Le Grain de Sénevé
Lettre d'information de la mission au Congo

 

Abonnement au
Grain de Sénevé

 

Accueil Saint Joseph
Maison d'accueil pour les groupes

 

Liens

 

Mentions légales

 

Les événements de l'année 2012-2013

Le repas indien


Agrandir l'image
    

N’ayant plus de messe le matin à 7h à la paroisse, nous avons dû faire appel à d’autres prêtres. Ceci nous a permis de faire la connaissance de deux jeunes prêtres indiens, David et Jayaraj. Nous avons partagé les joies et les peines qui ont jalonné cette année. Nos deux amis nous ont proposé de venir partager avec nous un repas indien. C’est ce qui s’est passé le soir du 16 juin. C’est dans une joyeuse ambiance fraternelle que nous avons dégusté les nombreux plats apportés… Nous avons fait le partage avec les jeunes du foyer qui étaient là, et qui prenaient leur repas à la fraîche. Nous avons terminé la soirée par des chants : indiens, congolais, et des chants du renouveau… Les habitants des immeubles ont profité à cette occasion d’une soirée musicale ! Le 5 juillet, nous profiterons du passage du cousin de Sœur Marie Paul, prêtre, pour clore cette année au foyer par une Eucharistie, un repas partagé, une veillée de chants…

La profession de foi à Val de Reuil

Le 16 Juin, ils sont 16 jeunes de la paroisse Saint Pierre des Deux Rives à faire leur profession de foi, en l’église de la Fraternité à Val de Reuil. Professer sa foi est un acte important ; cette année les jeunes ont fait cette démarche avec beaucoup de sérieux. Pour la célébration, les parents prennent une part active : une maman s’est proposée pour fleurir l’église, d’autres ont proclamé les lectures. Les parrains ou marraines sont également présents pour transmettre, chacun à son filleul, la lumière qu’eux-mêmes avaient reçue en leur nom le jour de leur baptême : signe de la transmission de la foi et de la responsabilité qu’ils ont de témoigner eux-mêmes leur foi. C’est avec beaucoup de joie que nous avons célébré avec ces jeunes et ces familles.

     Plus de photos de la célébration


Agrandir l'image
    

La retraite de la profession de foi

Les 12 et 13 juin, à l’Abbaye Sainte Françoise Romaine du Bec-Hellouin, c’est la retraite des jeunes de 6° qui préparent leur profession de foi. Cette année, le petit groupe de la catéchèse spécialisée se joint à nous pour une journée. Le thème de la retraite est : «Le mystère ? Bonne Nouvelle !» Avec les jeunes, nous discernons qu’un «mystère» c’est quelque chose que l’on découvre petit à petit. Nous abordons : le mystère de la vie : toute vie est un mystère, que l’on doit découvrir progressivement ; le mystère de Dieu : nous ne pouvons pas comprendre Dieu si nous ne le cherchons pas et si nous ne l’aimons pas comme un Père ; le mystère du mal : Dieu ne veut pas le mal, c’est l’homme lui-même qui est à l’origine du mal (péché originel) ; le mystère de la Présence de Jésus : Jésus nous révèle l’amour de Dieu, par sa présence dans les sacrements et par le don du Saint Esprit ; le mystère des chrétiens différents : malgré nos différences, nous sommes tous invités à vivre en chrétiens, en Eglise Corps du Christ, à professer notre foi en Dieu Trinitaire qui est Lui-même «relation». Pour exprimer tout cela, nous réalisons une fresque qui représente tous ces mystères. Pendant ces deux jours, nous avons aussi la joie de vivre les temps de prière avec les sœurs ; et le dernier jour, nous faisons une marche jusque chez les frères, qui nous permet de contempler les mystères de la vie. Ce temps fort fut un moment très apprécié par les jeunes.

La fête des voisins

Grande première ! avec un peu de retard, car la fête des voisins avait lieu en réalité le 31mai ! Cette fête se situe dans l’axe de la diaconie «servir et rejoindre nos frères les plus démunis». Le groupe des veilleurs d’immeubles a œuvré doucement mais sûrement auprès des personnes voisines, et le résultat a été surprenant. «Il faut de l’audace pour aller de l’avant». La devise de notre fondatrice a été mise en pratique dans tous les domaines… Nous avons bravé le temps en installant les tables dehors, avec les parasols ! Peu à peu les convives arrivent, les tables se garnissent. Nous avons été récompensées… La pluie nous a averties qu’elle arrivait et qu’elle désirait prendre la place… Nous avons donc terminé la soirée à l’intérieur. Une trentaine de personnes des immeubles du square et du 6, rue de Dantzig nous ont rejoints ; des plans ont été tirés sur la comète pour l’an prochain. Mais, d’ici la prochaine fête des voisins, d’autres projets à court terme pour l’été, afin de rompre la solitude, sont lancés. Belle soirée, qui a changé le regard et favorisé les rencontres dans le quartier.

Merci Frère Jacques !

Avec tristesse, nous avons appris le décès du Frère Jacques Viger. Mais, dans le même temps, est monté en nous un chant d’action de grâce pour tout ce que nous avons reçu de lui, pour les merveilles que le Seigneur a faites pour nous et pour le monde, à travers lui. Il fut l’un des artisans de notre fondation à Kinshasa, non seulement par le soutien qu’il apporta toujours à nos jeunes, mais aussi et surtout, parce qu’il fut pour elles un «éveilleur» et un modèle de vie religieuse. Nous retiendrons de lui son large sourire, mais surtout sa grande humilité, son incommensurable générosité, sa simplicité, son désir de se faire tout à tous, et la profondeur de sa vie spirituelle. Merci Frère ! Nous avons tant reçu de vous ! Vous êtes et serez toujours présent dans notre cœur et dans notre prière. Vous avez rejoint le Père Pierre et nous savons que nous pouvons compter sur vous deux, maintenant encore plus qu’avant.


Agrandir l'image
    

La rencontre de fédération à Paris

C’est à Paris que, cette année, les Sœurs de la Fédération Notre Dame se retrouvent le 6 juin pour leur journée-détente. Pourquoi ce choix ? Tout d’abord, pour faire connaître le lieu de notre fondation aux autres congrégations de la fédération. Ensuite, parce que toutes sont heureuses de venir dans la capitale pour le 850° anniversaire de la cathédrale Notre Dame. Nous avons rendez-vous à 9h30 dans notre communauté Notre Dame de la Salette, du Square Léon Guillot. Nos sœurs nous accueillent avec de bonnes viennoiseries car nous avons quitté nos communautés très tôt le matin.

Nous commençons donc la journée par la visite du sanctuaire et l’église Notre Dame de la Salette, située à l’emplacement même de notre «berceau». Cette visite est guidée et commentée par le Frère Jean Marc qui répond à toutes nos questions. Toutes apprécient sa culture, ses nombreuses connaissances d’historien et… sa sympathie.

Ensuite, c’est le déjeuner convivial et joyeux, à la fin duquel nous fêtons l’anniversaire de Sœur Marie Andrée. A la fin du repas, chacune reçoit un petit livret-souvenir de la journée et qui va nous conduire et guider notre méditation sur le chemin du jubilé.

Puis, les voitures s’ébranlent pour la cathédrale Notre Dame pour faire «le chemin du Jubilé». Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort nous attend et nous accompagne. Nous nous mettons en route et faisons la montée avant de franchir la porte jubilaire, après avoir admiré la façade. Nous professons notre foi sur les fonds baptismaux ; nous nous laissons guider par le Christ «Lumière du monde» en admirant les grandes verrières. Nous nous arrêtons devant la Vierge du Pilier qui nous conduit au cœur de l’Amour divin : «Voici ta mère.» Puis nous arrivons à la chapelle du Saint Sacrement que nous adorons. Et nous découvrons une relique insigne : la couronne d’épines ! Monseigneur clôt chaque étape par un temps de prière.

A 16h, nous sommes dans le chœur, tout près de l’autel où Monseigneur de Moulins-Beaufort célèbre la messe pour notre groupe. C’est la messe pour «l’Evangélisation des peuples» qui a été choisie. Elle est joyeuse et de nombreux pèlerins s’arrêtent pour écouter nos chants accompagnés au tam-tam et prier avec nous.

Nous avons le temps encore de nous rendre à la rue du Bac, puis au tombeau de Saint Vincent de Paul à la grande joie de certaines sœurs de la fédération qui n’étaient encore jamais venues en ces lieux.
Merci à nos Sœurs de Paris qui nous ont si bien reçues et ont préparé pour nous toutes cette belle journée bien remplie !

Jubilé à Notre Dame

A l’occasion de 850 ans de Notre Dame de Paris, une démarche de pèlerinage à été proposée à tous les chrétiens : une invitation à se mettre en route et à suivre Marie pour la laisser nous conduire à Jésus. Les CM1, les CM2 et les Jeunes de l’aumônerie de la paroisse Notre Dame de la Salette, conduits par leurs catéchistes répondent à cette invitation. Sœur Marie Paul participe à cette démarche de la foi du mercredi 5 juin de 9h à 12h. Ils empruntent le parcours des huit étapes : la porte Jubilaire et la montée, la façade occidentale, les fonts baptismaux, les grandes rosaces, l’autel et le chœur, la Vierge du pilier, la chapelle du Saint Sacrement, les reliques de la passion et la châsse de sainte Geneviève. Ce pèlerinage les a invités à aller au cœur de la foi de l’Eglise.


Agrandir l'image
    

La rencontre des responsables JMV


Agrandir l'image
    

Samedi 1° et dimanche 2 juin a eu lieu la rencontre des responsables de la jeunesse Mariale Vincentienne. Sœur Marie Joseph et Sœur Marie Paul y participent. Après la prière d’ouverture à la chapelle, nous nous retrouvons à la salle de réunion. Sont présents 15 responsables de différents secteurs. Une évaluation de l’année est faite ainsi que du rassemblement national qui a eu lieu à Lourdes. A l’issue de celle-ci, plusieurs propositions sont faites pour préparer le thème de l’année prochaine. Les préoccupations sont plus axées sur les questions et différents problèmes qui se posent aujourd’hui. C’est un temps fort pour la rencontre, car les responsables doivent se laisser guider par L’Esprit Saint pour choisir le thème. Enfin, après plusieurs suggestions et éliminations par vote, le thème est trouvé : «Tous uniques, tous différents, tous aimés de Dieu».

Hommage à Soeur Marie Bernard

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de Sœur Marie Bernard, Supérieure Générale des Sœurs Oblates Mariales, congrégation très proche de la nôtre. Plusieurs d’entre nous ont participé à ses obsèques, à Créteil. A toutes ses Sœurs, nous présentons nos fraternelles condoléances et nous les assurons de notre soutien par la prière et de notre amitié bien réelle.


Agrandir l'image
    

Fête de la Foi


Agrandir l'image
    

Mercredi 29 mai, une Fête de la Foi a eu lieu à Notre Dame de la Salette de 20h à 21h30, à l’occasion du cinquantième anniversaire de sa construction. C’est une fête musicale, familiale, et joyeuse en présence de Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort. Un «Je crois en Dieu» fil rouge de cette année de la Foi, dont la musique a été composée par le Père Patrick Lemoine, ponctue notre rassemblement. Les différentes paroisses du secteur participent pour exposer un témoin de la foi par un chant, un mime, un poème, une prière, un refrain, un texte sur la vie du saint. Toutes les sœurs de la communauté y participent et apprécient bien la soirée. A la fin, il y eut une distribution de bracelets pour les jeunes avec la phrase «Je crois».

Mon chapeau a 4 bosses

C’est avec les refrains « Mon chapeau a quatre bosses, quatre bosses a mon chapeau… » et « Mon chapeau sur la tête, mon chapeau sur la tête… » que les jeunes du Patro ont pu s’amuser, courir, jouer, en ce dernier mercredi du mois, 29 mai pour la journée « Portes ouvertes ». Il fallait de temps à autre porter son chapeau, le montrer et faire des révérences. Quant aux équipes, pour gagner, ce sont les bruits qui comptent et la rapidité. Cette fois, les conteuses sollicitent bien la participation des enfants en leurs posant des questions et en les faisant réfléchir sur certaines maximes, dictons, énigmes, proverbes…. C’est donc dans une bonne ambiance que tout se déroule. A la chapelle, on entend bien les voix pendant l’adoration : « Jésus je t’adore, je te donne ma vie, oh oui je t’aime… » : un moment très important auquel les enfants ont pris goût. Comme d’habitude, nous clôturons la journée par la fête, la danse, les anniversaires du mois de mai. Pour le mois de juin, nous nous donnons rendez-vous à la Kermesse Missionnaire le 19 juin de 14h à 18h. Venez nombreux !


Agrandir l'image
    

Jubilés à Rouen


Agrandir l'image
    

Le lundi 20 mai, les Sœurs de l’Enfant Jésus, Providence de Rouen, invitent notre communauté Marie- Toublet à s'unir par la prière à leur action de grâce pour leurs Jubilés de 60 ans, 50 ans et 25 ans de vie religieuse. C'est Monseigneur Jean-Charles Descubes, évêque de Rouen, qui préside la célébration au cours de laquelle les treize jubilaires renouvellent leur consécration religieuse. Celle-ci se déroule en l’église Saint Jean Bosco de Mesnil Esnard. Ensuite, un verre de l'amitié nous donne l'occasion de faire connaissance avec toutes les personnes venues entourer les sœurs. Après ce temps convivial, c'est l'heure du repas fraternel au cours duquel les jeunes sœurs africaines et malgaches font quelques animations. La journée passe rapidement et c'est l'heure de reprendre la route pour Val de Reuil sous la pluie !

Une visite attendue et appréciée !

Le 9 mai, jour de l’Ascension, nous avons la joie d’accueillir Bénédicte avec son mari Daniel et leurs 3 enfants Tibhérine, Silouane et Laude. Les enfants sont de véritables artistes en herbe et ils ont chacun leur mallette de dessinateur ! Toutefois, ils ne restent pas longtemps à l’intérieur car ils se rappellent que nous avons un beau parc ; ils s’y rendent bien vite et font des découvertes ! Les parents ne sont pas inquiets de les savoir dans la nature car Sœur Marionice les accompagne. Ils cherchent surtout les hérissons : Laude se console de ne pas en trouver en rapportant des pommes de pin. Elle cueille aussi de belles fleurs des champs à sa maman. Nous échangeons beaucoup avec Bénédicte et Daniel et sommes très heureuses de ces quelques heures passées ensemble.


Agrandir l'image
    

Pèlerinage à l'Ile Bouchard

Le jour de la Pentecôte, nous allons à l'église Saint Gilles de l'Ile Bouchard, que Sœur Marionice et Sœur Christine Marie découvrent et où les autres sont heureuses de revenir ! Qu'y a-t-il de spécial ? Du 8 au 14 décembre 1947, alors que la France est au bord de la guerre civile, 4 petites filles témoignent avoir vu la Sainte Vierge dans cette église paroissiale. La Sainte Vierge apprend progressivement aux enfants et à la foule à prier. Notre «Maman du Ciel» se montre comme une mère très proche de ses enfants. Elle est la mère de l’unité, de la paix et de la réconciliation. Marie intercède et demande qu’on prie pour la France. Elle demande aussi la prière pour les pécheurs. Elle donne du bonheur pour les familles et nous fait comprendre combien la famille est un lieu de bonheur. Elle accueille la prière pour les vocations et elle regarde les prêtres avec tendresse. A l’Ile Bouchard, la Vierge est invoquée plus spécialement sous le nom de «Notre Dame de la Prière.» Nous prions devant l’autel où Marie est apparue et où elle est représentée avec l’Ange Gabriel. Nous nous unissons aux pèlerins présents en priant avec eux le chapelet médité par le Père Xavier Malle, curé de L’Ile Bouchard. «Notre Dame de la Prière, apprenez-nous à prier !»

La marche pour les vocations

Le 12 mai, Sœur Marie François, Sœur Christine Marie et Sœur Marionice participent à la Marche en Eglise pour les vocations, animée par l’équipe diocésaine des vocations de Tours. La marche commence à l’église Sainte Radegonde avec le chant «Donne moi ton regard» après le commentaire du Père François du Sartel sur le message du Pape pour la journée des vocations 2013. Sur ce même lieu, nous écoutons les témoignages de deux personnes qui sont allées à Lourdes à l’occasion du rassemblement du 9 mai : «Servons la fraternité, Diaconia 2013». La marche prend forme avec prières, chants et partages spontanés, sur les rives de la Loire qui la rendent encore plus agréable. Après trois haltes : «Dieu est fidèle, il tient ses promesses», «Jésus marche au long des routes de notre vie. Il nous invite à le suivre» et «La charité fait partie intégrante de notre vie de foi», la marche prend fin à 17h00 avec les Vêpres solennelles à la Basilique, présidées par Monseigneur Aubertin, et la prière 2013 pour les vocations.

Bienvenue chez nous


Agrandir l'image
    

Une ancienne du patronage de Paris, Chérifa, vient se ressourcer sur les lieux de son enfance, après le deuil récent de son mari Cédric, 38 ans, décédé des suites d’une longue maladie. Nous avons la joie d’avoir plus de vie dans le foyer avec la présence d’Enzo son fils de 10 ans, et sa fille Alizée de 6 ans… Le soleil, la cour, les jeux, permettent de faire un peu le passage. Nous restons bien unies à toutes les anciennes qui vivent un vrai soutien fraternel.

Joyeux anniversaire !

Ce 5 mai, nous nous retrouvons toutes à Rochecorbon pour fêter les 60 ans de Sœur Marie Samuel. Cadeaux les plus divers, repas animé, chants, saynètes, et surtout ambiance fraternelle et joyeuse sont au rendez-vous. Nous fêtons aussi les 88 ans de Sœur Marie Julien. En résumé, une magnifique journée où chacune a partagé ses talents pour le bonheur de toutes ! Sans oublier, bien sûr, la belle messe d’action de grâces célébrée dans notre chapelle par notre Curé le Père Geoffroy à qui nous adressons un merci sincère et reconnaissant.

Visite de Soeur Joseph Marie

Du 4 au 6 mai, nous avons la joie d’accueillir, à la communauté de la Salette, Sœur Joseph Marie, carmélite du Dorat, venue pour des examens médicaux. Sœur Joseph Marie a bien connu l’Institut par la communauté du Brésil et nous avons gardé des liens épistolaires. Sœur Joseph Marie nous partage sa vie et nous confie ses intentions de prière.


Agrandir l'image
    

Célébration de la Première Communion


Agrandir l'image
    

Le dimanche 5 mai, à 11h30, en l’église de la Fraternité de Val de Reuil, c'est le jour "J". Sept jeunes de la communauté chrétienne font leur première communion. L’église est remplie de chrétiens et la messe est bien priante, animée par une chorale venue de Paris.
Les lectures sont proclamées par une catéchiste et un parent ; et pour faire participer davantage les enfants, les versets du psaume sont assurés par eux-mêmes. Dans son homélie, le Père Pierre insiste sur l'importance de la première communion, en disant : «Vous êtes appelés à servir le Seigneur chaque jour de votre vie ; ouvrez vos cœurs avec joie pour que le Christ vienne y demeurer. Qu'il vous donne la force, et ce désir de vivre proche de lui. Qu'il vous accompagne sur le chemin de votre vie.»
Quant à nous, les adultes, nous sommes émus de voir ces enfants avancer doucement, mains jointes, pour recevoir le Corps du Christ.
La communauté chrétienne est dans une très grande joie de les accompagner et de prier avec eux en ce jour si important.

