Le Grain de Sénevé
Lettre d'information de la mission au Congo

 

Abonnement au
Grain de Sénevé

 

Accueil Saint Joseph
Maison d'accueil pour les groupes

 

Liens

 

Mentions légales

 

Évènements de l'année 2011-2012

Une visite à la Salette

Sœur Marie Elisabeth profite de son séjour en France pour rendre visite à notre communauté de la Salette. Nous sommes heureuses de vivre cette semaine avec elle. Comme vous pouvez le voir, elle prépare activement les ventes qui auront lieu à la sortie des messes. La paroisse de la Salette bénéficiera d'un temps de partage sur la vie de notre mission, et à la sortie, les paroissiens qui le voudront, pourront aider activement la formation des jeunes sœurs en achetant des objets confectionnés en grande partie par ses soins. Si vous n'êtes pas là vous pouvez passer commande ! Un grand merci !


Agrandir l'image
    

Grande fête dans l'église de la Fraternité

Ce dimanche 24 juin, la communauté chrétienne de Val de Reuil est en fête. En effet, douze jeunes font leur Profession de Foi. Cette année, les parents ont pris une part active. Pour les chants, une maman s’est proposée comme chef de chœur et elle les a aussi accompagnés. D’autres ont fait les lectures. Les parrains ou marraines étaient également présents pour transmettre, chacun à son filleul, la Lumière qu’eux-mêmes avaient reçue en leur nom au moment de leur baptême. C’est avec beaucoup de joie et de ferveur que nous avons prié avec et pour ces jeunes.

La préparation du centre aéré à Val de Reuil

Cet été, Sœur Marie Odette et Sœur Marguerite Marie feront de l’animation dans les centres de vacance de la mairie de Val de Reuil. Cela leur permettra d’une part de valider leur BAFA et d’autre part d’approfondir leur connaissance du milieu où elles vivent toute l’année et de créer des liens avec des familles et des enfants qu’elles ne connaissent pas encore. Elles ont participé le samedi 23 juin au grand jeu qui s’est fait à la Plaine Saint Jean, vaste prairie qui s’étend devant l’église. Cet événement est fait pour le lancement de l’ouverture des centres de vacance ; tous les animateurs étaient présents, tous déguisés en costumes médiévaux. Nous confions enfants et parents à votre prière, ainsi que les sœurs afin que cette expérience leur soit bénéfique et que leur présence témoigne de l’amour du Christ auprès de toutes les personnes qu’elles vont rencontrer pendant ces quatre semaines de stage.


Agrandir l'image
    

Jubilé à Mayenne


Agrandir l'image
    

Le samedi 23 juin, Sœur Marguerite Marie et Sœur Marie Denise invitent notre communauté à s’unir par la prière à leur action de grâce pour leur jubilé de 60 ans et de 50 ans de vie religieuse. Sœur Marie Julien, Sœur Marie Geneviève et Sœur Marie François sont heureuses d’aller à Mayenne pour représenter notre famille religieuse et rendre grâce au Seigneur avec toute la Congrégation des Filles du Saint Cœur de Marie, congrégation qui appartient, comme nous, à la Fédération Notre Dame. Nous avons la joie de retrouver aussi Sœur Claire Monique et Sœur Maria Trinidad de Baugé. C’est Monseigneur Thierry Scherrer, évêque de Laval, qui préside la célébration au cours de laquelle les deux jubilaires renouvellent leur consécration religieuse. Ensuite, un verre de l’amitié nous donne l’occasion de faire connaissance avec des amis venus entourer les sœurs. Après ce temps convivial, c’est l’heure du repas fraternel au cours duquel membres des familles ou amis font quelques moments d’animation, qui nous donnent ainsi le temps de faire une «pause» entre les différents plats si copieux. La journée passe rapidement et c’est l’heure de reprendre la route pour Rochecorbon : un grand merci à nos Sœurs de Mayenne.

L'Assemblée Générale de l'AJHV

L'AJHV, Association des Jeunes du Haut Vaugirard, est celle qui gère le Patronage Notre Dame. Pour son Assemblée Générale, le 20 juin, nous avons la joie de voir de nouveaux visages côtoyer les visages des membres fondateurs : belle transmission, fidélité à l'esprit de notre congrégation. Tous viennent encourager les sœurs qui animent le patro : pour cette année, Sœur Marie Joseph et Sœur Marie Paul. Les vacances arrivent et les activités du patro laissent la place à la colonie qui a lieu à Lourdes du 10 au 24 juillet.

