Maison d'accueil pour les groupes

 

Liens

 

Mentions légales

 

BIENVENUE SUR LE SITE OFFICIEL DES SŒURS DE MARIE RÉCONCILIATRICE

Merci de votre visite !



18 octobre : dimanche des missions

Au moment de vous partager ces quelques lignes, j’ai devant les yeux la dernière encyclique du pape François « Fratelli tutti » (Tous frères) et le calendrier liturgique qui annonce la semaine missionnaire mondiale du 11 au 18 octobre.

Et je pense à mes dernières trente années passées en RDCongo en tant que missionnaire. Venu du Canada, dès le début de mon expérience en Afrique, j’avais bien réalisé jusqu’à quel point on peut recevoir des gens qui nous accueillent en terre de mission. Jusqu’à quel point aussi ces personnes d’une autre culture nous sont semblables profondément.

Ce n’est pas la foi chrétienne que je leur apportais d’abord car ce sont plutôt les Congolais qui m’ont enrichi par leur sens du divin et leur confiance en Dieu. A première vue, on aurait pu dire que ma communauté apportait des moyens pour le développement, pour diverses œuvres caritatives et pastorales dans le sens du partage et de la solidarité.

Alors que beaucoup rêvent d’arriver en Europe ou en Amérique pour des conditions de vie normales et un avenir meilleur, voilà qu’ils s’étonnaient de me voir faire le chemin inverse. Comment moi un Canadien, je pouvais quitter mon pays si privilégié pour venir vivre parmi eux avec les difficultés matérielles, l’instabilité politique et l’insécurité. J’avoue à ma honte que je me suis posé également la question, surtout lors des pillages répétitifs durant la nuit de Noël 1996 par des militaires en fuite. Je me disais entre les incursions de soldats dans notre maison : « Qu’est-ce que je suis venu faire ici dans ce fichu pays ? »

Avec le temps et le contact direct avec les gens, avec la grâce de Dieu surtout, sans que je m’en rende compte, mon regard a changé. Cette femme, ce jeune, ce vieillard qui sont dans le besoin, j’arrive à les voir comme si c’était ma propre mère, mon jeune frère ou mon grand-papa. J’arrive à les voir comme Dieu Père de tous les humains les voit. C’est ce que le pape François développe dans « Fratelli tutti ». La base de la fraternité la plus forte est la filialité. Nous sommes tous les enfants d’un même Père. Tous nous sommes nés par amour et pour l’amour. Jésus Christ est le parfait modèle de cette double relation. Comme chrétiens, nous avons l’urgente mission de l’annoncer de toutes les manières possibles. En devenant d’abord « le miracle d’une personne aimable », sachant donner et recevoir, condition indispensable pour présenter l’Évangile.

Fructueuse mission à chacun et chacune, là où vous avez été semés !

Père Marc André Couture, sv

© Sœurs de Marie-Réconciliatrice(2010) - Responsable publication : Sr Marie-Samuel - Réalisation jpJ - Dernière mise à jour : 17/10/2020 -
Powered by amen.fr