Mois de mai, mois de Marie

Le 1°mai, notre communauté du Christ Roi fait l’ouverture du mois de Marie avec une décoration que met en valeur, dans notre chapelle, la statue de Notre Dame de la Salette. Chaque jour, à tour de rôle, l’une de nous est chargée de préparer et animer le moment de prière avec Marie.
Ce mois de mai, avec Marie notre mère, est pour nous «ses enfants de la terre bien-aimés du Père» un mois de dévotion-attention, un mois de prière-méditation, un mois d'écoute-accueil de la Parole, un mois pour rendre grâce à Dieu pour ce «beau oui» de Marie qui donne au monde pécheur le «Sauveur promis»! Le Christ comptait sur le «oui» de Marie... et, en ce beau mois de mai, la mission de Marie est de nous rappeler que Jésus compte encore et sans cesse aujourd'hui sur notre oui ! Marie peut et veut nous aider à dire avec et comme Elle «Je suis la Servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole».
Nous chantons avec Marie «la première en chemin» ! Oui nous sommes tous en pèlerinage, en chemin vers Dieu et comme disciples du Christ nous avons la vocation commune à la sainteté et à la mission d’évangéliser le monde. Pendant ce mois de mai, nous sommes donc librement conviés à nous arrêter sur les vertus de celle qui est La Sainte «bénie-choisie-comblée de grâces» pour apprendre à vivre à ses cotés, l'humilité, l'amour pour Dieu, la charité envers le prochain, la foi, l'espérance, la chasteté, la pauvreté, l'obéissance, la patience, l'esprit de prière et d'oraison…


Agrandir l'image
    

La retraite de Première Communion

Le 1° mai, pour les enfants de notre paroisse Saint Pierre des Deux Rives, la retraite préparatoire à la première communion s'est déroulée au Prieuré Notre Dame des Bois à Canappeville. Sœur Marie Odette y participe avec d'autres catéchistes et quelques parents viennent nous rejoindre. La journée se déroule en cinq temps : le premier, c’est l’accueil et la messe.
Puis vient la lecture d’une image de la Cène du Seigneur. Avant de lire le texte; nous invitons les enfants à observer la peinture et les laissons exprimer ce qu'ils voient. Puis, ils doivent repérer les 12 apôtres avec Jésus qui est au centre ; l'auréole qui est derrière la tête de chaque personnage, signe de leur sainteté. Les apôtres sont tournés vers le personnage du centre. Ils ont une main levée, signe de leur interrogation, de leur surprise, signe aussi de la question qu'ils se posent sur celui qui va livrer Jésus. Un apôtre n'a pas d'auréole. Il a un personnage bleu dans le corps et il tend la main vers le plat au centre de la table. Il s'agit de Juda ; il va livrer Jésus ; le diable est venu en lui ; un apôtre est allongé sur la table devant Jésus, il est le seul à ne pas avoir de barbe, c'est le plus jeune ; il s'agit de Saint Jean. Jésus au centre tient une coupe d'une main et de l'autre main, il tend 3 doigts levés, signe de la Trinité : Père, Fils et Esprit Saint ; il bénit. Il est vêtu d'une cape rouge, signe de sa Passion, il va verser son sang sur la croix ; il est assis sur un trône, signe de sa royauté ; nous pouvons en voir le dossier, derrière lui. Au centre de la table, un animal : il s'agit d'un agneau, l'agneau pascal, rappel du repas pascal lors de la libération d'Egypte. Cet agneau renvoie à Jésus que l'on appelle également l'agneau puisqu'il va être sacrifié en mourant sur la croix.
Ensuite, nous invitons les enfants à souligner les paroles que le prêtre prononce à la messe et à noter les verbes.
Vient après l’explication du verbe communier: être uni aux autres et à Dieu.
Puis nous partageons le récit de la multiplication des pains. Jésus nous montre comment il nous aime, il nous invite à partager, à mieux vivre ensemble et à être en communion. Il nous aide à ouvrir nos cœurs avec joie pour qu'il vienne y demeurer.
Les moments de travail en équipe étaient très enrichissants. Nous clôturons par un temps d’adoration à la chapelle.

Les clochettes porte-bonheur

«Le temps ne nous donne pas à penser que le 1°mai est tout proche ! Aux sorties des messes vous trouverez cependant les premières clochettes de muguet proposées par les Sœurs de Marie Réconciliatrice pour les jeunes qui leur sont confiées à Paris, Val de Reuil, au Congo. Petite congrégation qui fait un très bon travail auprès des jeunes et des familles. Nous avons bénéficié de leur aide et l’avons appréciée au cours des ateliers de Février. Nous les remercions, et vous incitons à leur faire bon accueil» C’est ainsi que le Père Emmanuel, curé de Saint Ferdinand des Ternes a encouragé ses paroissiens. La vente du muguet s’est bien passée dans les six paroisses qui nous ont reçues pour le week-end des 27 et 28 avril. Mais avant, toute une équipe s’est retrouvée de bon matin autour des 3000 brins à mettre en bouquets ! La présence de Suzanne, jeune pousse dans la famille de Louise et Basile, a été d’un grand soutien !


Agrandir l'image
    

A la découverte de la capitale


Agrandir l'image
    

Antoine et Sara, munis de leur carte de Paris arrivent à retrouver, le 23 avril, la «maison de campagne de Marie Jacques» ! Accompagnés de Cécile leur maman et des grands parents, pendant trois jours ils viennent découvrir les monuments de Paris ! Voir leur tante et faire connaissance avec les jeunes filles du foyer ! La communauté de Paris a la possibilité de recevoir parents et amis dans le bâtiment que nous nommons «Pavillon». C’est le début de plusieurs «visites».

Récollection à l'ENC

Sœur Marie Joseph participe et anime la récollection à l’ENC le jeudi 26 avril, dans les salles de Notre Dame du Lys, avec d’autres catéchistes et les élèves de 6°. Nous avons médité sur le thème : «De Pâques à la Pentecôte». La matinée est un temps de travail en petits groupes avec un moment de récréation. Chaque équipe est composée de 10 enfants ; au total, ils sont plus de 90 pour présenter de petites scènes comme : la pêche miraculeuse, les femmes au tombeau, les deux disciples d’Emmaüs, l’ascension, la pentecôte etc. Après la présentation, nous nous retrouvons tous dans la cour pour partager les bonbons en se souhaitant de bonnes vacances !

Portes ouvertes au Patro

Mercredi 24 avril, le patronage a ouvert ses portes comme de coutume, pour l’accueil des enfants qui ne font pas partie du centre afin qu’ils partagent notre joie avec des jeux, des contes, la danse classique, la danse zumba, l’adoration et la fête des anniversaires. Ce mercredi nous en avons trois : ceux d’Isild, Alexiane et Solène. C’était une belle journée ensoleillée, mouvementée à cause des différents jeux animés par le groupe des Anges. Durant les anniversaires, le Père Grégoire, le Frère Isnard et Ariane sont dans nos murs. Ensuite, le Père Grégoire anime l’adoration et, à la fin, il explique aux enfants comment se passe le patro au Congo. Le grand nombre d’enfants du patro d’été à Kinshasa a suscité l’étonnement de nos petites parisiennes ! La journée devait se passer avec un chapeau sur la tête, mais plusieurs l’avaient oublié. En voici une qui en portait un très beau !

Un bol d'air du pays !

Mardi 23 avril, la communauté de Paris accueille deux Religieux de Saint Vincent de Paul venus de Kinshasa : le Père Grégoire, curé de Sainte Rita et le Frère Isnard qui sont à Paris pour quelques jours. Ils sont venus pour un colloque à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Frédéric Ozanam. Quelle joie d’avoir les nouvelles du pays, même si nous n’avons pas de courrier de nos sœurs du Congo, du fait que le départ de nos confrères a été précipité, le visa leur ayant été accordé au dernier moment. Nous avons pris avec eux le repas de midi ; puis, Sœur Marie Véronique leur a partagé sa dévotion à Jeanne d’Arc !


Agrandir l'image
    

Les activités au Patro Notre Dame

Tous les mercredis, les enfants du patronage sont heureuses de se mettre autour d’une table pour exercer leurs talents, bien que certaines préfèrent les jeux et la lecture. Pour captiver leur attention, nous mettons un modèle d’activité à leur disposition, afin de voir comment, à leur tour, elles peuvent aboutir à réaliser une belle activité. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous vous présentons ce qu’elles ont fait depuis la rentrée : les poissons en pompon, les fleurs, l’ours, les petits oiseaux, le bonhomme de neige, la mosaïque, le cadre, les hérissons, Mike, etc. Parfois aussi, les enfants nous font certaines surprises à leur tour, comme le coloriage des dessins, ou la fabrication d’un livret avec de bonnes idées.
Il y a déjà un mois, le patronage a accueilli une bénévole comme professeur de danse classique ; elle est maman de deux enfants, ancienne danseuse au Canada auprès des enfants, comme bénévole également. Après une prise de contact de deux séances, elle est heureuse de prendre en main cette activité qui a manqué aux enfants depuis un certain temps.

Le dimanche des vocations à Val de Reuil


Agrandir l'image
    

Le dimanche 21 avril, journée mondiale de prière pour les vocations, nous vivons cette journée en paroisse. Nos trois prêtres et nous-mêmes, avons proposé aux paroissiens une journée "portes ouvertes". C'est à dire que nous avons accueilli tout l'après midi ceux qui voulaient en savoir plus sur notre vocation ; par exemple, comment et quand avons-nous reçu l'appel et comment vivons-nous notre vocation particulière ; les joies et les difficultés que nous rencontrons ; etc. Pour bien organiser la journée et la rendre plus amicale et ludique, nous l'avons présentée sous forme de jeu de piste ; un plan de l'itinéraire et des indices avaient été donnés. Nous avons été un peu déçues du petit nombre de visiteurs et nous avons eu l'impression que, dans la paroisse, il n'ya pas beaucoup de chrétiens qui ont le souci de la relève vocationnelle. Mais nous continuons de prier le Maître de la moisson pour qu’Il appelle et suscite dans le cœur des jeunes l'envie et le courage de Lui répondre.

Dimanche du Bon Pasteur

A l’occasion du 4° dimanche de Pâques, journée de prière pour les vocations, spécialement les vocations sacerdotales, nous avons eu la chance d’accueillir quelques séminaristes de la communauté Saint-Martin dans la paroisse. Sœur Marionice a été invitée pour aider à l’animation à Parçay-Meslay, le samedi de 14h à 16h30. En arrivant, un petit jeu pour faire «chauffer» l’ambiance ; ensuite les témoignages de deux séminaristes, un de Chine et l’autre de Cuba. Les parents qui ont amené leurs enfants sont restés avec nous. Ils étaient heureux de participer. Ce fut un après-midi familial et amusant que nous espérons renouveler.


Agrandir l'image
    

Une semaine de travail intense !

Du 16 au 20 avril, les 5 jeunes sœurs se retrouvent à Rochecorbon avec le Père Angelo pour une session de formation sur l’Histoire de l’Eglise. Elles sont accompagnées également de Sœur Marie Samuel et Sœur Marie Bruno. C’est une semaine de travail intensif ! Les journées sont chargées. Mais notre «professeur» sait nous faire apprécier le sujet. Il y a maintenant du pain sur la planche pour travailler personnellement tout ce que nous avons reçu !

La session en fédération

Le lundi 15 avril, nous nous retrouvons à Baugé pour la session en fédération. Bien sûr, sont présentes avec nous de nombreuses sœurs des autres congrégations : les Filles du Cœur de Marie, de Baugé, les Sœurs du Très Saint Sacrement et de la Charité, de Bourges, les Filles du Saint Cœur de Marie, de Mayenne. Cette année, notre intervenant est Monseigneur Gérard Defois, évêque émérite de Lille. Après nous avoir brossé un large panorama du Concile Vatican II, il développe plus particulièrement le document «Gaudium et Spes». Sa connaissance très approfondie du Concile, son expérience de pasteur, ses dons d’orateur, sa sympathie naturelle et son sens de l’humour ont fait de cette journée une réussite. Notre seul regret, c’est qu’elle a passé beaucoup trop vite ! La célébration Eucharistique nous a rassemblés dans la prière et le repas convivial a été un temps apprécié de partage et d’échanges fraternels.

La Confirmation à Louviers

Cette année, le sacrement de la confirmation a été célébré dans la paroisse Père Laval, à notre Dame de Louviers, pour le secteur Nord de notre diocèse d’Evreux. Ce secteur regroupe quatre paroisses, dont la nôtre, Saint Pierre des deux Rives, fait partie. Ils sont une trentaine de jeunes et d’adultes à recevoir ce sacrement le dimanche 14 avril. Pour notre paroisse, ils sont six jeunes. Pour marquer d'une façon visible ce sacrement, les nouveaux confirmés reçoivent une écharpe rouge, «couleur de l'Esprit Saint» et une médaille en bois en forme de colombe comme cadeau-souvenir de ce jour si important pour leur vie chrétienne. Nous sommes très heureuses de cette célébration et aussi de continuer à cheminer avec ces jeunes.

Joyeux anniversaire!


Agrandir l'image
    

Le 13 Avril, la communauté de Paris fête l’anniversaire de Sœur Marie Jacques. Elle est entourée de fleurs, petits cadeaux, ect. Et, pour mieux marquer cette journée, les sœurs de la communauté lui réservent plusieurs petites surprises : un chant, un petit poème, et une saynète. Bien sûr, nous la portons aussi dans notre prière.

Rencontre pour les Vocations

Le 12 avril, Sœur Marie Bruno et Sœur Marionice représentent la congrégation pour une journée de rencontre organisée par le Service National pour l’Evangélisation des Jeunes et pour les Vocations, dans les locaux de la Conférence des Evêques de France, à Paris, avenue de Breteuil.
Le matin, nous avons le témoignage de jeunes en formation à la vie religieuse ou au sacerdoce, en particulier sur ce qui les a aidés dans leur discernement vocationnel et leur choix ; puis des questions à réfléchir en petits groupes pour partage et relecture : remontées des enjeux et des défis de la pastorale des vocations aujourd’hui. Ensuite le Frère Christopher, osb, de l’Equipe Nationale des vocations en Grande Bretagne, nous expose comment cette pastorale est organisée dans une perspective de croissance et devient fructueuse dans son pays ; il nous partage son expérience au long des ces années, avec un accent sur les groupes de discernement. Pour l’après midi, des ateliers avec des thèmes choisis d’avance ; ensuite une conférence sur «Choix et discernement des vocations» par le Père Arnaud de Rolland, sj.
Après une journée bien remplie et pleine de propositions pour l’avenir, nous rentrons à Rochecorbon très heureuses de la richesse de cette rencontre.

L'Annonciation

Cette année, c’est le 8 avril que nous fêtons l’Annonciation, puisque le 25 mars se trouve pendant la Semaine Sainte. Le Père Bidault, de passage en Touraine, vient célébrer la messe à 11h30 dans notre chapelle. A l’homélie, il évoque trois étapes de notre vie religieuse : l’appel que Jésus a fait à chacune d’entre nous, les obédiences, qui manifestent notre disponibilité, la vieillesse, étape durant laquelle Dieu nous demande de lui donner de plus en plus de choses qui semblaient nous appartenir. Nous prions tout spécialement pour Sœur Marie Geneviève que nous fêtons ce jour-là, car elle a choisi pour mystère «l’Annonciation». Puis, le Père Bidault déjeune avec nous.


Agrandir l'image
    

Jeunesse 2000

Jeunesse 2000 : c’est une initiative missionnaire de laïcs qui veut permettre à un maximum de jeunes de rencontrer personnellement le Christ à travers l’Eucharistie et de se réapproprier les bases de la foi Catholique. C’est un groupe qui organise ainsi des week-ends dans de nombreux diocèses en s’appuyant sur 4 piliers : l’Eucharistie, la Miséricorde et le sacrement de la Réconciliation, la Parole de Dieu, et Marie. Cette fois-ci, c’est à Marmoutier qu’a eu lieu le week-end, du 5 au 7 avril. A cette occasion, il est proposé à des communautés religieuses d’animer les offices pour les jeunes. Le samedi 6 avril, c’est notre communauté qui a été sollicitée. Sœur Marionice et Sœur Christine Marie vont donc animer les Laudes. Les jeunes sont heureux de nous revoir encore le dimanche à 12h30 pour la messe qui clôture leur rencontre. Cette célébration est très fervente et se termine par de joyeux applaudissements.

Encore un anniversaire !


Agrandir l'image
    

Ce samedi 6 avril, c'est au tour de Soeur Marionice de souffler ses bougies. Pour elle, c'est 49 ! Encore une fois, Annabelle a fait des merveilles, avec des fraises et de la chantilly. Mmm ! Toutes les gourmandes de la communauté se régalent.

Une journée bien fraternelle

Le 4 avril, nous avons la joie d’accueillir le Noviciat des Religieux de Saint Vincent de Paul, qui est à Erigné : le Père Mauricio, maître des Novices, le Père Emmanuel, le Frère Jean Marie, le Frère Alexis ainsi que les 2 novices : Rémi et Gilson. Tous arrivent pour la messe en fin de matinée ; comme dans notre communauté, 3 continents sont présents dans la leur : Amérique du Sud, Afrique et Europe. Puis c’est le déjeuner avec beaucoup d’échange et de joie. Au dessert, voici le gâteau avec la bougie qui porte le nombre 36 ! Et oui, c’est l’anniversaire de Sœur Christine Marie, benjamine de notre communauté, qui s’empresse de souffler afin que tous puissent déguster le délicieux mille-feuilles fait maison par notre super-cuisinière Annabelle !

C'est beau la vie de chateau !

Lundi de Pâques, Sœur Marie Geneviève, Sœur Marie François, Sœur Christine Marie et Sœur Marionice vont visiter le château de Chenonceau construit au 16° siècle sur le Cher, magnifique et harmonieuse construction architecturale, avec les beaux jardins de Diane de Poitiers et de Catherine de Médicis, composés de dessins et de jets d’eau d’origine. La visite à l’intérieur est très intéressante ; tellement intéressante que nous nous sommes perdues de vue… prises par la beauté et le récit des événements du passé ici. Nous nous retrouvons finalement en face du labyrinthe ! mais ce n’est pas une coïncidence, et nous restons bien ensemble jusqu'à la fin de la visite pour ne pas courir le risque de nous perdre à nouveau.