La kermesse missionnaire

Mercredi 20 juin, la cour du patronage Notre Dame revêt un habit de fête en vue d’accueillir les enfants dans l’après midi pour la kermesse missionnaire. Les ballons, les affiches, les décorations en différents drapeaux du monde entier ne laissent indifférents ni les enfants, ni les parents qui viennent accompagner les jeunes. C’est une ambiance de fête ! Plusieurs se précipitent pour acheter le premier le billet qui leurs donnera accès à tous les stands, ainsi qu’au goûter, et à un cadeau surprise à la fin de la journée. Nous avons la joie d’accueillir aussi les garçons du Patro La Salette accompagnés du Frère Jean Marc et de Marie France. Le Père Dominique est là aussi. On peut jouer à la pêche à la ligne, au trampoline, à la roue de la fortune, au chamboule-tout, au babyfoot, etc. Les gâteaux au chocolat, aux noisettes, aux pommes ou au yaourt ont beaucoup de succès, sans parler du coca et des jus d’ananas, de raisin ou des bonbons. Il y a aussi le stand des jouets ou celui des missions avec de beaux objets de bois ou de tissu. La gaieté se lit sur tous les visages au moment de partir, même si tous voudraient que cela dure encore un peu. Et tout le monde rend grâce à Dieu en fin de journée pour un si bel après-midi !

L'Assemblée Générale de l'AEFFO

Le 19 juin, c’est au tour de l'AEFFO de tenir son Assemblée Générale. C'est l'association juridique qui couvre le foyer Notre Dame, à Paris. Cette année nous avons un évènement à ne pas manquer : les 30 ans de présence de l'un des membres du conseil d'administration. Quelle fidélité ! L'émotion est grande lorsque le paquet cadeau est offert, et la joie rayonne sur les visages lorsque le Vouvray est servi ! L'Assemblée vient conforter le travail social et spirituel que nous nous efforçons de faire auprès des jeunes du foyer toute l’année : mission d’évangélisation ardue, mais passionnante.

La rencontre de fédération

Ce 18 juin, nous sommes nombreuses à participer à la rencontre de Fédération. Cette année nous allons à Montoire sur le Loir, sur les lieux de naissance de la congrégation des Sœurs du Très Saint Sacrement et de la Charité de Bourges. Après un temps de découverte et d’explications au sujet de cette fondation, nous avons l'Eucharistie célébrée par le Père Angelo, dans la chapelle de l’hôpital créé par le fondateur de la congrégation. Puis, c’est le temps du repas partagé. Les langues vont bon train pour échanger les nouvelles. Nous sommes tellement heureuses de ce temps de convivialité passé ensemble. Ensuite, nous suivons l'abeille qui nous conduit jusqu’à «la maison des abeilles» à Villechauve, où nous découvrons les secrets de la ruche et de la fabrication du miel. C’est un après-midi captivant ! L’apiculteur, passionné par son activité, sait nous faire partager l’amour de son métier. Après un temps de prière à Marie dans une belle église ornée de fresques du X° siècle et un bon goûter, c’est le moment du retour. Ce fut une belle journée ensoleillée et pleine de joie et d'amitié.

La messe des jeunes

Le 17 Juin, pour motiver les jeunes de notre paroisse Saint Pierre des Deux Rives et leur faire place, il leur était demandé d’animer la messe. Avec une bonne motivation des scouts, nous avons eu une belle célébration Eucharistique. Nous espérons que cela va continuer ! Ce même dimanche, à l’église de Criquebeuf, l’un des clochers de la paroisse, cinq jeunes ont fait leur profession de foi.

Une visite extraordinaire !

Ce 15 juin, c’est avec joie que nous accueillons dans notre communauté à Paris, Sœur Geneviève Jacinthe, sœur de Sœur Marie Véronique. Elle est carmélite à Lourdes. La joie des retrouvailles est d'autant plus grande que c'est la première fois que nous avons la joie de la revoir à Paris depuis 56 ans ! Beau moment de partage de vie fraternelle, tout simple. Nous terminons la journée par la prière des Complies ensemble à la chapelle.

Une belle soirée

Le 12 juin, nous avons eu la grande joie de recevoir Patrick Richard pour une veillée de prière en chansons dans l’église de Val de Reuil. Cette année au mois d’août, les enfants de chœur de notre paroisse vont partir au pèlerinage national à Rome. Il y aura 2600 participants. Pour ce grand voyage il faut trouver l’argent… Patrick Richard, ce grand chanteur chrétien, simple et profond, a accepté d’animer cette soirée de louange au profit des jeunes. Cela a plu à tous ceux qui connaissent ou chantent ses chansons. Nous avons passé une très agréable veillée.


