Le Grain de Sénevé
Lettre d'information de la mission au Congo

 

Abonnement au
Grain de Sénevé

 

Accueil Saint Joseph
Maison d'accueil pour les groupes

 

Liens

 

Mentions légales

 

BIENVENUE SUR LE SITE OFFICIEL DES SŒURS DE MARIE RÉCONCILIATRICE

Merci de votre visite !



Saint François de Sales : un guide vers la sainteté

Saint François de Sales, que nous fêtons ce 24 janvier, fut évêque de Genève ; il travailla à l’unité des chrétiens, que l’Église souligne ces jours-ci. Il fut aussi un guide dans la recherche de la sainteté.

Quand on parle de sainteté, plus d’une personne réagit en disant : « cela n’est pas pour moi ; je suis trop ordinaire pour cela, c’est trop exigeant… ».

Pourtant notre vie chrétienne est une vie d’amour de Dieu et du prochain. Et c’est en vivant cela que l’on devient saint, sainte.

La sainteté n’est pas réservée à quelques religieux ou religieuses, quelques prêtres ou évêques ; elle est offerte à tout disciple du Christ.

Donc cette volonté de suivre le Christ, de l’imiter est offerte à tous, mais la manière sera adaptée à ce que je suis ; je n’ai pas à essayer de copier un autre.

Saint François de Sales écrivait : « La dévotion (la sainteté) doit être différemment exercée par le patron, l’artisan, l’employé, le prince, la veuve, le célibataire, l’épouse… Non seulement cela, mais chacun doit en accommoder la pratique à ses forces, à ses affaires, à ses devoirs particuliers… »
« Non, la dévotion ne gâte rien quand elle est vraie ; lorsqu’elle se rend contraire à la vocation légitime de quelqu’un, c’est qu’elle est sans doute fausse. »


Notre vie chrétienne n’est pas seulement une inscription au registre des baptêmes ; cette vie est appelée à se développer, à grandir. Cela demande donc des efforts, en comptant sur l’assistance de l’Esprit Saint.

Saint François de Sales le soulignait : « Celui qui jeûne se croira pieux parce qu’il jeûne; quoique son cœur soit plein de rancune : il n’ose tremper sa langue dans du vin, ni même dans de l’eau par souci de sobriété, mais il n’hésite pas à la plonger dans le sang du prochain par la médisance et la calomnie. Un autre s’estime pieux parce qu’il multiplie les oraisons, bien qu’il parle ensuite avec arrogance à ses employés ou à ses voisins. Celui-ci tire volontiers l’aumône de sa bourse pour la donner aux pauvres, mais ne peut tirer la douceur de son cœur pour pardonner à ses ennemis. Celui-là, enfin, pardonne aisément, mais ne paie ses créanciers que sous contrainte de la Justice... Tous ces gens-là peuvent passer pour «dévots» (saints), ils ne le sont pourtant pas. »

Tous, nous sommes appelés à progresser dans la vertu, c’est cela grandir en sainteté…

En résumé saint François de Sales nous rappelle que tous, nous sommes appelés à vivre en chrétiens, tous appelés à la sainteté, en toute simplicité, avec la grâce de Dieu :

« Vous aspirez, Philothée, à vivre généreusement votre état de baptisée et à répondre à l’appel universel à la sainteté, parce qu’étant chrétienne vous savez que c’est la volonté du Seigneur qui a dit : «Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait ».

Père Roger Laberge, sv

© Sœurs de Marie-Réconciliatrice(2010) - Responsable publication : Sr Marie-Samuel - Réalisation jpJ - Dernière mise à jour : 23/01/2021 -
Powered by amen.fr