Pâques à Dinard

Nous avons trouvé une famille qui a accepté de venir à Paris pour visiter la capitale et garder le foyer en même temps. Ainsi toute la communauté de la Salette a pu vivre les Jours Saints avec le foyer de Charité de Dinard. C’est toujours un plaisir de retrouver les membres de ce foyer que nous connaissons depuis 2004. Arrivées à 14 h00 le Vendredi Saint, nous avons pu entrer dans le grand silence avec la méditation de la Passion à 15h00. Belle célébration autour de la croix. Le soir du Vendredi Saint, nous avons eu une méditation autour du tombeau du Seigneur. «Veillez et priez». Chants, prières, silence, nous ont permis d’intérioriser ces grands jours saints. Chacun ou chacune a été sollicité pour participer à l’animation de la Veillée Pascale. Nous nous sommes inscrites pour rendre visible la seconde lecture «Hébreux et Egyptiens» dans le passage de la mer rouge ; les enfants et les jeunes gestuaient les chants qui entrecoupaient les lectures. Belle veillée et beau séjour qui nous ont permis de refaire nos forces tant spirituelles que physiques. Le beau temps était au rendez-vous !

La Semaine Sainte à Rochecorbon

Jeudi Saint

Le Jeudi Saint, le Père Jean Paul Antoine vient célébrer dans notre chapelle la Cène du Seigneur. C’est une belle célébration, que nous avons préparée ensemble avec soin. La chapelle est belle et bien décorée, pour rappeler le dernier repas du Christ avec ses apôtres. Nous sommes heureuses ensuite d’accueillir notre célébrant à notre table, puisque, ce jour-là, nous fêtons tout particulièrement le sacerdoce.

Veillée d'adoration

Puis, le soir, en procession, nous nous rendons au reposoir, pour l’Adoration communautaire : beaux textes, chants, temps de silence soutiennent notre prière, qui, pour celles qui le peuvent, va se prolonger jusque tard dans la nuit.


Agrandir l'image
    

Vendredi Saint


Agrandir l'image
    

Le Vendredi Saint, Chemin de la Croix à 15h dans notre chapelle ; le soir, plusieurs Sœurs peuvent participer à l’Office de la Passion, en paroisse, à Rochecorbon. Pour celles qui ne peuvent se déplacer, c’est dans notre chapelle qu’elles se réunissent pour méditer ensemble les textes que la liturgie nous propose en ce jour de la mort de notre Sauveur.

Veillée pascale

C’est dans l’église de Vouvray que nous vivons la Veillée Pascale : l’humidité ambiante ne permet pas au feu de beaucoup nous éclairer, ni nous réchauffer ! mais nous nous transmettons tout de même la flamme dans la joie. C’est le Père Geoffroy, notre curé, qui chante l’Exultet. Toute la célébration est relevée par de beaux chants : la chorale a bien travaillé dans les jours qui précèdent ! et par la présence de nos 4 prêtres. Une fois rentrées à la maison, nous prenons ensemble une joyeuse collation. C’est le changement d’heure ! Quand nous éteignons nos lumières, il n’est pas moins de 2h00 du matin !

Jour de Pâques

Le jour de Pâques, dans notre chapelle, messe à 10h avec le Père Pierre Delannoy. Durant cette célébration, l’accent est mis d’abord sur l’eau du baptême : le Père bénit l’eau, fait l’aspersion et, avant la communion, chaque Sœur va prendre de cette eau et fait le signe de la Croix. Bien sûr, nous soulignons aussi le grand évènement de ce jour : le Père va vers chaque Sœur à qui il annonce : «Christ est ressuscité !» et chacune de lui répondre : «Oui, Il est vraiment ressuscité !» Après la messe, nous voici, grâce à la télévision, sur la place Saint Pierre de Rome où nous écoutons le message de notre Pape François avant de recevoir sa bénédiction. Les cloches sont passées à Rochecorbon : nous trouvons à la salle à manger des cloches, des poussins, des œufs… de belles cartes ! La journée se poursuit dans la joie et dans la prière en chantant les Vêpres, avec un temps d’Adoration.

Jours Saints à l'aumônerie de Val de Reuil

Pour permettre aux jeunes de vivre ensemble, avec l'Eglise, la passion et la résurrection de notre Seigneur Jésus, nous vivons une journée de récollection le samedi 30 mars. Elle a pour thème: «Notre Foi est fondée sur la mort et la résurrection de Jésus Christ». Cette journée concerne les jeunes de 6° et 5° de l'aumônerie de Saint Pierre des Deux Rives. Eux-mêmes souhaitent ces journées, car elles sont des moments de joie, de partage et aussi de connaissance mutuelle approfondie. Le soir, nous avons un temps de prière avec les parents, suivi d'un repas partage. Et nous clôturons notre journée avec toute la communauté paroissiale, par la vigile pascale, au cours de laquelle un des jeunes du groupe reçoit le baptême.

Tous à vos écharpes


Agrandir l'image
    

Malgré que le froid persiste, cela ne nous empêche pas de poursuivre les objectifs que nous nous sommes fixés au début de cette année scolaire : «Rejoindre toutes les familles qui n’ont pas encore d’enfants au Patronage». Ce mercredi 27 mars, les portes du patro Notre Dame sont grandement ouvertes pour accueillir les familles, amis, amies, copains et copines… pour jouer, danser, écouter des contes, prier, et fêter les anniversaires ensemble. Cette fois, le mot d’ordre est : «Prenez soin de votre cou ! Enfilez une écharpe !» Ce sont les anges (les plus grandes) qui depuis un certain temps sont initiées à l’animation, qui prennent les devants. Les cris de joie, courir pour attraper l’adversaire, la protection ou la libération du membre de son équipe fait prisonnier, font transpirer tout le monde : une astuce pour se protéger contre le froid. Nous ne reculons plus, avançons au large. C’est pour cela qu’on se donne rendez-vous le 24 avril : chacun ou chacune avec son chapeau sur la tête.

KTTous à Rochecorbon

Le rassemblement de la catéchèse de trois clochers de notre paroisse, Rochecorbon, Parçay-Meslay et Monnaie, appelé KTTous, tombe cette fois-ci au milieu de la Semaine Sainte. Avec Don Marc Antoine, responsable de la catéchèse, nous prévoyons au programme le chemin de croix et les confessions. A 9h15, c’est l’accueil des enfants devant l’église. Vu leur nombre, nous les répartissons en deux équipes : le chemin de croix et les confessions vont se passer en alternance : dans le parc Saint Pierre pour le chemin de croix et dans l’église pour les confessions ; 3 prêtres sont disponibles. Sœur Marionice et une catéchiste aident les enfants à se préparer et à avancer vers les confesseurs. Quant à Sœur Christine Marie, avec deux catéchistes, elle anime le chemin de croix ; à tour de rôle, elles portent les panneaux des scènes du chemin de croix ou sont lectrices. C’est à 11h00 que se termine cette belle matinée.


Agrandir l'image
    

La messe chrismale à Tours


Agrandir l'image
    

Ce mardi 26 mars, Monseigneur Aubertin préside la messe chrismale à la cathédrale de Tours. Plusieurs d’entre nous sont heureuses d’y participer. Au cours de celle-ci, dans son homélie, il souligne l’élection de notre pape François : «En nous donnant un pape venu d'un autre monde, un Pape si soucieux des plus pauvres, l'Esprit Saint ne veut-il pas nous aider à ouvrir nos cœurs, ne veut-il pas élargir l’espace de notre tente comme le dit le prophète Isaïe... » Il consacre les saintes huiles, utilisées dans le diocèse pour les sacrements (baptême, confirmation, ordination, sacrement des malades). Quant aux prêtres du diocèse, également présents, ils renouvellent les engagements qu'ils ont pris lors de leur ordination : «Par amour pour le Christ et pour le service de l'Église.»

Une rencontre agréable

Le 17 mars, dans la communauté des Sœurs Aveugles de Saint Paul, située sur l’avenue Denfert-Rochereau, a eu lieu la rencontre de Ecclésiastiques Congolais en France (FECOF en sigle). Sœur Marie Joseph et Sœur Marie Paul étant à Paris y participent. Les aînés et anciens de la fraternité nous expliquent les objectifs de la rencontre : aider les nouveaux venus à intégrer le groupe, partager des informations et nouvelles du pays et de nos famille, consolider nos liens pour nous soutenir et prier ensemble. A cette occasion, la fraternité a élu son nouveau président et, à la fin, nous avons partagé le repas congolais.


Agrandir l'image
    

Action pour la mission à Kinshasa

C’est le 24 mars que s’est déroulé, au Lycée Saint Louis, le Loto annuel au profit de notre mission à Kinshasa. Traditionnellement organisé par l’AJOE et son dynamique président, Bernard Malcurat, il s’est déroulé, comme chaque année, dans une ambiance tout à fait sympathique et joyeuse, à la stéphanoise !!! Les gagnants sont repartis heureux et les perdants… aussi ! Car on vient, avant tout, pour se retrouver et passer ensemble un moment d’amitié, et aussi, bien sûr, pour soutenir la communauté et la mission à Kinshasa. Pari réussi cette année encore ! Un grand merci à tous.

     Voir toutes les photos du loto

Etre jeune et vivre sa foi

Du 16 au 17 mars, les jeunes confirmands et confirmés de notre diocèse ont vécu ensemble un week-end, au collège-lycée Saint François de Sales à Evreux. Ils ont eu un programme bien établi. Après l'accueil, un temps de prière est proposé, suivi d'un grand jeu sur les dons de l'Esprit Saint, le thème du week-end étant : «Je crois en l'Esprit Saint». Pendant la soirée, ils écoutent deux témoignages : un confirmé adulte et une catéchiste de la «catéchèse spécialisée». Le 17 au matin, les confirmands rejoignent les confirmés et ensemble, ils vivent à nouveau un grand jeu. Au même moment, tous les animateurs sont invités à une conférence animée par le père Jérôme Payre responsable de notre secteur, et Monseigneur Nourrichard, notre évêque. Puis c’est l'échange sur tout ce que nous vivons avec les jeunes que nous accompagnons : leurs questions, leur peur de vivre leur foi dans les milieux non chrétiens, le regard des autres... Après le repas, nous nous réunissons pour écouter les témoignages des jeunes confirmés qui se dévouent au service hospitalier de notre diocèse à Lourdes. Nous terminons la journée par une belle célébration eucharistique d’action de grâce célébrée par le Père Nourrichard, son vicaire général et les prêtres accompagnateurs, avec une chorale de jeunes professionnels de Louviers. Les jeunes de Val de Reuil sont heureux de participer à de tels week-ends, qui les aident à prier, à vivre leur foi et à partager avec d’autres jeunes.

Alerte à la neige !

Notre région est réputée plutôt pluvieuse, voila qu'elle nous cache des surprises... C'est la totale, nous avons vécu un épisode neigeux, qui a perturbé pas mal la vie de nombreux Normands. Mais, par contre, elle a fait aussi le bonheur des autres, en particulier les petits enfants et aussi les grands enfants ! présents à Val de Reuil à ce moment-là. Merci Seigneur pour tes merveilles.

13 mars 2013

HABEMUS PAPAM !

Avec toute l'Eglise et le monde entier,
nous nous réjouissons et nous rendons grâce à Dieu pour l'élection du Saint Père François !

Les ateliers au Patro Notre Dame

Les vacances scolaires de mars ont permis à plus de 25 enfants de découvrir la vie de Moïse, à travers des ateliers adaptés, des grands jeux, et un grand jeu de l’oie. Nous avons ouvert les portes chaque jour à 8h30 jusqu’au soir 18h. Les parents sont contents de confier les enfants aux Sœurs du Patronage. Un temps de mise en route avec les éléments du pèlerin a permis aux enfants de la première semaine de confectionner chapeau, besace, bourse et sandales… non en cuir mais en carton dur et de décorer le bâton du pèlerin. A la fin de la semaine, tout le monde était prêt pour le départ «sur les pas de Moïse». La seconde semaine, l’épisode de la naissance de Moïse a été symbolisé par un mini-berceau confectionné avec des journaux roulés et remplaçant les joncs… Le buisson ardent a bien brûlé dans notre chapelle jour et nuit… portant les flammes en papier sur lesquelles les enfants avaient inscrit leurs intentions de prière. Pour y accéder il fallait respecter la demande de Dieu «Ote des sandales car le lieu que tu foules est saint.» Les sandales entourées des fleurs portant les qualificatifs : confiance, courage, respect, ont été déposées près du buisson. Les enfants sont repartis avec tous les trésors qu’ils avaient confectionnés, plus les diplômes soulignant leurs qualités sportives.

Joyeux anniversaire !


Agrandir l'image
    

Nous ne sommes que 6, y compris l'héroïne, autour de la table, pour fêter ce 9 mars l'anniversaire de Sœur Marie Geneviève, avec une délicieuse tarte aux mirabelles ornée d’une bougie de 82 ans. Mais, malgré ce petit nombre inhabituel pour notre communauté du Christ-Roi, tout se passe dans la joie ! Nous rendons grâce avec notre sœur et prions pour elle.

Les ateliers à Saint Ferdinand

Du 4 au 8 mars, ont eu lieu, à la paroisse saint Ferdinand, les ateliers pour les enfants en lien avec le diocèse de Paris. Dans le cadre de sa formation au BAFA, Sœur Marie Paul y participe. Vu le nombre important des enfants, les ateliers se déroulent sur deux sites : Espace 16 et l’école Blanche de Castille. Il y a 30 adultes et aussi des jeunes venus donner un coup de main pour entourer les enfants. Avec 17 à 18 ateliers, ceux-ci sont bien occupés toute la semaine. Et chaque matin, avec la prière, le père donne le départ et raconte étape par étape la vie de Moïse. En effet, cette fois, les activités de la semaine sont centrées sur ce personnage essentiel de l’histoire du Peuple de Dieu et il ya des choses merveilleuse dans chaque atelier : Chant et geste, grenouilles, mouches, sauterelles, rotin, panier, masque égyptien, papyrus et hiéroglyphes, perles, broderie et marque page, mosaïque, tricot, cuisine, sac, décor et spectacle, spectacle que nous découvrons le dernier jour : les enfants devenus acteurs transmettent le contenu de leur foi. Je rends grâce à Dieu pour cette aventure et le rôle qu’a pu tenir notre Institut, par ma présence.

Promouvoir la famille et accueillir le frère

Le 7 mars, 4 Sœurs de Rochecorbon se rendent à la soirée qui a lieu à Tours, au Christ-Roi, sur le thème : «Promouvoir la famille et accueillir les frères». Après une présentation par le Père Geoffroy, nous écoutons d’abord avec intérêt 2 témoignages, celui de Jérôme Brunet, directeur de l’Enseignement Catholique à Blois, et celui de Didier Rochereau, engagé dans la Mission Ouvrière : ACE, JOC, ACO. Puis nous nous mettons en petits groupes pour réfléchir sur nos engagements en Eglise. Après la mise en commun, le Père Lalot conclut en commentant un texte de Saint Paul sur la place et le rôle du chrétien dans le monde.

Rencontre nationale des JMV à Lourdes

Du 2 au 5 mars, a eu lieu le Rassemblement national des JMV à Lourdes (Jeunesse Mariale Vincentienne). Sœur Christine Marie et Sœur Marionice y accompagnent les enfants du Patro Notre Dame. Après un long voyage de 5 heures, nous arrivons à Lourdes où nous sommes accueillis dans le Centre de Colonies de Vacances de Batsurguère. Nous plongeons immédiatement dans le programme avec la présentation dynamique de chaque groupe qui a été fort bien préparée à l’avance ! Après une brève intervention du Père Vincent, c’est déjà l’heure de dormir. Le petit déjeuner nous rassemble le dimanche 3 mars. Dans la matinée, messe pèlerine très appréciée de tous : c’est un vrai pèlerinage car elle commence dans le grand salon, puis nous nous rendons par petits groupes dans le jardin pour la prière pénitentielle : chacun reçoit une belle croix en bois, signe de l’amour et de la miséricorde de Dieu. La messe se poursuit dans la chapelle où nous écoutons la Parole de Dieu et nous revenons au grand salon pour la liturgie de l’Eucharistie. L’après-midi, jeu de piste sur les pas de Bernadette puis un petit temps pour faire les achats. Le soir nous avons un beau film sur Bernadette. Lundi matin, nous apprenons que la SNCF fait grève le lendemain et nous devons concentrer les deux dernières journées en une ! Avec beaucoup d’intérêt, les jeunes écoutent 3 personnes leur parler sur le service ; les groupes alternent pour écouter les témoignages et participer aux ateliers. L’après-midi, découverte de la Basilique du Rosaire et prière du chapelet à la grotte. La soirée festive sur «Marie dans ma vie» se termine par la célébration d’envoi. Dès le mardi matin, chaque groupe s’organise pour trouver un train pour rentrer à Paris malgré la grève. Notre groupe n’a pas eu de difficultés pour rentrer. Tous sont ravis de ce rassemblement et vont porter la joie qui illumine leur visage.

Portes ouvertes au Patro Notre Dame

En ce mercredi 27 février, elles sont nombreuses avec leurs amies et amis, copains et copines pour répondre à l’invitation. Et oui, les portes sont ouvertes, comme d’habitude en ce dernier mercredi du mois au patronage notre Dame pour accueillir les jeunes. Cette fois-ci, ils ont tous apporté des gants pour respecter le thème du mois. Il faut être rapide au grand jeu pour répondre aux questions sur la laine et la soie, matières premières permettant la fabrication des gants. Ensuite courir vite pour retrouver tel ou tel élément caché et découvrir l’énigme. Les bonnes choses ne durent pas, il est temps d’écouter le conte, aller prier, ensuite souligner les anniversaires et partager les gâteaux et la danse. Pour la fois prochaine, vous êtes tous invités, avec vos écharpes au cou, mercredi 27 mars, 58 rue Dombasle.

La rencontre inter-foyers

Le 26 février, c’est à nouveau la rencontre inter-foyers, et les résidentes du foyer Notre Dame sont heureuses d’accueillir à cette occasion des jeunes d’autres foyers : Le Prevost avec le Père Gilles et le Frère Jean Marc, Nazareth avec Sœur Jeannine, l’Enfant Jésus avec Sœur Maria Goretti. Les jeunes du foyer Pierre Olivain n’ont pas pu venir cette année, étant pris par une action humanitaire. Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort est notre intervenant. Une eucharistie animée par les jeunes rassemble tous ceux qui peuvent se libérer. Puis un repas-débat suit. Dans la continuité de l’an dernier « Réussir sa vie ou Réussir dans la Vie », les jeunes sont invités à réfléchir et à échanger sur les différentes questions proposées par le Jubilé de la Cathédrale de Paris. Trois axes : « - l’être humain en chemin, suis-je persuadé que je suis unique, que j’ai été créé pour apporter quelque chose d’unique là où je suis ? - Tel que je suis qu’est-ce que j’apporte, et qu’est ce que je reçois des autres ? - Quel sens je donne à ma vie… Donner sa vie pour qui ? pour quoi ? » Belle soirée à laquelle le conseil d’administration a pu participer. Les jeunes en redemandent…

Les Journées d'Amitié de la Congrégation

22, 23 et 24 février : dates peu habituelles pour nos Journées d’Amitié, mais les vacances scolaires étant tardives, nous nous adaptons au mieux. Comme toujours, nous sommes bien aidées tout au long de l’année, ainsi que durant les trois journées… Les comptoirs sont resplendissants, certains changent de visage, d’autres prennent leur place comme, cette année, les aquarelles et la porcelaine… mais tous sont bien achalandés pour l’ouverture. Le Père Dominique vient pour bénir les dames vendeuses et toutes les personnes qui nous feront la joie de leur visite. Depuis 3 ans, les repas du samedi midi et du dimanche midi rassemblent un nombre important de nos amis… Une bonne équipe de jeunes du foyer et d’amies de Saint Etienne sont à pied d’œuvre. Le froid ne vient pas à bout de la bonne volonté et du courage des personnes qui animent l’espace de la brocante se tenant sous le préau et dans une salle peu chauffée… Tout se passe bien et nos visiteurs sont heureux, comme toujours, de revoir les Sœurs qu’ils ont connues dans les différentes œuvres de l’Institut. Un grand merci à tous !