Agrandir l'image
    

La retraite à Mayenne


Agrandir l'image
    

Du 10 au 16 juin, six sœurs de notre congrégation se sont rendues à Mayenne, pour y suivre leur retraite annuelle. Nous nous sommes jointes aux Sœurs de notre Fédération qui résident en ce lieu. Le Père Joël Guibert, prêtre du diocèse de Nantes, nous a aidées à vivre ces journées dans la ferveur et l’action de grâce. «Vivre de l’Esprit, en Marie», à l’école du Père Grignion de Montfort, tel fut le thème de ce temps fort, où nous avons pu découvrir ou redécouvrir les richesses du «Secret de Marie» et renouveler de tout notre cœur notre consécration mariale. Quelques laïcs faisaient également partie du groupe. Le zèle du prédicateur et son témoignage personnel nous ont soutenues et encouragées tout au long de cette retraite inoubliable, dont nous sommes reparties le cœur rempli d’une profonde joie.

L'Assemblée Générale de l'AJOE

C’est le 6 juin qu’a eu lieu à Saint Etienne l’Assemblée Générale de l’AJOE (Association Jeunesse Ouvrière et Etudiante). Cette soirée, bien sympathique ! nous permet, outre le travail d’administration, de retrouver les personnes qui œuvrent avec nous pour la bonne marche de nos activités en milieu stéphanois, en particulier le «grand loto» et la journée photos et stands au profit de notre mission au Congo. Ceci nous donne l’occasion de remercier tous ceux et celles qui nous soutiennent, en particulier notre président Bernard bien connu pour sa bonne humeur et sa disponibilité totale.


Agrandir l'image
    

Retraite de 1° communion


Agrandir l'image
    

Nous avons eu la joie de vivre un très bon moment de retraite de préparation à la 1° communion avec les enfants de la paroisse Saint Pierre des Deux Rives, en date du 30 mai. Cette journée se déroule au prieuré Notre Dame des Bois à Canapeville. Les Frères des Campagnes nous font bon accueil, le terrain est à notre disposition pour le pique-nique. Nous commençons avec la messe à la chapelle, pour l'ouverture de la retraite, afin que Dieu nous accompagne. L'Évangile selon Saint Luc : « La Cène du Seigneur», avec le thème de la «Communion» est notre support. Les enfants ont réfléchi sur le sens de ce mot : Communion : communier, union avec, unir ; avoir une passion, une activité commune ; mettre tout en commun ; ne faire qu'un ; une famille unie… C'est un moment très fort pour les enfants et pour nous les animateurs. Une maman, non baptisée, a demandé de se préparer aux sacrements l'année prochaine tellement elle a été touchée de tous ces témoignages. Les moments de travail en équipe ont été très enrichissants. Bien que ce soit dur et étonnant pour des enfants de cet âge d’avoir à garder le silence, tous ont bien profité du temps personnel pour vivre leur intimité avec le Seigneur. Nous clôturons la journée par la visite au Saint Sacrement à la chapelle.

En formation pour le BAFA

Du 19 mai au 26 mai, c’est une semaine excellente où la joie règne dans notre cœur: nous, Sœur Marie Odette et Sœur Christine Marie, nous suivons la session de formation pour l’obtention du BAFA. A notre arrivée, nous sommes frappées par l'accueil chaleureux des deux animatrices et un animateur ; puis, nous arrivons à retenir tous les noms des stagiaires, grâce à une présentation très ludique. En ce qui concerne la formation, nous apprenons le travail en équipe, les exigences de la vie collective, le partage des idées avec dynamisme, enthousiasme et investissement ; être attentif au relationnel, être ouvert et motivé, voilà ce qui nous est demandé. Le stage que nous avons fait avec l'Afocal nous a confortées dans les aptitudes que nous avions déjà. Nous avons pris conscience aussi de l'importance : d'assurer la sécurité morale, physique et affective des enfants ; de mettre en œuvre le projet pédagogique ; et de monter en équipe des projets d'animation. Et le dernier jour de la formation, nous déjeunons dans une ambiance de fête. Chacun apporte tout ce qu'il peut pour faire plaisir aux autres : danses et musiques participent à créer l'ambiance de cette fin de stage.


Agrandir l'image
    

Le dimanche de Pentecôte : le vent de l'Esprit nous pousse !