Partage d'Evangile

Le partage d'évangile dans les familles : c'est l'initiative qu'a prise l'Equipe d'Animation Pastorale de notre paroisse Saint Pierre des Deux Rives. Cela fait partie, entre autres, des résolutions ou des moyens pour vivre ensemble notre temps de carême. Le 21 février, nous avons reçu à la communauté les personnes inscrites pour ce temps de partage. L'évangile du jour était celui du «lavement des pieds» (Jn 13, 2-17). Nous avons passé un très bon moment d'échange fraternel et de prière. Nous espérons revivre encore un de ces moments forts.


Agrandir l'image
    

La remise de la croix aux jeunes de la Profession de Foi


Agrandir l'image
    

Le dimanche 17 février, au cours de la célébration eucharistique à Criquebeuf, quinze jeunes de l'aumônerie de 6° ont reçu la croix. Cette cérémonie est la deuxième étape de leur cheminement en vue de leur Profession de Foi. Pour les faire participer davantage, les lectures et le psaume étaient assurés par eux-mêmes ; certains ont aussi rempli leur service de servants d'autel. Ce fut une grande joie pour la communauté chrétienne de Criquebeuf d’accueillir ces jeunes et de prier avec eux.

La rencontre des Veilleurs d'immeuble

Est-ce que le nombre augmente, pour que nous soyons obligées de changer de salle pour le repas de ce 14 février ? et bien oui... L’Eucharistie a permis à chacun et à chacune de quitter le brouhaha du travail. Le repas convivial est déjà un premier lieu d’échange sur la vie de chacun, les engagements, les soucis, les aspirations. Nous parlons notamment de la bénédiction de la première pierre de l’Eglise de la Salette. Nous terminons notre soirée à la chapelle avec le partage autour de la rencontre de Jésus avec la Samaritaine. «Jésus fatigué… s’assit… donne-moi à boire…». Quelle est la soif de Jésus ? Il a soif de rencontre personnelle avec chacun, et par chacun, avec ceux vers lesquels il nous envoie. Nous reprenons une date pour une prochaine rencontre.


Agrandir l'image
    

Mercredi des Cendres au caté


Agrandir l'image
    

Ce mercredi 13 février, les enfants sont réunis à Parçay-Meslay pour la catéchèse, «KTtous». Ils sont une cinquantaine. Ils se réunissent, cette fois, à la salle du presbytère où le père Marc Antoine donne les explications sur la signification de quelques mots utilisés pendants ce temps fort de la liturgie de l’Eglise, comme par exemple le mot carême, l’expression monter à Jérusalem, le jeûne, la pénitence… Ensuite il montre l’importance des trois points : la prière, la pénitence et le partage ; puis nous nous rendons à l’église pour la célébration des Cendres avec les chrétiens de notre communauté paroissiale.

Le week-end vocationnel

Le 9 février au matin, nous prenons la route en direction de Combs la Ville pour aller au foyer de Charité « Les Sources » ; objectif : un week-end vocationnel. Huit jeunes du foyer accompagnées de Sœur Marie Jacques, Sœur Marionice, Sœur Marie Paul, et du Père Germaix vivent ce temps retraite, en silence. Les conférences sont données par le Père Guiton, et nous avons la possibilité aussi de relire, le dimanche matin, cette expérience spirituelle sous l’angle de l’appel de Dieu dans notre vie, avec le Père Germaix. Sœur Marionice donne un témoignage sur le cheminement d’une vocation, le discernement, l’accompagnement requis pour nous aider à comprendre l’appel de Dieu dans chacune de nos vies. Ce week-end sera suivi d’un accompagnement au sein du foyer… durant le carême.


Agrandir l'image
    

Joyeux anniversaire !


Agrandir l'image
    

Puisqu’il est de passage à Rochecorbon début février, nous avons la joie de fêter notre Frère Serge. Un repas joyeux nous rassemble et, bien sûr, le traditionnel gâteau est au rendez-vous. Joyeux anniversaire !

Une belle journée pour le diocèse d'Evreux

Dimanche 3 février, nous célébrons l'Eucharistie à la paroisse Saint André Mesnilliers dans l'Eure. Trois événements marquent la journée :
-La clôture de la visite pastorale de l'évêque.
-La confirmation des jeunes du secteur
-Le rassemblement des consacrés de notre diocèse, pour marquer la Journée de la vie consacrée.
Pour cela, la procession d'entrée est faite par un membre de chaque congrégation portant un cierge allumé. Après la messe, un repas festif est organisé par les paroissiens. Au moment du dessert, chaque congrégation ou institut se présente. Ensuite, à 14h30, nous nous retrouvons, dans l'église à nouveau, pour le récital du Père Yves Bouchet, Prêtre de la mission (Lazariste). La journée se termine par la prière des vêpres. Nous rendons grâce à Dieu pour les dons qu'Il offre à son Eglise.


Agrandir l'image
    

Rallye des 6° et bénédiction des cloches !

Ce 2 février, dès 13h00, tous les 6° du secteur 15° et 7° se retrouvent au patronage de Laparant. Chaque enfant et chaque animateur reçoit un petit sac du pèlerin contenant les éléments pour découvrir la route qui nous conduira jusqu’à Notre Dame. Mais auparavant, un film sur la fonte des cloches à Villedieu les Poêles captive tous les jeunes. La neige nous attend au début de notre pèlerinage, pour faire place ensuite à un beau ciel bleu et à un beau soleil. Arrivés à Notre Dame, après avoir fait la photo de groupe, nous commençons le chemin du Jubilé, écourté par l’heure du goûter. C’est à 16h00 que nous avons la chance de passer par la porte Sainte, et nous prenons place dans la cathédrale. Comme vous pouvez le voir sur les photos, nous sommes bien placés. Belle cérémonie présidée par Monseigneur Vingt-Trois entouré des Evêques auxiliaires.

Bientôt les Journées d'Amitié

En vue des Journées d’Amitié à Paris, la communauté du Christ Roi est en pleine préparation de la bonne Confiture-Maison. Chacune aide dans la mesure de ses possibilités, heureuse d’y participer. Tout au long de l’année, les étagères se remplissent petit à petit, et, cette semaine, tout est prêt à partir pour Paris. Venez nombreux pour ces journées des 22,23 et 24 février. Nous comptons sur vous !

Journée Mondiale de la Vie Consacrée

Le 2 février, en union avec toute l’Eglise, nous fêtons la Vie Consacrée. Cette année, au diocèse de Tours, c’est en paroisse. Notre Curé, le Père Geoffroy, a donc proposé une messe à Vouvray à cette intention à 10h30. Il a demandé aux religieuses de la préparer. Au début de la messe, il s’adresse spécialement aux religieuses exprimant la reconnaissance de la paroisse d’avoir 2 communautés sur son territoire : les Dominicaines du Rosaire de Monteil qui sont à Vernou, et les Sœurs de Marie Réconciliatrice, notre communauté de Rochecorbon. C’est le Père Marc Antoine qui célèbre la messe et fait l’homélie. Puis, toutes les Sœurs des deux communautés se retrouvent à Rochecorbon, chez nous, pour un joyeux repas.

A Paris, cette année, nous n’avons pas eu de rencontre dans les paroisses ; les communautés qui le pouvaient ont rejoint la Basilique du Sacré Cœur. Le soir, les Focolarines ont invité toutes les communautés qui se trouvent sur le territoire de la Salette, pour un repas tiré du panier, un repas partage. Dans la paroisse nous avons la chance de bien nous connaître et de bien nous apprécier ; nous avons quelques communautés : les sœurs de Sainte Marie de Torfou, les sœurs Franciscaines de Marie, des vierges consacrées, des religieuses de Saint Joseph, et les sœurs de Marie Réconciliatrice, sans oublier la communauté masculine des Religieux de Saint Vincent de Paul. La soirée s’est terminée par le partage des bonnes nouvelles qui se sont vécues au sein de nos communautés

Soirée "Chic et choc!"

Ce 30 janvier, soirée « Chic et choc » ! Une équipe de jeunes résidentes prend en charge la décoration de la salle à manger. Tout l’après midi du mercredi, les jeunes dessinent, découpent, collent, et peu à peu la salle prend un air de fête. A 20h00, les jeunes sont métamorphosées ! Qui se cache sous une belle perruque blonde ? Une équipe de serveuses est prête pour l’accueil et le début de la veillée. Anne-Laure et Bénédicte animent la veillée et font arriver tour à tour les responsables des jeux, les artistes qui ont choisi de présenter un chant, une danse… Jessie termine la soirée en apprenant deux pas de danse à tout le monde. Le calme revient dans la maison à 22h30 ! Le lendemain nous avons les échos agréables de cette soirée.

Une belle visite


Agrandir l'image
    

A Rochecorbon, nous avons reçu Arsène Breuil, prêtre, durant la dernière semaine du mois de janvier. Il est venu voir sa sœur, Sœur Marie Julien et nous avons été heureuses de partager avec lui. Il est à la retraite, mais comme beaucoup de confrères de son âge, il rend encore des services. C’est dans le diocèse de Beauvais qu’il a toujours exercé son ministère en milieu ouvrier. Il continue à accompagner des groupes d’ACO, de MCR et à aider son curé sur la paroisse de Méru, milieu qui ressemble à celui que nous avons à Val de Reuil, dans l’Eure. Le 30 janvier, il avait 85 ans et il a eu la surprise que nous fêtions son anniversaire. Pendant toute la semaine, nous avons donc eu la joie d’avoir la messe chaque jour dans notre chapelle.

Portes ouvertes au Patro Notre Dame

Ça y est. Elles ont pris l’habitude, les jeunes du patronage Notre Dame : inviter les copains, les copines, les amies… le dernier mercredi du mois pour jouer, prier danser, fêter les anniversaires, écouter les contes… ensemble. En ce mercredi 29 janvier, elles sont toutes en bonnet et tous les jeux sont autour du bonnet. Très amusant, elles courent pour retrouver le bonnet caché, le matériel pour fabriquer un bonnet…
Le mois prochain, les portes seront encore une fois ouvertes à tous. Et cette fois, n’oubliez pas d’apporter des gants !


Agrandir l'image
    

Semaine de prière pour l'unité des Chrétiens


Agrandir l'image
    

Le vendredi 25 janvier, dans le cadre de la Semaine de prière pour l'unité des chrétiens, nous avons eu la joie de participer à un spectacle organisé par nos frères protestants d'Elbeuf: « Paul et Néron ». Ce spectacle met en scène, dans les années 60, l'Apôtre Paul, à Rome, en Prison. Il écrit à son disciple Timothée. Malgré sa foi en l’avenir de l’Eglise, il sait que sa fin, à lui, est proche. Son procès est en cours, l'empereur Néron y assiste. Entre deux comparutions au tribunal, Néron vient voir ce curieux détenu dans sa cellule. Il est intrigué par cet homme en apparence fragile, enchaîné et pourtant si sûr de lui quand il parle du Dieu dont il se réclame: « le Dieu de Jésus Christ ». Nous avons passé une agréable soirée avec nos frères protestants. Avant de se quitter, nous avons partagé un verre fraternel.

La journée des migrants

Le dimanche 13 janvier, notre communauté paroissiale de Saint Pierre des Deux Rives a eu la joie de célébrer l'Eucharistie avec un bon nombre de chrétiens de notre diocèse, à l'occasion de la «Journée mondiale du migrant et du réfugié.». Après la nourriture spirituelle, c'est le moment de nourrir le corps; un repas partage est prévu dans les salles paroissiale. Il a été demandé que chaque personne apporte une spécialité de son pays. A 14h30, un temps d'échange en petits groupes est organisé, suivi de l'animation : un sketch préparé par les jeunes, ayant pour titre : «Entrer en Europe à tout prix». Nous gardons un très bon souvenir de cette journée !

Retour au bercail

Ce vendredi 18 janvier, c’est le grand retour pour Sœur Marie Ester. Durant son séjour en France, elle a passé une petite semaine dans chacune de nos communautés. Et après un mois en famille au Brésil, elle regagne maintenant sa communauté du Sacré Cœur, à Kinshasa, où elle va retrouver Sœur Marie Elisabeth, Aimerance, Thérèse et Germaine. Heureusement, la neige n’est pas encore tombée sur Paris et l’avion est annoncé à l’heure. Aura-t-elle la joie de souffler ses bougies durant le vol ? Et oui, c’est en ce jour, en effet, qu’elle fête ses 45 ans. «Joyeux anniversaire !» en plein ciel !


Agrandir l'image
    

Echange des voeux au patro

Le 16 janvier, les jeunes du patronage se retrouvent dans la grande salle. Elles invitent parents, frères, sœurs, grands-parents ainsi que celles qui les encadrent. C’est autour d’un partage des galettes et jus de fruit et à travers les chants, les mimes, les saynètes et danses, qu’elles souhaitent bonne et sainte année à tous. Une manière aussi de dire merci aux parents qui leur ont donné la chance de venir au patro.

Une visite appréciée

Depuis 4 ans, Monseigneur de Moulins-Beaufort visite les communautés religieuses de son secteur, ainsi que les paroisses. Ce mardi 15 janvier, c’est notre tour de le recevoir. Il ne peut être présent pour l’Eucharistie du soir, mais seulement pour le repas, un temps de partage où nous échangeons sur la mission qui nous est confiée, et son activité récente : visite ad limina. La soirée est sous le signe de la Royauté… puisque nous partageons la galette des Rois… La reine choisit son roi ! et chacune à notre tour nous partageons la couronne ! Nous soulignons aussi l’anniversaire de Sœur Marie Ester qui passe quelques jours avec nous avant de repartir à Kinshasa. Nous terminons par la prière de complies à la chapelle et la photo traditionnelle !

La "Manif pour tous"

Le dimanche 13 janvier, avec la paroisse, nous gagnons l’avenue Denfert-Rochereau pour défendre la famille. Nous ne sommes pas seules ! Partis à 12h00, nous arrivons au Champs de Mars à 19h00… Cette marche exprimait bien l’inquiétude des familles, mais une grande sérénité a régné durant tout cet après-midi… Un autre type d’action est prévu, le vendredi 25 janvier, journée de jeûne et de prière.

Rencontre avec nos voisins

Le 12 janvier est un jour chargé car nous nous retrouvons à 16h00 autour de la galette des Rois, que nous partageons avec nos amis voisins, invités pour la circonstance. Ce sont les premières personnes qui font partie du groupe « Main tendue ». Ils sont 10. Tous sont heureux de cette initiative qui se continuera chaque mois. Ce fut pour eux une grande joie lorsqu’ils ont appris que cette journée est la suite du marché de Noël organisé par les jeunes du foyer. Plusieurs résidentes du foyer sont présentes à cette rencontre, ainsi que les enfants des JMV. Chacun a une fève ! donc chacun a une couronne et un petit cadeau… Nous terminons par un temps de prière à la chapelle, et nous nous donnons rendez-vous en février.

L'anniversaire de Soeur Lucie

La communauté des Sœurs de Sainte Marie de Torfou nous invite à partager la joie de Sœur Lucie qui passe dans une nouvelle dizaine : 40 ans ! Nous y retrouvons les sœurs qui étudient avec elle au Centre Sèvres, et les représentantes des communautés qui se trouvent sur la paroisse de la Salette. Belle fête inter congrégations où chacune a mis tout son cœur pour entourer l’héroïne du jour.


Agrandir l'image
    

Religieux venus d'ailleurs

Tous les ans, notre évêque, le Père Nourrichard, avec son conseil épiscopal, invite les religieuses, religieux et prêtres venus d'ailleurs, c'est à dire d'autres pays. L'objectif de cette rencontre est de vivre un moment de prière, de divertissement et surtout de partager tout ce que vivons dans nos différentes missions. Ce vendredi 11 janvier, à 11h30, une célébration eucharistique animée, avec des chants en plusieurs langues pour marquer nos diversités, nous rassemble. Puis, pour le repas, comme il nous l’a été demandé, chacun a apporté une spécialité de son pays. Et au moment du dessert, les sœurs indiennes nous font une démonstration de danse. Nous terminons la journée en nous donnant mutuellement des nouvelles de nos communautés. Nous avons passé une très bonne journée.

Les veilleurs d'immeubles


Agrandir l'image
    

L’Eucharistie avec les veilleurs d’immeuble du square ouvre notre soirée du 10 janvier. Le Père Germaix, toute la communauté et 6 veilleurs vivent cette première rencontre. Puis nous avons le repas-partage où nous échangeons sur les personnes qui ont été sollicitées pour la première rencontre « Main tendue ». Nous nous retrouvons à la chapelle pour un temps de prière autour de la Parole de Dieu : « Qui est mon prochain ».

Evénement à la paroisse Saint Pierre des Deux Rives

Le dimanche 6 janvier, à la messe de l'Epiphanie, au Vaudreuil, a eu lieu l'envoi en mission de la nouvelle équipe d'animation pastorale(EAP). Le rôle de l'EAP est, comme son nom l'indique, chargée d’une mission d'animation de la vie paroissiale. Cette équipe a reçu mission pour trois ans renouvelables. Elle est composée de quatre laïcs, dont une dame et trois messieurs. Pour trois d'entre eux, il s'agit d'un renouvellement. L'évêque, empêché par une autre célébration, a délégué son vicaire général le Père Michel Daubanes pour présider cette cérémonie. Nous souhaitons une bonne mission à cette équipe et nous l’assurons de notre soutien dans la prière.

La fête de Sainte Geneviève, patronne de Paris

La communauté de la Salette a la joie de participer, le 6 janvier, au pèlerinage organisé en l’honneur de Sainte Geneviève. Nous commençons par un rassemblement à l’église de Saint Etienne du Mont pour une messe solennelle présidée par Monseigneur Daucourt. A la fin de la messe, nous descendons jusqu’à Notre-Dame où nous chantons les Vêpres présidées toujours par Monseigneur Daucourt. La porte du Jubilé est ouverte pour l’occasion, et la nef de la cathédrale est vite remplie. Monseigneur Jacquin accueille les pèlerins.


Agrandir l'image
    

Chanter, c'est prier deux fois !


Agrandir l'image
    

Cette semaine, nous accueillons à l’Accueil Saint Joseph l’Ensemble Vocal «Ballad’» : c’est une association qui réunit des personnes pour chanter de cœur à chœur, pour le plaisir de chanter, pour chanter et partager.
Ce groupe participe avec nous à la messe le 4 janvier et y apporte sa belle contribution ; à l’ouverture, c’est le chant du « Stabat Mater » ; à l’action de grâces, nous prions avec « Jesus Salvator mundi » ; et après la sortie du prêtre, nous écoutons un Cantique des Créatures original : « Bonjour, monsieur le Monde ! »
Une autre chorale est présente, celle de nos Sœurs congolaises : avec le tam-tam, les maracasses, elles chantent en lingala ! Messe joyeuse en ce 1er vendredi du mois du temps de Noël. Les 2 chorales se retrouvent à la veillée pour chanter encore ensemble et prolonger ainsi ces moments de joie et de complicité amicale.

Epiphanie

En ce 6 janvier, fête de l’Epiphanie, le service de la coopération missionnaire du diocèse de Tours invite les prêtres et religieuses venant d’autres pays à se rassembler à la messe de 10h30 à l’église Sainte Jeanne d’Arc. Nous sommes heureuses d’y participer. A la procession d’entrée, 5 bougies apportées par des personnes de pays différents symbolisent les 5 continents. Au cours de cette messe, c’est aussi l’envoi du Père Bruno Guicheteau, curé de la paroisse voisine de la nôtre. En effet, il part pour deux mois au Tchad. Cette rencontre se prolonge par un verre d’amitié.

Session de formation

Du 2 au 5 janvier, nous, les jeunes sœurs en formation, nous avons la suite de la session sur les sacrements, commencée l’année dernière, avec le Père Angelo. Cette fois-ci, nous étudions les quatre sacrements que nous n’avons pas encore abordés. Il s’agit de la confirmation, l’eucharistie, le sacrement des malades et l’ordre.
Dans son enseignement, le Père Angelo nous fait mesurer l’importance des sacrements dans notre vie, leur nature, leur sens, leur existence depuis Jésus, leur efficacité et comment ils agissent. Qui peut les recevoir, et qui peut les donner… Tous les sacrements ont leur but et leur utilité. Pour tout homme, les sacrements sont un don et un engagement. Ce don vient de Dieu et il faut notre engagement pour le vivre. Dans les sacrements, tout est amour qui nous aide à vivre notre premier engagement ; ils sont un lieu de salut et d’évangélisation, ils sont donnés pour notre sanctification. Ils nous invitent à témoigner de ce que nous avons reçu.
A la fin de cette session notre joie était grande, parce que, tout ce que nous avons acquis va nous aider à travailler à la mission spécifique de notre Institut et à celle de l’Eglise dont nous sommes membres.

Nouvel An à Rochecorbon

L’esprit de famille est cher à notre Institut. Il accompagne chaque instant de nos vies en communauté.
C’est pourquoi, pour les fêtes de fin d’année et du nouvel an, nous nous sommes donné rendez-vous à Rochecorbon, le 31 décembre pour le repas de midi. A 16heures, par l’intermédiaire de la communauté du Christ Roi, nous sommes toutes invitées à présenter les vœux à Sœur Marie Samuel, notre Supérieure Générale.

Quant à la soirée, elle est rythmée en deux temps : un long temps d’adoration du Saint Sacrement, puis le réveillon avec les pas de danse, les rires et les souhaits de bonne année sous le gui, comme il se doit. A notre grande joie, le Père Angelo nous a rejoints pour plusieurs jours.

Le matin du 1° janvier, nous avons une belle messe d’action de grâce, et à midi, le Père Juhan vient partager avec nous le repas festif.

Noël aux Rivalières

Le 27 décembre, toujours dans le cadre de Diaconia 2013, c’est au tour des jeunes de la paroisse de célébrer l’Eucharistie avec les résidants de la maison de retraite « les Rivalières » au Vaudreuil. C’est un moment de bonheur pour ces mamies et papis de prier avec des jeunes. Quant aux jeunes, c’est une expérience nouvelle, qui leur a permis de voir la personne âgée avec un regard neuf, de tendresse surtout, et de se dire que la vieillesse fait partie de notre vie tout autant que la jeunesse.

Noël dans nos communautés

Dans l’attente de Noël, nous nous mettons toutes à préparer nos maisons à recevoir le Prince de la Paix au milieu de nous, avec des guirlandes, des étoiles, des petites lampes, des bougies, du houx, du sapin, des fleurs et bien sûr aussi des crèches… Partout, mais surtout dans nos chapelles ou oratoires, tout devient Bethléem !

Noël à Rochecorbon

La messe de la nuit est à Parçay Meslay le 24 au soir. L’église est pleine, la cérémonie joyeuse et priante. C’est le Père Régis qui célèbre. La chorale devant l’autel, les musiciens avec leurs instruments à la tribune, entraînent la foule qui chante de tout son cœur : Gloria, Il est né le divin enfant, les Anges dans nos campagnes, douce nuit… et beaucoup d’autres chants en polyphonie.

A notre retour, nous faisons la procession solennelle pour mettre l’Enfant Jésus dans la crèche de la chapelle et le vénérer. Puis, ensemble, nous prenons, dans la joie, une petite collation.


Agrandir l'image
    

La messe du jour est dans notre chapelle, célébrée par le Père Jean Paul Antoine. Il termine l’homélie par le beau poème de Marie-Noëlle : «C’est moi qui te l’ai donnée !». A midi, nous recevons la bénédiction de Benoît XVI et nous échangeons les cadeaux autour de la table bien décorée.

Noël à Saint Etienne


Agrandir l'image
    

Pour la fête de Noël à Notre Dame de la Clarté, nous allons chercher Sœur Marie Pauline, pour l’emmener, avec la communauté, à la messe à la cathédrale, et lui faire partager notre repas de fête ; l’après midi, nous nous rendons auprès de Sœur Marie Pascal, chez les Petites Sœurs des Pauvres : nous y passons un très bon après midi toutes ensemble !

Noël à Paris

Les sœurs engagées dans les années de catéchisme participent à la messe de 18h30, messe consacrée spécialement aux familles et aux personnes âgées. Les enfants sous la houlette de Marie France sont au cœur de la célébration. La communauté avec quelques jeunes du foyer participe à la célébration qui a lieu à Notre Dame le soir : 21h45 spectacle sur Notre Dame, chorale de la maîtrise de Paris et messe de minuit célébrée par Monseigneur Vingt Trois. Une petite rencontre communautaire suit ces temps de prière.

Noël à Val de Reuil

Temps de noël, temps de fête, de joie et de partage… Pour vivre le temps de Noël comme un moment de joie, de bonheur avec les autres, nous choisissons quelques moyens pour partager notre temps avec ceux qui en ont le plus besoin.
Le 19 décembre, nous nous joignons au groupe de chants du Vaudreuil pour animer un après-midi dans une maison de retraite à Pont de l’Arche : quelques chansons de Noël. Les résidants, heureux, chantent avec nous les mélodies qu’ils connaissent. C’est un moment de souvenirs de leur enfance. A la fin, nous partageons le goûter avec eux. Pour nous, ce n’est que du bonheur de vivre ce moment ensemble.
Le 20 décembre, nous sommes avec le groupe «Ecoute». Tous les ans, ce groupe organise un repas le jour même de Noël, pour des personnes seules afin qu’elles ne se retrouvent pas isolées en ce beau jour de la Nativité. Mais, cette année, pour plusieurs raisons, ce n’est pas possible ; aussi, nous le remplaçons par cet après-midi festif pour permettre tout de même des temps d’échange et de joie : un loto, quelques chansons de noël, des histoires drôles et des gourmandises ont agrémenté cette rencontre.

Le 25 décembre, jour de Noël, Sœur Marie Odette et Sœur Marguerite Marie ont la joie de célébrer l’Eucharistie avec les détenus. La prison de Val de Reuil fait partie de notre paroisse et notre curé, le père Sébastien, est l’aumônier. Dans le cadre de Diaconia 2013, la paroisse a fait en sorte que, pendant le temps de l’Avent, les dimanches, quelques paroissiens puissent se joindre au groupe habituel de l’aumônerie de la prison pour célébrer l’Eucharistie avec nos frères qui sont là bas. C’est une manière de manifester notre union avec eux. Une visite ou une messe à la prison, ce n’est pas si facile que ça, il faut envoyer son identité une semaine avant, en précisant l’objectif de la visite… toutes ces démarches ne nous ont pas découragées ! Nous étions si heureuses de vivre cette Eucharistie de Noël avec nos frères détenus.


Agrandir l'image
    

Après la nourriture spirituelle, le Père Sébastien nous invite à sa table pour partager le repas de Noël chez lui. Il faut dire que, depuis septembre, notre communauté est bien amputée par l’absence de Sœur Marie Bruno, immobilisée à cause de son tendon d’Achille ! Mais notre curé est un frère pour nous ! Nous sommes 7, mais il s’est débrouillé comme un grand chef pour accueillir ses hôtes. Nous avons passé un bon jour de Noël !


Noël à Kinshasa

La communauté du Sacré Cœur fête aussi Noël dans la joie ! Et, pour commencer, c’est une belle crèche qui est dressée à la chapelle ! C’est à la paroisse que nous célébrons dans la joie, les chants, les danses, la naissance de notre Sauveur. Puis, à la communauté, c’est une table, remplie de cadeaux, qui nous attend pour le repas fraternel. Comme de coutume, nous sommes accueillies pour la soirée chez nos Frères Religieux de Saint Vincent de Paul.


Agrandir l'image
    

Démarche jubilaire


Agrandir l'image
    

Une centaine de paroissiens de Notre Dame de la Salette se retrouve, le samedi 22 décembre, sur le parvis de Notre Dame pour vivre la démarche jubilaire. Certains viennent à pieds depuis la paroisse, d’autres en métro, d’autres encore en vélo… Deux jeunes volontaires nous conduisent dans cette démarche. Une première étape en entrant sur le chemin du jubilé : nous passons sous le porche du beffroi, où deux beaux vitraux, l’un de Sainte Geneviève, l’autre de Saint Marcel nous accueillent. La seconde étape se fait en face de la façade de la cathédrale, avec le décryptage des portails et des sculptures. La porte centrale, porte sainte, est ouverte pour nous permettre de passer. Une étape au baptistère où nous prions le credo, une à la croisée des transepts pour découvrir les trois rosaces. Enfin, une étape devant le Saint Sacrement, et la chapelle de la couronne d’épines. L’Eucharistie a lieu dans le chœur au maître autel. Elle clôt notre démarche jubilaire.

A l'aumônerie de Val de Reuil

Le 22 décembre, les jeunes qui se préparent à la Profession de Foi ont vécu un temps fort. Il avait pour thème : «Le baptême». Il leur a permis de comprendre que la foi qu’ils auront à proclamer d’une manière solennelle est la foi reçue au baptême, la foi de l’Eglise.
L’objectif de ces temps forts, au cours de l’année de leur préparation, est de leur permettre aussi de nouer des liens entre eux. Ce sont des moments de partage, de prière et de loisirs. Nous avons achevé la journée par la célébration de l’Eucharistie. Le lendemain, au cours de la messe dominicale, en présence de toute la communauté paroissiale, ils ont reçu la Lumière pour marquer la première étape de leur cheminement vers la Profession de Foi.

La soirée aux Bernardins

La communauté de Paris, a la chance de pouvoir suivre un cycle de conférences en soirée. Ce 18 décembre, c’est la seconde du trimestre : «Mardi des Bernardins : Vatican II, quel impact pour l’Église aujourd’hui ? 2e partie - Un tremplin pour le monde actuel ?»
Vatican II a cherché à renouveler le dialogue de l’Église avec le monde. En quoi le concile est-il une boussole pour l’Église dans une société en bouleversement ? Qu’anticipe-t-il du monde de demain ? C’était avec la participation de Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort, évêque auxiliaire de Paris ; Anne-Marie Pelletier du Collège des Bernardins et le Père Laurent Villemin, de l’Institut Catholique de Paris.


Agrandir l'image
    

La veillée de Noël au foyer

Le 17 décembre, Jour J pour les jeunes filles du foyer qui dans le secret ont préparé la veillée de Noël. La discrétion des préparatifs ne nous laissait pas penser un tel résultat ! Cette année, nous avons la chance de vivre les évènements chrétiens, et les réunions mensuelles dans la foi. En effet une Eucharistie, bien préparée et priante précède les rencontres mensuelles. Il aurait dû en être ainsi pour cette rencontre. Mais le Seigneur en a décidé autrement … nous attendions un prêtre qui n’a pas trouvé le foyer ! Aussi nous avons fait une célébration de la Parole. Pour inscrire le partage dans la dimension de la diaconie demandée par l’Eglise, cette année, l’échange de cadeaux a été différent. Chaque jeune apportait trois cadeaux, déposait sa participation financière dans un coffret, et son nom dans une corbeille. L’ensemble de tous ces cadeaux a achalandé le «marché de Noël» au profit d’une nouvelle action que nous voulons lancer envers les personnes isolées des immeubles du Square… Opération réussie ! Un parchemin personnalisé, un beau bracelet du Congo dans une jolie boîte en couleurs, confectionnée à la main par Sœur Marie Elisabeth ont ravi les jeunes… Belle soirée familiale à laquelle participaient nos amis du conseil d’administration.

Le caté-dimanche

Le dimanche 16 Décembre, 3° dimanche de l'Avent, en l’église de Criquebeuf, plusieurs familles répondent à l'invitation faite par le curé, le Père Sébastien, et les catéchistes pour «Caté Dimanche». Sœur Marie Odette, catéchiste à Val de Reuil, y participe, bien sûr ; Sœur Marguerite Marie et Sœur Marie Samuel s’y joignent. Les enfants sont nombreux et quelques-uns participent à lire au micro les phrases importantes retenues par les différents groupes. C'est l'histoire de Zachée sauvé par Jésus, qui est au centre de la réflexion ; et nous découvrons aussi, dans un court DVD projeté sur grand écran, le témoignage de Sœur Emmanuelle, comment elle s'est portée, elle aussi, au secours des pauvres, les chiffonniers du Caire, sans tenir compte du mépris de tous à leur égard, et comment elle a trouvé la joie en leur révélant l'amour de Dieu et du prochain.

La retraite du mois à Rochecorbon

Aujourd’hui, 14 décembre, c’est la retraite du mois animée par Sœur Chantal Duchesne et Madame de Maintenant, de la « Maison de Prière ». Elle a pour thème : « A la suite de Marie, porter Jésus et Le donner au monde ! » A 9 h, temps de prière à partir de Saint Luc 3, 1-6 : mise en présence, composition du lieu, cœur à cœur. Nous nous retrouvons plus tard pour réfléchir : Qu’est-ce que l’Avent ? Qu’est-ce que je vais faire pour avancer en Communauté ? Je prends un petit carton en forme de « pas » et je l’écris. Qu’est-ce que je vais éviter de faire, qui ralentit cette marche ? Cette fois, je prends un carton en forme de « caillou ». Nous pouvons aller déposer nos pas et nos cailloux sur le panneau qui représente notre chemin montant vers le Soleil Levant, vers Jésus que nous attendons.
A 14h, dialogue contemplatif sur Luc 1, 26-38 : l’Annonciation. La journée se termine avec la «relecture de notre vie» ou «prière d’alliance» en 3 temps : Merci… Pardon… S’il Te plait… avant de chanter le Magnificat !


Agrandir l'image
    

La catéchèse à Rochecorbon


Agrandir l'image
    

Avant chaque rassemblement de tous les enfants de la catéchèse, rassemblement que nous appelons « KT Tous » et qui a lieu à Parçay-Meslay, le Père Marc Antoine organise une rencontre avec les catéchistes afin d’assurer leur formation et leur permettre de vivre ensemble un temps de prière, d’écoute, suivi de la mise en œuvre des activités concernant les enfants. Il prépare un thème qui nous guidera lors de notre rassemblement.
En ce 13 décembre, cette préparation a eu lieu chez nous à Rochecorbon. Après un temps de prière dans notre chapelle, nous nous retrouvons pour traiter notre sujet du jour axé sur l’apparition de Notre-Dame de Guadaloupe. Le Père fait ressortir l’importance de la Vierge Marie dans notre vie ainsi que dans la vie de l’Eglise ; il mentionne les Pères de l’Eglise dans la Constitution Lumen Gentium. Pour terminer nous préparons notre prochaine rencontre avec les enfants.

Les 850 ans de la cathédrale

Le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, a ouvert, mercredi soir 12 décembre, l’année jubilaire marquant les 850 ans de la cathédrale Notre-Dame.
Sœur Marie Céline, Sylvia, Sœur Marie Jacques ont pu se rendre libre pour participer à cette grande cérémonie d’ouverture. Belle soirée de prière qui a rassemblé beaucoup de monde à l’intérieur et à l’extérieur, malgré le froid. Par chance, nous étions à l’intérieur et bien placées, un emplacement étant réservé aux religieuses. Nous vous avons portés dans notre prière, et à travers nous, nous avons demandé la bénédiction pour tout l’Institut, nos familles, nos amis et les œuvres SMR.
À l’issue de la célébration religieuse à laquelle il a assisté, le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, a prononcé un discours sur le parvis.
Recevant, à son tour, à l’hôtel de ville, le maire de Paris, Bertrand Delanoë a également évoqué la cathédrale Notre-Dame comme « un lieu de culte, un lieu pour la pratique de la religion catholique, un lieu de spiritualité » mais aussi comme un « lieu de réflexion et de profondeur ».


Agrandir l'image
    

L'inauguration de la nouvelle paroisse

Le dimanche 9 décembre, que se passe-t-il à l’église de Vouvray au cours de la messe de 10h30 ? C’est le rassemblement pour l’inauguration de notre nouvelle paroisse. Après la procession d’entrée, le Père Geoffroy appelle les représentants des 9 clochers qui vont en faire partie ; chacun présente sa commune : Rochecorbon, Vouvray, Monnaie, Parçay-Meslay, Vernou, Nouzilly, Reugny, Noisay et Chançay. Puis, c’est la présentation des équipes d’animation. La messe commence.
A l’homélie, le Père rappelle que chacun de nous doit s’engager : messe dominicale, charité, Parole de Dieu à approfondir et à aller porter où nous sommes et sur toute la terre, promotion de la famille…
A la fin de la messe, c’est l’appel des catéchistes : Sœur Marionice et Sœur Christine Marie s’avancent avec les autres pour recevoir la bénédiction et être envoyées. Puis c’est l’appel et l’envoi de ceux qui font l’accompagnement des familles en deuil.
Nous répondons à l’invitation de nous rendre au verre de l’amitié dans une salle de la mairie où nous rencontrons beaucoup de paroissiens de notre nouvelle paroisse qui, désormais, porte le nom de : «Saint Martin-Saint Vincent en Vouvrillon».

Rencontre mensuelle au foyer Notre Dame, avec le Père Emmanuel Schwab

Cette année, nos rencontres mensuelles sont précédées de l’Eucharistie dans notre chapelle. Ce 6 décembre, elle a revêtu son décor pour la période de l’Avent. Les jeunes ont préparé les chants et les ont répétés chaque soir. Plusieurs jouent d’un instrument : piano, guitare, flûte, et même violon.
Le thème de la soirée : «Etre des guetteurs de Dieu présent dans mon frère, et dans ma vie quotidienne». Le repas-débat regroupe l’ensemble des jeunes filles du foyer, avec la présence des personnes du square et celles du 6 de la rue de Dantzig qui ont accepté de devenir «veilleurs» pour leur immeuble. Avec ces personnes que nous nommerons «Veilleurs ou Guetteurs», nous nous retrouverons chaque mois pour un repas partage, et un temps de prière autour de la Parole de Dieu. Les jeunes sollicitent le Père Emmanuel pour les questions actuelles touchant ou ébranlant la famille : grand débat très intéressant où des opinions très diverses fusent. Le Père Emmanuel n’a pas eu le temps de nous partager ce qui se vit sur sa paroisse depuis trois ans, avec les veilleurs d’immeubles… Il n’a pas promis de revenir…mais qui sait !

Une belle visite


Agrandir l'image
    

Sœur Marie Ester, habituellement en communauté à Kinshasa, est arrivée en France en novembre. Elle a passé un peu de temps dans chacune de nos communautés, et nous avons eu la grande joie de l’accueillir à Val de Reuil du 3 au 8 décembre. Pour elle, venir à Val de Reuil lui a permis de retrouver ce lieu où elle a vécu pendant un an.
Rencontre des personnes de la paroisse par exemple, célébration de l'Eucharistie dans les différents clochers, groupe «Ecoute» que nous sommes allés aider pour la décoration de Noël, puis en fin de journée, visite à Louise Marie qui l'avait beaucoup aidée pour son apostolat et qui était aussi son professeur de français : tous ces moments passés ensemble nous ont fait du bien et nous ont apporté beaucoup de joie !

La fête de Soeur Marie Andrée

En ce jour du 30 novembre, fête à notre Dame de la Clarté ! Nous recevons Sœur Marie Jacques et Marithé pour le déjeuner ; de plus, nous avons avec nous Sœur Marie Ester, venue passer la semaine à la communauté, durant son séjour en France. Une belle et bonne choucroute est préparée pour nos invitées. Un jour sans pluie ni neige, mais cela n’a pas duré ! Notre salle à manger s’est dotée d’un joli tableau représentant une chapelle dans la campagne, peint par Marithé. Nous avons passé un très bon moment en famille.


Agrandir l'image
    

Portes ouvertes au Patro Notre Dame


Agrandir l'image
    

En ce mercredi 28 novembre, nous vivons notre seconde expérience de portes ouvertes au patronage. Pour rejoindre un plus grand nombre de jeunes, nous lançons les invitations. Nous demandons aux jeunes du Patro, d’inviter chacune au moins deux copains ou copines. Le résultat est spectaculaire, car nous accueillons 27 jeunes invités filles et garçons.
Le thème de ce mercredi est "Venez voir au Patro comment nous jouons, nous fêtons, nous dansons, nous prions ensemble !" Seule condition à remplir : porter des lunettes de soleil.
Et pour la fois prochaine, vous êtes tous invités. Il suffit d’avoir son bonnet ! Ce sera le 30 janvier 2013.

17 novembre : accueil de Maman Stéphanie

Sœur Marguerite Marie nous fait la joie de venir à Paris avec sa tante, venue des Etats-Unis et repartant au Togo. C’est pour nous l’occasion d’une rencontre fraternelle autour d’un bon repas. Nous sommes heureuses de ce temps de convivialité. Au cours de ce séjour parmi nous, c’est l’occasion d’une visite by night vers les principaux monuments de Paris. Cette escapade vient compléter les visites multiples et variées des journées très chargées dans la capitale. Après notre communauté, c’est vers la Touraine que nos invitées repartent !


Agrandir l'image
    

La solennité du Christ Roi à Rochecorbon

Dès le samedi 24 novembre, nous commençons à fêter le Christ-Roi, fête patronale de notre communauté. Le Père Régis de la communauté Saint Martin vient célébrer la messe à 17h30 ; nous en avons préparé la liturgie de notre mieux ! Le tam-tam et la cithare accompagnent nos chants. Bien sûr, nous continuons la fête dans la prière, le 25, jour de la solennité : nous faisons ensemble un temps d’adoration du Saint Sacrement et nous chantons les Vêpres solennelles. La fête se déroule aussi dans la détente communautaire… La joie demeure même quand nous n’arrivons pas à nos fins : nous désirions voir ensemble le DVD sur Joséphine Bakita, soudanaise, esclave, puis religieuse ; mais il y a un problème technique et nous nous contentons du début qui est déjà très beau !
O Dieu éternel, fais que toute la création libérée de la servitude, reconnaisse la puissance de ton Fils bien aimé et le glorifie sans fin !

La braderie annuelle à Paris

La salle du patronage a revêtu ses parures pour faire trois jours de braderie à bas prix, les 16, 17 et 18 novembre. L’équipe est au complet, et les personnes du quartier sont heureuses de pouvoir trouver un temps pour faire un geste en achetant des vêtements. Un espace «café» permet à beaucoup de venir se réchauffer et parler de leurs soucis. Ces trois jours sont sans coupure, le repas de midi donne l’occasion de s’asseoir un peu. Merci à tous !

Inauguration de la maison Saint Brice


Père Gilles Meunier

Le dimanche 18 novembre 2012, nous nous rendons à l’église de Veigné. A 10h, c’est la messe et nous regrettons l’absence de notre Evêque retenu par la maladie. Le Père Gilles Meunier préside cette cérémonie qui est la messe de Saint Brice, patron de la paroisse, pour une foule immense! Le Père François Simon, durant l’homélie, découvre à beaucoup d’entre nous la vie de Saint Brice.
Nous sommes tous invités à nous rendre à l’inauguration de la Maison Paroissiale de la Paroisse Saint-Brice, à Veigné. Monseigneur Aubertin est accueilli ! Malgré la pluie, la foule attend dehors ! Il coupe le cordon qui ferme la porte d’entrée et tout le monde est heureux de découvrir la grande salle où nous essayons de rentrer tous ; les derniers restent dans les autres pièces ! Nous écoutons notre évêque qui parle difficilement à cause de sa fatigue. Il bénit les locaux. Le Père Gilles dit sa reconnaissance à tous ceux qui ont contribué à cette réalisation. Puis ce sont les autorités civiles qui s’expriment.
Bien sûr, il y a ensuite le verre de l’amitié. Nous avons été heureuses de découvrir cette réalisation, cette maison si bien située qui rassemble dans la diversité, dans la différence et dans la pluralité pour bâtir l’Eglise. La paroisse Saint Brice est celle de la commune de Monts où nous avons été présentes de nombreuses années et où nous avons gardé beaucoup d’amis. Nous sommes toujours heureuses de pouvoir y retourner de temps à autre !

La veillée de novembre au foyer

Pour cette soirée du 16 novembre, le Père Germaix apporte sa participation en faisant découvrir aux jeunes les grandes lignes de l’Année de la Foi, marquée par l’anniversaire du concile Vatican II et ouverte sur la Diaconie «service du frère». Un petit dossier est remis aux jeunes pour qu’elles puissent poursuivre la réflexion en vue de confectionner : le livre des merveilles ; les parchemins du bonheur ; les messages de Noël. Toutes se prêtent à cette réflexion et entrent dans la proposition qui est faite. La préparation de la veillée de Noël est lancée. Cette veillée est fixée au 17 décembre.

Un beau spectacle

Le 13 novembre, c’est une sortie qui nous est offerte par Jessie, jeune fille du foyer, qui participe à ce spectacle, dans le corps de ballet. «1789, les amants de la Bastille» est une comédie musicale qui se joue au palais des sports, porte de Versailles. Toute la communauté, avec Anne Marie et Marie Claude, a la chance de profiter de ce très beau spectacle qui nous ravit toutes. Les jeunes du foyer se succèdent tous les soirs, quatre par quatre, pour le découvrir. Un temps d’histoire mis en musique, on le retient davantage !


Agrandir l'image
    

Diaconia 2013

Avec 300 personnes, nous avons participé au rassemblement diocésain «Diaconia 2013 servons la fraternité», le samedi 10 novembre à l’ensemble scolaire Valbenoite à Saint-Etienne. Présentation du livre des Merveilles et des Fragilités du diocèse, témoignages, conférence et temps d’échange ont ponctué cette après-midi qui s’est achevée par la célébration eucharistique présidée par Monseigneur Dominique Lebrun, notre Evêque.

Le temps fort avec les jeunes chrétiens

Les 8 et 9 novembre, nous avons vécu un temps fort avec les jeunes confirmands et confirmés du secteur nord de notre diocèse d’Evreux, à la grande Trappe de Soligny. Nous avions choisi le thème de la prière pour les aider à vivre cette relation de cœur à cœur avec le Seigneur. Le cadre était bien approprié : le silence, la forêt, le lac... Ensemble nous avons fait l'expérience de la prière avec les moines trappistes, les offices chantés, la célébration de l'eucharistie, la prière silencieuse… Ce temps fut aussi un moment de fraternité et d'amitié. Trois équipes étaient formées pour le service : faire la cuisine, mettre le couvert, laver la vaisselle. Nous sommes tous heureux de vivre ces temps en secteur et, pour les jeunes, c'est un soutien mutuel. Tous, nous espérons revivre encore un jour un tel moment.

Les ateliers de la Toussaint

Le Patronage Notre Dame, en lien avec la paroisse Notre Dame de la Salette, organise les 29,30,31octobre et 6,7,8 novembre, pour les garçons et les filles de 6 à 12 ans, les « Ateliers de la Toussaint ».
Le thème proposé, cette fois, par le Diocèse de Paris est : «Qui es-tu Pierre ?»
Avec les jeunes, nous poursuivons comme objectif de découvrir Saint Pierre : un juif pratiquant, visiblement disciple de Jean Baptiste, et son frère André. Ils vivent de la pêche sur le lac Tibériade. Et c’est pendant son travail de pêcheur que Jésus l’appelle à sa suite.
La signification du nom de Pierre : celui qui montre le chemin vers Dieu, rapprochement avec la pierre angulaire. «Tu es pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise». Dans les actes des Apôtres, on le montre comme le premier dirigeant de la communauté Chrétienne.
Au programme de ces ateliers : l’appel de Pierre : nous cherchons à faire comprendre aux enfants qu’il faut du temps pour apprendre à connaître l’autre, se dépasser quelquefois. Activité manuelle du jour : coloriage des poissons.
Puis, le lendemain : faire confiance permet de construire une amitié. Dans une relation de confiance, il ya échange, on donne et on reçoit en même temps. Activité manuelle du jour : Composition d’un vitrail qui retrace la vie de Pierre.
Mercredi 31 octobre et mardi 6 novembre : la confiance surpasse l’échec. L’annonce du reniement et le fait de renier ; la faiblesse n’est pas le fruit de notre volonté ni de notre manque de volonté. Activité : suite et fin de coloriage et découpage du vitrail.
Mercredi 7 novembre : le témoignage : la rencontre de Pierre avec le centurion Corneille marque un tournant dans l’histoire des premiers Chrétiens. La foi dans le Christ n’est pas réservée aux juifs. La rencontre de Pierre avec Corneille, c’est ta rencontre avec un nouveau, et ton ouverture à des enfants du quartier. Activité du jour : mime de scènes de la vie de Pierre préparé en équipe et jeux d’escargot.
Jeudi 8 novembre : la vocation de Pierre, chef de l’Eglise. Pierre est le premier de tous les Papes et le successeur de Jésus. Activité du jour : sortie au parc pour le grand jeu.
Vendredi 9 novembre : temps de prière sur Jésus et Pierre. Activité du jour : mappemonde autour de Pierre pêcheur d’hommes. Après midi : les olympiades, remise des cadeaux, temps festif et partage de gâteaux et boissons.
Les enfants ont ainsi eu l’occasion de retenir quelque chose d’important pour leur vie de chaque jour. Voici le témoignage de Joseph : «La confiance peut transformer ma vie. Si l’autre me fait confiance, je peux dépasser mes limites et, petit à petit, je grandis comme Pierre».

Une sortie à Dinard


Agrandir l'image
    

Le week-end des 20 et 21 octobre, dix huit jeunes du foyer Notre Dame participent à la sortie culturelle et spirituelle à Dinard. Comme toujours, nous avons une escale au Mont Saint Michel, avec visite des lieux, achats, et pique-nique. Nous avons la chance d’avoir un temps favorable ce qui nous permet de prendre le repas à l’extérieur. Nous arrivons à Dinard pour nous installer dans les chambres, prendre le repas et faire un temps de partage en vue de préparer la nouvelle année. Le soir, tout le monde participe à la veillée de prière avec la communauté, autour de Marthe Robin. C’est toujours une chance et une joie de vivre, ce temps de partage près de la mer. Le lendemain, promenade à pieds sur le chemin de ronde et Eucharistie avec les personnes du foyer de Charité.

Journée "Portes ouvertes" au patro Notre Dame

Ce mercredi 24 octobre, nous faisons notre première expérience de «mercredi portes ouvertes». Nous voulons donner à cette journée un aspect de jour de fête. Comme nous l’avions souligné à la rentrée du patro, cette année, nous voulons joindre les familles du quartier. C’est une nouvelle organisation, un nouvel engagement. Il faut bien s’y mettre !
Déjà le matin, nous parlons de la journée aux parents qui viennent accompagner leurs enfants au catéchisme. Quelques uns sont prêt à se joindre à nous et donnent rendez-vous pour l’après midi ou pour la fois prochaine.
Après le déjeuner, le décor de la cour du patro revêt un air de fête. Nous dressons des tables garnies de boissons, de gâteaux, bonbons, raisins, etc. Quelques ados sont disponibles pour accueillir ; elles sont parées de guirlandes fabriquées par elles mêmes. Nous avons 10 invités de marques et quelques mamans. La journée se déroule selon le programme établi : accueil des invités, suivi des grands jeux ; projection du film : «La mélodie du bonheur» ; temps d’adoration et de prière ; les anniversaires, avec chants et partage des gâteaux ; danses avec ambiance de fête pour tout le monde ! Ne ratez pas cette belle occasion de rencontre avec les autres jeunes la fois prochaine !

Le Conseil de Fédération

Du 23 au 25 octobre a eu lieu, à Baugé, en Maine et Loire, chez les Filles du Cœur de Marie le Conseil de Fédération. Il est composé des Supérieures Générales de chacune des 4 congrégations de la Fédération : Sœur Thérèse, Sœur Marie Noël, Sœur Claire Monique et Sœur Marie Samuel, et d'une déléguée par congrégation. Ce fut un bon moment de travail intensif durant lequel nous avons mis au point les divers projets pour l’année, mais aussi de prière partagée avec toute la communauté et d'amitié fraternelle.


Agrandir l'image
    

Rencontre des Responsables des Servants d'autel


Agrandir l'image
    

Le 18 octobre nous avons la chance d’accueillir chez nous les responsables diocésains du mouvement des servants d’autel pour un bilan. Le matin, ils font l’évaluation du pèlerinage à Rome. Dans l’ensemble, les diocèses qui ont participé à ce pèlerinage sont contents de l’organisation de Terralto. Monseigneur Lebreton est présent à cette rencontre. En fin de matinée, l’Eucharistie célébrée dans notre chapelle est un temps d’action de grâce pour cette rencontre vécue à Rome durant l’été. Un temps de convivialité leur permet de prendre le repas ensemble au foyer, puis tous s’acheminent vers une seconde étape de travail.

Le rassemblement "KTTous"

Depuis la rentrée scolaire, notre paroisse Saint Martin des Vignes a ouvert ses portes aux enfants de la catéchèse. Chaque mercredi, je donne la catéchèse à un groupe de 10 à 11 ans. De plus, un mercredi par mois, nous nous réunissons pour une rencontre qui s’appelle «KTTous», car elle réunit trois clochers : Rochecorbon, Parçay-Meslay, Monnaie.
Ce mercredi 17 octobre, je participe à ma première expérience. Devant l’église de Parçay, j’accueille les parents qui me confient leurs enfants qui, jusqu’à présent, me sont inconnus. Je fais la connaissance des 11 catéchistes avec lesquelles je travaillerai. Il y a environ 45 enfants. Une fois le groupe réuni, nous allons dans la grande salle pour préparer la messe qui sera célébrée par notre nouveau prêtre Don Dominique. Au cours de la messe qui a été suivie avec recueillement et attention, le Père, dans son homélie, leur parle de la bienveillance. Après la messe, nous nous retrouvons dans la salle pour le partage du jour : cette fois c’est la vie de Saint François d’Assise. Ce qui m’a interrogée, c’est qu’aucun enfant de Rochecorbon n’était présent, ce qui ne m’a pas empêchée de vivre le mieux possible cette rencontre, en espérant que la prochaine fois nous serons très nombreux !

L'ordination diaconale de Bernard

Gérard Gabion, Bernard Malcurat et Christian Ratrema ont été ordonnés diacres permanents pour le diocèse de Saint-Etienne le dimanche 14 octobre à la cathédrale Saint Charles. Bernard, étant président de notre association stéphanoise «AJOE», nous étions nombreuses pour l’entourer en cette étape si importante de sa vie de chrétien engagé.
En introduction à la célébration, l’évêque rappelle qu’il y a un peu moins de 50 ans, les Pères du Concile souhaitaient la restauration du diaconat permanent pour rendre à nouveau visible «le service du peuple de Dieu dans la diaconie de la liturgie, de la Parole, de la charité». Après la présentation des candidats, Monseigneur Dominique Lebrun s’adresse aux épouses de Christian, Bernard et Gérard pour leur demander si elles acceptent «tout ce que le diaconat apportera de nouveauté dans leur couple et leur vie familiale». Suite à leur réponse positive, l’évêque déclare alors : «Avec l’aide du Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu et Sauveur, nous choisissons nos frères Gérard, Bernard et Christian pour l’ordre des diacres».
La liturgie de l’ordination diaconale ressemble sensiblement à celle de l’ordination presbytérale. Elle commence par une invocation à l’Esprit Saint. Puis les ordinands se mettent debout devant l’évêque qui engage un dialogue avec eux. Ensuite, chaque ordinand s’agenouille devant l’évêque, et les mains jointes entre les mains de l’évêque, promet de vivre en communion avec l’évêque et avec ses successeurs. S’ensuit une belle litanie des saints pendant laquelle Gérard, Christian et Bernard sont prosternés face contre le sol. Après s’être relevés, ils reçoivent l’imposition des mains de la part de l’évêque qui dit la prière d’ordination au diaconat. Les nouveaux diacres reçoivent alors l’Evangile du Christ, l’Evangéliaire.
Pour terminer cette célébration, l’évêque annonce à chaque nouveau diacre la mission qui lui est confiée. «Gérard, Bernard et Christian, vous êtes diacres. Je vous envoie dans vos communautés paroissiales respectives. Au sein des équipes pastorales, vous serez un nouveau signe de Jésus Serviteur.»
Bernard, au sein de sa paroisse, a été envoyé vers les personnes âgées qui résident dans les maisons de retraite et il aura à coordonner les services d’aumônerie. La délégation diocésaine au monde de la santé pourra ainsi compter sur son ministère. Il demeurera aussi près des familles et de ceux qui s’engagent en association pour soutenir le projet de Dieu sur la famille.
Nous confions Bernard et son ministère de diacre à tous nos amis !


Christian,Bernard,Gérard (+)     

50° anniversaire de Vatican II

Le 14 octobre, nous allons à la cathédrale de Tours pour la Messe pontificale célébrée à l’occasion du 50° anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II.
Au cours de l’homélie, Monseigneur Aubertin nous plonge dans la Parole de Dieu du jour : nous sommes en présence d’un homme, jeune nous précise l'évangéliste Matthieu. Jésus, lui aussi, a su lire dans le cœur de ce jeune homme, il a vu sa générosité et sa droiture ; alors, il ose appeler avec délicatesse : «Si tu veux»... Sans doute avez-vous été saisis par cette accumulation d'impératifs : «Va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, puis viens et suis-moi». Jésus nous conduit plus avant : il ne suffit plus d'être fidèle aux commandements de Dieu, il faut se mettre à la suite de la personne même de Jésus. Tous, dans l’Eglise, nous sommes concernés. Il faut nous engager !
Après la prière universelle, tous ensemble, nous renouvelons les promesses de notre baptême. Après le chant d’action de grâces, Monseigneur Aubertin appelle les Religieux et Religieuses présents, les invitant à venir autour de l’autel, voulant souligner la grandeur de leur vocation et le don que la Vie Religieuse apporte à l’Eglise. Nous chantons le «Magnificat» ! Nous recevons la bénédiction de Monseigneur ; puis c’est le chant d’envoi : «Jubilez ! Criez de joie !»

Ouverture de la semaine missionnaire

A Paris, nous sensibilisons les jeunes du foyer et les enfants du patronage à la mission. La chapelle change de look ! Les enfants du patronage qui ont l’habitude de venir y prier en arrivant le remarquent. Le décor nous tient unies au Brésil. La «Vierge Aparecida» est là pour accueillir les enfants du catéchisme le mercredi matin. La communauté, quant à elle, prie avec tous. Puis, le dimanche, nous nous rendons, comme l’an dernier, à Notre Dame pour prier les vêpres avec nos frères orthodoxes. Comme il est de tradition pour la fête de saint Denis, nos frères orthodoxes célèbrent l’office de vêpres dans leur rite. Cet office est présidé par Monseigneur Emmanuel, Métropolite de France, Exarque Œcuménique et président de l’Assemblée des Évêques Orthodoxes de France ; Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort, évêque auxiliaire de Paris, est présent lui aussi. Cette tradition fraternelle, maintenant bien établie, des vêpres orthodoxes à Notre-Dame de Paris a été instaurée et suivie annuellement par le Cardinal Jean-Marie Lustiger. Attentif au dialogue œcuménique, le Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, poursuit cette invitation.


Agrandir l'image
    

A la Salette, les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas!


Agrandir l'image
    

Une amie de la communauté, Lydia, nous propose de vivre à l’alsacienne, en nous faisant déguster une «choucroute maison» avec les grands vins d’Alsace. Lydia a été catéchiste à la Salette, c’est dans ce cadre que nous avons fait sa connaissance. Puis sa santé ne lui permettant plus d’assumer cette responsabilité, elle se tourne vers les personnes seules qui vivent sur le quartier. Pendant plusieurs mois, elle est allée à la mairie du 15° pour relever les adresses des personnes âgées vivant sur le quartier. Un courrier de la paroisse a été envoyé à chacune pour proposer visites et rencontres au Club des anciens. Certaines personnes ont répondu à cette invitation et ont rejoint le Club des anciens ; d’autres reçoivent, depuis, la visite régulière de Sœur Marie Céline ou Sœur Marie Véronique.

Le Service Evangélique des Malades

Le Service Evangélique des Malades, SEM, dont je suis membre à Rochecorbon, propose plusieurs formations diocésaines ou rencontres en doyenné. En ce lundi 8 octobre, nous suivons une formation qui a pour thème : «La maladie d’Alzheimer». Elle a pour but d’apporter aux aidants des connaissances permettant de maintenir la dignité de la personne malade et de garder une relation d’échange avec elle ; de réagir à ses comportements de façon adéquate, sans s’épuiser. Cette formation a été très enrichissante pour moi ; en effet, elle m’a révélée de nombreux éléments, très pratiques, pour améliorer le «vivre-ensemble» avec des personnes âgées touchées par cette maladie.

Rencontre des diacres permanents à Val de Reuil


Agrandir l'image
    

Le dimanche 7 octobre, à l’église de la Fraternité à Val de Reuil, nous avons eu la joie de célébrer l'eucharistie avec les diacres permanents de notre diocèse, accompagnés de leurs épouses.
La messe était présidée par Monseigneur Nourrichard, notre Evêque. Chaque année, il organise ainsi une journée avec les diacres permanents, sous forme de récollection. Au début de la célébration, chacun d'eux s'est présenté et a dit la mission dont il était chargé dans le diocèse. Ce fut, pour notre communauté paroissiale, une grande découverte de la mission dans l’Eglise des diacres mariés. A la fin de la messe, nous nous sommes réunis autour d'un verre d'amitié pour une connaissance mutuelle encore plus proche et plus fraternelle.

A Rochecorbon, c'est tous les jours la fête !

En ce dimanche 7 octobre, nous fêtons la famille et Notre Dame du Rosaire. Mais à Rochecorbon, ce n’est pas tout ! Nous profitons de cette occasion pour fêter aussi le Père Angelo et Sœur Marie François qui étaient absents le jour de leur fête. A 11h, nous célébrons la messe qui est à leurs intentions. A l’issue de cette cérémonie, nous chantons la «Supplique pour la Famille», chant brésilien composé par Padre Zezinho et accompagné à la guitare. Un repas joyeux nous réunit ensuite autour d’une table décorée avec des motifs qui nous parlent de la mer. Notre cuisinière nous a gâtées en nous confectionnant une tarte délicieuse.Tout se passe bien sûr dans une ambiance de famille.

Au foyer Notre Dame, 1° rencontre de l'année

Le jeudi 4 octobre, les jeunes du foyer vivent la première rencontre ! Faire connaissance et partager nos compétences en vue d’un meilleur «vivre ensemble». Cette rencontre arrive après un mois de présence au foyer. Chacune se présente simplement et d’une façon originale, comme vous pouvez le voir sur les photos. Le Père Germaix, aumônier du foyer est présent. Réparties en table de 6, les jeunes apprécient de pouvoir se rencontrer chaque soir pour échanger afin de mieux se connaître. Sœur Marie Jacques rappelle l’esprit du foyer : attention aux autres, respect dans tous les domaines, esprit de famille et les activités proposées : sorties culturelles et spirituelles, rencontres des JMJ, week-end d’insertion, rencontres autour de la Parole de Dieu et autour des thèmes de société. Chaque mois, un intervenant viendra nous aider à réfléchir sur un sujet. Cette année étant marquée par deux grands thèmes proposés par l’Eglise «Diaconia 2013» et «Année de la Foi» nous permettra d’ouvrir notre attention aux autres dans le service du frère, et de nous enraciner dans la Foi, de la revivifier, de faire un nouveau pas.

Ouverture du mois de la mission

A la maison du Christ Roi, à Rochecorbon, le mois missionnaire a commencé avec le chapelet, le 1° octobre ; nous avion sous les yeux la photo de Thérèse de l’Enfant Jésus, patronne des missions, et la basilique d’Assise. Nous avons médité les écrits de ces deux grands saints. Chaque jour, à tour de rôle, nous sommes chargées de préparer le chapelet médité, suivant la proposition de notre Saint Père le Pape Benoît XVI : «Vivons cette année de la foi à l’école de Marie en priant le chapelet, seul ou en famille ou en communauté…» Cette année, pour la semaine missionnaire, l’Eglise nous dit : «Allez ! De toutes les nations faites des disciples.»


Agrandir l'image
    

Rentrée pour tous à Paris

Le mois de septembre ouvre pour tous le défi de la nouvelle année. Nouveau seuil, nouvelles organisations, nouveaux engagements ou engagements renouvelés.

Cela est vrai aussi pour le Patronage Notre Dame. Le 12 septembre, c’est le jour de la rentrée : jour réservé à l’accueil, à la connaissance du milieu, des locaux et à la connaissance mutuelle. Nous confions l’année nouvelle sous le regard de Dieu par un temps de prière à la chapelle. Parmi les objectifs fixés cette année au Patronage, nous avons une priorité : arriver à rejoindre toutes les familles voisines, qui n’ont pas encore d’enfants au Patro, grâce à la journée « Portes ouvertes » chaque dernier mercredi du mois. Nous ouvrirons donc grandement nos portes et nos cœurs pour les accueillir avec jeux, exposition de nos réalisations, goûter-anniversaires…
Vous tous, enfants de la paroisse Notre Dame de la Salette et du 15°, venez ! Nous vous attendons pour des moments forts de joie et de partage !

     Pour aller sur le site du Patro Notre Dame


Agrandir l'image
    

Les sœurs de la communauté aussi ont fait leur rentrée des classes : sac à dos, cartable, dossiers, chacune se dirige vers «l’Ecole Cathédrale» pour un semestre : Sœur Marie Joseph, Sœur Marie Paul, Sœur Marie Jacques pour participer au cours de théologie morale familiale ; Sœur Marie Céline sur l’accompagnement des malades ; Sœur Marie Véronique sur le Credo. En ce qui concerne le personnel du foyer, notre employée Nathalie a fait sa rentrée en donnant la vie à un petit Daniel, petit frère de Grâce. Tous nos vœux et nos félicitations ! C’est la raison pour laquelle elle n’est pas sur la photo. Anne-Marie, notre cuisinière, a déjà repris la direction des opérations ; les résidentes sont contentes des menus proposés jusqu’à présent. Elodie, quant à elle, a fait aussi sa rentrée en poursuivant une formation d’aide-soignante en parallèle avec le service d’entretien de la maison. Pour le moment, donc, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !

Ouverture de l'Année de la Foi

L’après midi du 30 septembre, nous répondons à l’invitation de Monseigneur Vingt-Trois pour l’ouverture de l’Année de la Foi à Notre Dame de Paris. A 16h, la cathédrale est pleine ; Monseigneur Vingt-Trois, et Monseigneur de Moulins-Beaufort ouvrent la rencontre. Puis un groupe prend le relais pour rendre agréable l’historique de Vatican II. Un narrateur professionnel fait le fil rouge d’une façon remarquable. Chants et danses entrecoupent les différents moments. Monseigneur Vingt-Trois fait le lien entre Vatican II, temps historique qui se trouve dans le passé, et Vatican II qui nous projette dans l’avenir. «Les fruits de Vatican II sont pour maintenant, ils ne se situent pas dans le passé.». La prière des Vêpres termine ce temps très riche, très bien préparé. Nous sommes toutes rentrées heureuses de notre après midi.


Agrandir l'image
    

Remise des Lettres de mission


Agrandir l'image
    

Ce 30 septembre, le matin, au cours de la messe dominicale à la Salette, les personnes qui ont accepté de prendre une responsabilité au sein de la paroisse reçoivent une lettre de mission. Les sœurs de la communauté présentes pour la catéchèse primaire ont reçu cette lettre : Sœur Marie Véronique pour l’éveil à la foi, Sœur Marie Céline pour un groupe de CE1, Sœur Marie Joseph et Sœur Marie Paul pour un groupe de CE2, Sœur Marie Jacques pour un groupe de CM2. Les laïcs engagés dans les responsabilités pour l’accompagnement au baptême, à la confirmation, au mariage, au catéchuménat sont présents. Nous confions ces missions à votre prière.

Le pèlerinage à Esteville

La paroisse Saint Pierre des Deux Rives à fait sa rentrée officielle, le dimanche 30 septembre 2012. Pour changer notre cadre habituel, l'équipe d'animation pastorale a choisi un lieu qui nous a permis de faire un pèlerinage : Esteville, le village où l'Abbé Pierre a passé les derniers moments de sa vie. Ce choix était pour notre paroisse un moyen de lancer Diaconia 2013, "le service du frère". Sur les pas de l'Abbé Pierre, nous avons découvert le message des chiffonniers d’Emmaüs : en récupérant les vieux objets dans les ordures, en les rénovant, ils leur redonnent une deuxième vie. Il en va de même pour les hommes : Emmaüs est un lieu d'espoir et d'une seconde chance pour beaucoup d’exclus de retrouver leur dignité humaine, d'aimer et d'être aimé, d’avoir, en quelque sorte, une deuxième vie. Nous avons achevé la journée par la célébration eucharistique dans l'église du village et un temps de prière sur la tombe de l’Abbé. C'est donc avec joie et dans l’espérance que nous démarrons l'année pastorale.

Journée de rentrée du Doyenné Tours-Nord

En ce dernier dimanche de septembre, la communauté de Rochecorbon se retrouve à Marmoutier pour la messe de 10h30. Le Père Geoffroy, notre curé et doyen du secteur, nous adresse le mot d’accueil dans ce lieu où des générations de pèlerins sont venus se recueillir. C’est lui qui fait l’homélie : Comment allons-nous rencontrer le Christ au cours de cette année Diaconia ? : Allons vers les petits, les pauvres ; celui qui donne un verre d’eau, c’est à Jésus qu’il le donne. Allons vers ceux qui ne viennent pas à l’église, vers ceux qui ne font pas partie de notre cercle. Que notre Eglise devienne visible dans la charité, nous serons un peuple de prophètes. Cette année, deux moyens nous sont donnés : Diaconia 2013, servons la fraternité ; la fête des 50 ans du Concile Vatican II. Puis, la fête continue ! Après le déjeuner, départ à pieds vers la Basilique Saint Martin. A 15h00, nous nous y retrouvons et nous y écoutons 2 témoignages : le 1° est en lien avec «Foi et Lumière», le 2° est celui de «Table ouverte». Puis, nous chantons ensemble les Vêpres avant d’être envoyés en mission dans chacune de nos paroisses.

Grande fête à la paroisse Notre Dame de la Salette

Le dimanche 23 septembre, l’Eucharistie de 10h45 est pour la paroisse l’occasion de souligner la fête de Notre Dame de la Salette. Ce jour là, les clercs ont revêtu sur leur aube, un scapulaire bleu. La messe, plus solennelle, est suivie du repas «paëlla». Nous y participons toutes en communauté. Le soleil est de la partie, ce qui nous permet de prendre le repas dehors. Belle journée !


Agrandir l'image
    

A Notre Dame de Paris


Agrandir l'image
    

Le 22 septembre, la communauté de la Salette se rend à Notre Dame de Paris pour écouter les grandes directives proposées par le Cardinal, Monseigneur Vingt-Trois. Se sont réunis autour du cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, les prêtres et les diacres de Paris et tous les membres des conseils pastoraux des paroisses parisiennes, des communautés religieuses, des laïcs pour cette rencontre en début d’année. Qu’est ce qu’un Conseil pastoral ? À quoi sert-il ? Le Cardinal Vingt-Trois rappelle le grand souci que chacun doit porter : ne pas oublier les personnes qui ne viennent pas à l’église, qui ne se sentent pas concernées par Dieu, ou qui pensent qu’elles ne sont pas assez importantes pour que Dieu prenne soin d’elles. L’Eglise ne se limite pas aux murs de nos églises locales… Nous découvrons aussi les grandes étapes qui jalonneront cette Année de la Foi, année proposée par le pape Benoit XVI pour commémorer le 50° anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II.

Une belle visite

Pendant 10 jours, la communauté de la Salette a été invitée à renouer avec ses connaissances d’anglais, de portugais pour pouvoir entrer en contact avec Carlos. Inversement Carlos s’est plongé dans la culture française pour sortir quelques mots de son dictionnaire. Bons moments fraternels, qui auraient pu se terminer par un examen d’état… nous aurions eu notre diplôme « raz la ficelle » pour reprendre une expression que nous avons entendue. Carlos, professeur d’éducation physique, a beaucoup aidé à la mission du Brésil, il a travaillé avec Sœur Marionice, Sœur Marie Céline, Sœur Marie Ester et Sœur Marie François auprès des enfants qui nous étaient confiés. La photo de famille annonce un départ éminent. Bon voyage Carlos ! Bon travail au Brésil et à bientôt !


Agrandir l'image
    

19 septembre : Notre Dame de la Salette

Grande fête à Rochecorbon


Agrandir l'image
    

Nous préparons notre fête patronale principale par deux journées de retraite, dans le grand silence de la prière et une journée de jeûne le 18 septembre. Puis, le 19, nous chantons très solennellement l’office des Laudes ; la chapelle est toute fleurie et la décoration de l’autel particulièrement soignée ; et à 11h30, nous avons la messe présidée par le Père Tardy, en retraite chez nous pour une semaine ; dans le chœur, il n’est pas seul : le Père Angelo concélèbre, ainsi que 4 prêtres qui sont à l’Accueil Saint Joseph, où ils travaillent avec les membres de l’EAP du Doyenné de Château la Vallière. A l’homélie, le Père Tardy nous fait revivre l’apparition de Marie aux bergers de la Salette. Le soir, nous sommes à nouveau près du Saint Sacrement pour l’adoration et les Vêpres. Les repas sont aussi des temps joyeux de partage. Le soir, nous chantons de tout notre cœur l’Angélus de Notre Dame de la Salette, en plein air, comme cela se fait sur la montagne où Marie apparut le 19 septembre 1846 !

La rentrée au Foyer Notre Dame

Septembre est là, c'est la rentrée, rentrée des classes, du travail, rentrée politique et sociale, c'est la rentrée pour tous et toutes, des foyers d'hébergements c'est aussi chez-nous ! Qui dit rentrée dit changements, engagement, espérance, joie. Ecoutons quelques jeunes résidentes :
Anne Victoire : la rentrée est pour moi un avancement, un renouveau, tout redémarre à zéro. De plus cette année, je suis en stage. Je vais donc pour la 1° fois m'ouvrir au monde du travail. Egalement, plus les années passent, moins les rentrées font peur car, progressivement, on étudie des matières qu'on aime.
Marie : chaque rentrée représente pour moi une étape de plus dans la vie, un changement souvent redouté, un dur retour à la réalité et un moment de perplexité où nos sentiments sont partagés entre l'appréhension de l'inconnu et l'excitation de découvrir un nouvel horizon et de nouvelles personnes.
Kaori : la rentrée c’est des nouvelles connaissances pour mettre en pratique les costumes de spectacle après les avoir étudiés : c'est un apprentissage.
Elisabeth, Marion, Elodie : la rentée, c'est un nouveau départ. Elle signifie des nouveaux objectifs et l'espérance d'un bel avenir. Que cette nouvelle année soit heureuse au foyer et riche en partage.
Pour terminer, des parents qui étaient là ont aussi participé à la rentrée : c'est la séparation avec la famille, des rencontres ,des liens, des fortes émotions !

Joyeux anniversaire !

Comme chaque dimanche, le Père Angelo vient déjeuner avec nous. Mais, ce 2 septembre, les Sœurs l’attendent à l’Accueil Saint Joseph où il arrive avec le Frère Serge. Il est accueilli par ce chant : «Joyeux anniversaire !» car nous n’avons pas oublié cet évènement : il aura 70 ans le lendemain ! Il ouvre ses cadeaux : un belle représentation de la Vierge en souvenir du pèlerinage des Servants d’Autel à Rome et un magnifique livre d’icônes russes. Le Père Angelo aime beaucoup la mer où son ministère l’a envoyé de nombreuses années : pour cette raison, la salle à manger est artistement décorée sur ce thème : barque avec filet, vagues, poissons de toutes sortes… C’est dans une ambiance de joie que nous partageons ce repas. Bien sûr, il y a un gros gâteau d’anniversaire ; au moment où les Sœurs l’apportent, le Frère Serge fait un compliment humoristique et le Père Angelo se voit coiffé d’un beau chapeau à bougies. A 17h, nous nous retrouvons tous à la chapelle pour chanter les Vêpres et pour l’adoration du Saint Sacrement exposé à qui nous confions cette nouvelle année d’œuvres !

La célébration des voeux à Rochecorbon

Le samedi 1° septembre, c’est l’arrivée des Sœurs de nos communautés de France avant la reprise des activités de l’année. A 17h, nous voici dans notre chapelle où chacune de nous va accomplir une démarche importante. Après l’homélie, nous chantons le 1° couplet de la belle prière de Saint Ignace : «Donne-moi seulement de t’aimer». Sœur Marguerite Marie et Sœur Marie Joseph s’avancent, reçoivent un cierge allumé et prononcent leurs vœux pour 2 ans, puis vont déposer leur cierge au pied de Notre Dame de la Salette. Après le 2° couplet, Sœur Marie Odette et Sœur Marie Paul s’avancent à leur tour pour prononcer leurs vœux pour 2 ans. Ces 4 Sœurs sont les premières Sœurs congolaises de notre congrégation ! Nous chantons le 3° couplet et Sœur Christine Marie prononce ses vœux pour un an. Puis chacune de nous renouvelle ses vœux.
La procession des offrandes est faite par les 5 Sœurs professes temporaires. Nous sommes heureuses de commencer ainsi ce mois de septembre consacré à Notre Dame de la Salette et à la fin de la célébration retentit le beau refrain : Vierge de la Salette, tous nos cœurs sont à vous, en ce saint jour de fête, du ciel bénissez-nous, du ciel bénissez-nous !

     plus de photos de la célébration

Les pèlerinages du mois d'août

Le pèlerinage à Rome

C’est Sœur Marie Paul qui nous le raconte. Samedi 18 août au soir, nos valises sont bouclées. Le rendez-vous pour partir à l’aéroport est à 6h00 le dimanche matin. Nous passons une à une pour les formalités. Et oui, nous sommes déjà dans l’avion. Pour quelle destination ? Surprise ! Nous allons le découvrir ensemble grâce aux monuments et édifices visités que nous allons vous citer. Tout à coup, une voix nous annonce que nous survolons les Alpes. Nos regards se portent sur la vue aérienne d’un paysage magnifique. Les neiges éternelles, le Mont Blanc…
Après un vol de deux heures, c’est l’atterrissage. Il est environs 11h00. Les sœurs qui ont l’habitude du pays trouvent un bus qui nous dépose non loin de chez les Religieux de Saint Vincent de Paul via Palestro. C’est chez eux que nous allons passer une semaine. Après un accueil chaleureux, l’heure est à l’installation, à la découverte de nos chambres, et surtout à nous refaire en calories par le casse croûte.
Nos sorties sont programmées en deux temps, une avant midi et l’autre après midi si possible. La première est réservée à la Basilique Saint Pierre, un important édifice religieux du catholicisme, avec sa coupole et ses monuments. Nous y admirons tout particulièrement la Pieta, mais aussi la Gloire du Bernin, la statue en bronze de Saint Pierre, les colonnes et les fontaines de la place, et nous y prions pour l’Eglise toute entière et le Saint Père.
Les jours qui suivent, nous visitons : L’église saint Louis des Français, la fontaine de Trevi, l’église saint Ignace, la basilique Saint Paul-hors les murs, la basilique Sainte Marie Majeure, la basilique Saint Jean-de Latran, Sainte Marie des Anges, place Navone, place du peuple, la Trinité de monts, place d’Espagne, l’église Saint Clément et les catacombes Saint Sébastien.
Nos repas sont rythmés en fonctions de nos sorties, quelquefois nous mangeons au restaurant, quelquefois nous rentrons à la maison cuisiner nous mêmes. Au restaurant, nous avons eu l’occasion de souligner la fête de Sœur Marie Samuel, et un autre soir, nous avons été heureuses d’inviter le Père Roger et le Père Noël qui nous ont accueillies.
Quant aux prières quotidiennes, la chapelle des Pères est à notre disposition et nous participons à la messe chez les sœurs en face.
Ce séjour très agréable, fut pour nous, une occasion de resserrer les liens familiaux très chers à notre Institut, de découvrir la Ville Eternelle que nous ne connaissions pas du tout et de prier pour tous ceux qui nous avaient confié leurs intentions.
Les bonnes choses ne durent pas ; il est dimanche, nous devons nous scinder en deux groupes et nous séparer, car une autre mission nous attend. Celui d’accompagner les servants d’autel, lors de leur pèlerinage national du 25 au 31 août. Quatre d’entre nous accompagnent les servants d’autel du diocèse d’Evreux et trois ceux de Nevers. Le dimanche 21 au matin, nous quittons la communauté des Pères pour rejoindre nos groupes.

Le pèlerinage des servants d'autel

Ce pèlerinage a rassemblé 2600 servants d'autel. Il avait pour thème : «Servir le Seigneur, joie de l'homme, joie de Dieu». C'était très émouvant de voir toute cette jeunesse venue de nombreux diocèses de France, pour prier, célébrer l'Eucharistie ensemble. Ce pèlerinage nous a permis de leur faire découvrir les quatre Basiliques Majeures de Rome : Saint Pierre, Saint Jean de Latran, Sainte Marie Majeure et Saint Paul hors les murs, sur les traces de ceux qui ont servi le Seigneur et l'Eglise dans les siècles passés, voire même au prix de leur vie ; nous sommes allés aux catacombes de Saint Calixte, lieu d’inhumation de nombreux martyrs. Nous avons eu aussi, toute une journée, un rallye dans la Rome baroque, et une matinée pour découvrir la Rome antique. Malgré la grande chaleur et la restauration inhabituelle, la joie était immense de vivre ensemble ce moment de partage. Pour les jeunes, ce fut un encouragement ; voir ce grand nombre de servants d'autel, c'est une force et un espoir pour l'avenir de notre Eglise. Lors de l'audience avec le Pape à Castel Gandolfo, ils lui ont exprimé leur attachement et leur soutien, et lui-même les a encouragés à poursuivre ce service privilégié qui est le leur.

     plus de photos du pèlerinage

Le 15 août Paris

La communauté de la Salette a eu la joie de pouvoir participer à toutes les célébrations mariales à Notre Dame de Paris. Le 14 août au soir, les chrétiens se sont rassemblés nombreux pour prier les Vêpres à la cathédrale, puis tous sont partis en procession pour gagner les bateaux-mouches qui ont descendu la Seine ; dans chaque bateau, une prière du chapelet, avec méditation des mystères, était proposée.
Le lendemain, à partir de 16h00, ce fut la procession dans les rues de Paris. Beaucoup de monde a pu bénéficier de ces célébrations ; la journée s’est terminée par la messe à 18h30 à la cathédrale. Belles journées vécues en Eglise !

Le Puy

Cet été, la communauté Notre Dame de la Clarté, a eu la joie de faire 2 pèlerinages. C’est Sœur Marie Vianney qui nous les raconte.
Le premier, pour le 15 août, au Puy en Velay pour prier et louer la Sainte Vierge de l’Assomption. La cathédrale était pleine de priants et des gens étaient debout un peu partout. Heureusement, nous avions des places assises, étant arrivées très tôt. La montée pour atteindre la cathédrale est dure pour les jambes âgées ! Après un pique-nique dans la nature, nous avons visité, de l’extérieur… et nos pas nous ont conduites vers Saint Joseph d’Espaly, statue monumentale de 22,40 m de hauteur. Nous l’avons admirée. Il y avait aussi, bien sûr, la statue de Notre Dame de France, mais en travaux avec des échafaudages, alors pas possible de l’approcher ! Nous savons qu’elle mesure 20,70m et pèse 835 tonnes ! Nous avons bien prié aussi près de la Vierge noire, ce fut une très belle journée de prière.

La Salette

Notre deuxième pèlerinage, c’est un retour aux sources, puisque nous sommes allées toutes les 3 à La Salette. Quelle joie de se retrouver là-bas pour 4 jours ; la température, très chaude, ne nous a pas gênées car en altitude il y a de l’air ! Il y a beaucoup de monde sur la Sainte Montagne en cette période de l’année. De très beaux offices à la basilique ainsi qu’à la chapelle de la Rencontre où nous pouvons prier Laudes et Vêpres, à l’aide d’un tableau où sont écrites les paroles. Nous avons rencontré des gens connus et aussi des personnes inconnues comme ce couple de Belges qui ont partagé très souvent la table de la salle à manger avec nous, et c’était très joyeux ! Les voyages allers et retour se sont bien passés grâce à notre chauffeur qui maîtrise son volant avec assurance et dextérité ! Nous venions juste de rentrer chez nous quand un gros orage a éclaté. Deo gratias ! nous étions à l’abri et la voiture a été lavée car elle en avait grand besoin ! Nous avons bien prié pour tout l’Institut, et pour chacune, et pour tous nos amis et bienfaiteurs.


Agrandir l'image
    

Les retraites spirituelles

Pour nos diverses communautés, le mois d’août a été celui des retraites spirituelles. Cette année, comme une fois tous les 3 ans, pas de retraite prêchée pour l’ensemble de la congrégation à Rochecorbon. Chaque communauté s’organise et a ainsi le choix du lieu, de la date ou du thème…

La retraite à Tressaint

La communauté de Rochecorbon s’est rendue au Foyer de Charité de Tressaint du 5 au 11 août. Cette retraite a eu pour thème : Joie pour ceux qui cherchent Dieu.
Venez vous-mêmes à l’écart dans le désert et reposez-vous. Jésus nous met à l’écart pour être avec lui, nous recueillir dans le silence face à nous-mêmes, pour réapprendre à vivre, c'est-à-dire vivre l’instant présent en présence Dieu ; l’instant présent est une visite de Dieu. Venez dans la confiance avec un Cœur de pauvre ; la maison de notre confiance, c’est la fidélité dans la foi en Dieu.
Voici quelques points qui nous ont aidées à bien vivre notre retraite dans un grand silence intense : par l’Esprit Saint, dans ma marche, Dieu est avec moi ; hisser la voile de la prière ; Jésus me rejoint sur ma route ; marcher et prier dans la foi ; qui donc est Dieu : La Trinité brasier ardent d’amour ; il n’est pas toujours facile de croire en cet amour : pourquoi, le mal ? Dieu nous aime trop pour nous laisser dans le péché ; le louer en pêcheurs pardonnés ; le bonheur vient de l’amour vrai, comment adorer Jésus Eucharistie ? une seule mission et plusieurs appels ; avec Marie, pas à pas sur la route de la Foi.
Le quatrième jour de notre retraite a été une journée intense avec le sacrement de la réconciliation et la consécration à Jésus-Christ par les mains de Marie. Et le soir de cette journée, nous avons renouvelé les promesses de notre baptême : sous la conduite de Marie, quel symbole du baptême voulons-nous approfondir cette année pour porter du fruit ?
Bref, cette retraite à été pour nous un temps fort et riche pour poursuivre notre route à la suite de Jésus dans notre vie de Réconciliatrices.

La retraite à La Flatière

Cette année, la communauté de Paris a rejoint la communauté de Saint Etienne pour participer au Foyer de Charité de la Flatière, à la retraite prêchée par le Père Olivier Leborgne, vicaire épiscopal de Versailles. Le thème Sans l’Amour… a rejoint chacun des 200 participants dans sa vie quotidienne, enracinée dans l’Amour du Christ, pour que celle-ci devienne le canal et le témoignage de la miséricorde de Dieu toujours proche de chacun, quelle que soit sa condition. Nous sommes revenues enchantées, les yeux remplis des beautés de la nature et de la création, et le cœur plein de belles résolutions !


Agrandir l'image
    

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtées à la Chaise Dieu, où il y avait un concert de trompes et d’orgue. Le beau-frère de Sœur Marie Jacques faisait partie du groupe des trompes. Beau concert dans l’abbatiale de la Chaise-Dieu. Cette semaine de prière fut un bon temps de convivialité pour les deux communautés. Après une bonne nuit à Saint Etienne, c’est le retour sur Paris.

Les activités de Juillet 2012

Le Centre de Loisirs à Val de Reuil

Du 9 Juillet au 3 Août, pour Sœur Marguerite Marie et moi-même, Sœur Marie Odette, s’est déroulé notre stage pour valoriser notre diplôme de BAFA. Nous avons choisi de le faire dans un Centre de Loisirs, à Val de Reuil où est implantée notre communauté, afin d’en profiter pour mieux connaître le milieu où nous avons été envoyées en mission et partager la vie de toutes ces familles que nous côtoyons toute l’année, mais qui ne viennent pas forcément à l’église ou au catéchisme…
Pour ma part, j’étais à l’accueil de Loisirs « La voie blanche ». De par sa situation géographique, il jouit d’un cadre de vie privilégié (forêt, cours d’eau etc.), ce qui a permis de nombreuses sorties, des activités en plein air, des grands jeux, des mini- camps. Je m’occupais des enfants de 3/6ans, trente-six enfants, et il y avait un thème chaque semaine : les aventuriers de l’espace : entre ciel et terre ; les aventuriers du temps ; les aventuriers du jeu ; les explorateurs en herbes. De plus, j’avais toujours de multiples activités à proposer aux enfants, qui n’étaient pas en lien direct avec le thème choisi.
Ce centre de Loisirs est porteur des valeurs essentielles garantissant le développement et l’harmonie de chacun. En outre, durant mon stage, j’ai découvert la grandeur de Dieu et la présence de Jésus aux enfants. C’est merveilleux ! Les enfants ont passé de bonnes vacances dans l’aventure, la découverte, la bonne humeur, le partage : j’ai mis tout mon cœur pour qu’il en soit ainsi !
Pour moi, Sœur Marguerite Marie, l'expérience que j'ai faite tout au long du mois de juillet au centre de vacances a été très enrichissante. J'ai découvert une façade de la France que je ne connaissais pas encore, c'est à dire en dehors de l'Eglise. Les rencontres faites avec différentes personnes; parents, enfants (j’avais des enfants de 8 à 12 ans), m'ont aidée à comprendre davantage ce qu'est la diversité des cultures. La ville de Val de Reuil comporte des personnes de plusieurs nationalités (72 !), et le centre accueillait plutôt des enfants Turcs, Marocains… et la majorité était de la religion musulmane. Pour moi, ce fut une joie de découvrir cette réalité, d’entrer en dialogue avec elle et de témoigner de ma vie chrétienne d'une autre façon.


Agrandir l'image
    

Vacances à Rochecorbon : le temps des visites

Avec le mois des vacances, nous avons parfois la joie d’accueillir nos familles. Le 15 juillet deux voitures arrivent de Paris avant la messe de 11h ; Marie-Thérèse, sœur de Sœur Marie Julien en descend avec Jean-Paul son mari et Béatrice une de leurs filles ; Béatrice est avec son mari et leurs deux enfants Marine et Baptiste. Ils prennent place à la chapelle au milieu de la communauté pour la messe. Nous nous retrouvons tous ensuite au grand parloir pour le verre de l’amitié : Marine et Baptiste sont tout de suite à l’aise pour passer avec les assiettes d’accompagnements de l’apéritif ! La famille se retire pour aller déjeuner au Restaurant de l’Embarcadère, mais elle est contente de revenir pour découvrir la maison, le parc, rendre visite à nos Sœurs malades. Comme toujours, le temps passe vite en bonne compagnie et il faut regagner la capitale après avoir respiré le bon air de la Touraine !
Au cours de cet été, nous avons accueilli d’autres « invités de marque », comme Mami, le Père Gilles Pelletier, Provincial des Religieux de Saint Vincent de Paul, Sophie Anne, de la famille de Mère Marie de la Croix, le Frère Serge, Anne et ses enfants, amis de la communauté, Sylvia et sa famille, une communauté des Sœurs de Torfou...
Notre maison est ouverte à tous nos amis et nous sommes toujours heureuses de les y accueillir.

A Rochecorbon, les mois d’été sont aussi les mois des cueillettes : framboises, fraises, cassis, groseilles, haricots verts, petits pois, etc. Notre jardin est généreux ; aussi tout le monde met la main à la pâte, que ce soit pour cueillir, éplucher, faire les confitures, ou les tartes. Mm ! Il y en a pour tous les gourmands !

La colo du patro Notre Dame

Comme chaque année, le patronage Notre Dame organise la colonie de 15 jours pendant l'été. Il est 7h30 ce 10 juillet. Les parents sont présents à la gare ; après une série de photos, encouragements, souhaits et coucous, nous prenons le train pour Lourdes, en direction de la pension familiale, avec 16 enfants de 6 à 12 ans, venus de Paris, Val de Reuil et Vanves.
Cette fois, il y a beau temps à Lourdes, et grande est la joie de chacune de découvrir cette ville, les unes pour la première fois et les autres pour la deuxième fois. Toutes, nous sommes heureuses de faire de nouvelles expériences. Tous les jours, nous sommes au rendez-vous pour les sorties en vue de connaître la région. Etant à Lourdes, nous sommes heureuses aussi de pouvoir participer souvent à la messe. Et dans le cadre de notre séjour, plusieurs lieux sont visités, comme: le Lac d’Artouste, Bartrès, les belles montagnes des Pyrénées, Lourdes par petit train, etc. Les enfants profitent du petit parc de la pension familiale pour les jeux, elles vont jusqu’à la maison de Sainte Bernadette, à l'espace mission, etc.
En dehors de ces sorties, nous réalisons certaines activités manuelles : la fabrication d’écharpes, le chapelet, le flambeau, le costume pour le théâtre, etc. Nous avons aussi d'autres soirées entre nous autour de la présentation, et le Loto.
La journée du 14 juillet est magnifique avec les jeux olympiques en présence des invités de la pension familiale.
Un autre jour, nous faisons la procession avec le diocèse d'Evreux, de la porte Saint Michel jusqu' à l'Eglise Sainte Bernadette, en déposant le chapelet à côté de la Vierge couronnée, et auparavant, nous avions participé à la messe internationale des jeunes dans la même église.
Nos soirées sont animées : pendant les repas, par les chants et les bans. Et pour se dire merci à la fin du séjour, une soirée est organisée avec du chant et du théâtre. Les plus grandes nous présentent "la femme noire, femme Africaine" et les plus petites, une pièce de théâtre sur les apparitions de la Vierge Marie à Bernadette ; c’est une soirée magnifique durant laquelle Sœur Marie Bruno et les enfants remercient chacun des responsables.

© Sœurs de Marie-Réconciliatrice(2010) - Responsable publication : Sr Marie-Samuel - Réalisation jpJ - Dernière mise à jour : 25/07/2020 -
Powered by amen.fr