Sur les routes de France pour aller en Vendée ! C'est ainsi que les sœurs de Torfou se joignent à notre communauté de la Salette pour faire ce grand voyage. Nous arrivons aux Herbiers, à la maison de retraite des prêtres de Landrau, où nous accueille Monseigneur David. Nous prions les Vêpres avec eux dans la belle chapelle de leur résidence... Quelques photos de famille près du cierge pascal bien décoré ! Puis nous partageons le repas avec le Père David. Les jours sont longs ; aussi, avant de repartir nous faisons le tour de la propriété. Nous reprenons la route pour nous rendre à la maison-mère de Torfou où nous sommes attendues pour la nuit et la journée du lendemain.

En effet, nous désirons revoir les sœurs qui ont été à la paroisse de la Salette et qui sont maintenant rendues à la maison-mère. Le matin, nous vivons l'Eucharistie présidée par le Père Frédéric, puis nous partageons le repas de midi. L'après midi nous rendons visite à nos sœurs : Sœur Anne Marie, Sœur Tharcisius, Sœur Paul-Marie, Sœur Léa ; toutes sont heureuses de nous accueillir. Nous échangeons des nouvelles et les quittons après avoir pris un moment de prière avec chacune. Nous sommes comblées par un beau soleil et nous en profitons pour découvrir le beau parc.

Confirmations à Notre Dame de la Salette

Le 27 mai, Monseigneur Nahmias vient confirmer les 16 enfants de CM2 de notre paroisse. Ils ont été préparés pendant plusieurs années dans les différents groupes de catéchisme ; ils ont eu leur retraite à Montmartre le mercredi qui a précédé la cérémonie. C'est toujours une grande joie pour les paroissiens de vivre ce sacrement. Monseigneur Nahmias rappelle qu'il n'y a pas d'âge pour le recevoir et il invite les adultes qui ne l’ont pas reçu et qui désirent s’y préparer à rejoindre le groupe en marche vers un sacrement.

26 mai : la nuit des témoins

Comme l'an dernier nous participons à la nuit des témoins. Sœur Marie Véronique, Sœur Marie Céline et Sœur Marie Jacques peuvent se libérer pour aller aux Vêpres, à l'Eucharistie et à la veillée témoignage. Cette célébration, toujours très émouvante, est présidée cette année par Monseigneur de Kérimel, Monseigneur Aillet, Monseigneur Ulrich, Monseigneur Ventura, avec une grande participation de la jeunesse. Lorsque les témoins martyrs sont nommés, les jeunes s'avancent et déposent une grande bougie devant leur photo ; ainsi, à la fin de la veillée, les marches sont toutes illuminées.

22 mai : veillée de prière pour la vie

Cette année la veillée de prière était une veillée mariale. Cinq diocèses de l'Ile de France étaient chargés de préparer la méditation d'un mystère du rosaire et les intentions de prière. Monseigneur Vingt-Trois, les Evêques Auxiliaires de Paris, les Evêques de l'Ile de France présidaient la célébration. Beaucoup de monde, beaucoup de grands jeunes, beaucoup de jeunes foyers avaient répondu à cette invitation.

La retraite des supérieures

Du 17 au 20 mai, à Rochecorbon, c’est la retraite des supérieures. Nous sommes 6 à y participer. A notre grande joie, elle est animée par le Père Yvon Laroche. Nous sommes toutes heureuses de le retrouver. Au fil des jours, dans ses enseignements, il développe les thèmes suivants : prier, c’est aimer davantage ; prier, c’est faire la volonté de Dieu ; prier, c’est devenir libre ; le service de l’autorité, c’est vivre le paradoxe : vie avec Dieu, vie avec mes sœurs ; le service de l’autorité, c’est savoir dire l’homme, la femme ; le service de l’autorité, c’est savoir dire Dieu. Au milieu des activités intenses qui sont notre lot quotidien, ces 4 journées de prière, de réflexion, de détente, nous permettent de reprendre souffle afin de mieux servir les sœurs qui nous sont confiées dans nos communautés respectives.


Agrandir l'image
    

Les hasards du calendrier -ou la Providence ?- ont fait qu’au cours de cette retraite, nous fêtons, le 9 mai, la Saint Yves, fête patronale de Père Yvon. Bien sûr, la messe est célébrée à son intention et c’est toute la communauté qui l’entoure de sa prière et de son amitié toute fraternelle à cette occasion.

Diaconie : service du frère

Le 15 mai, avec la Fédération Notre Dame, nous avons, à Baugé, une session sur « la Diaconie » avec Sœur Françoise SCHILL, Sœur de Saint François, membre du comité national de pilotage de « Diaconia 2013 ».
« La Diaconie est une idée neuve depuis toujours !» .
Diaconia 2013 est une démarche de l’Eglise de France, appel lancé pour élargir la responsabilité du service des frères à tous les membres de l’Eglise. En effet, la diaconie, service de la charité, n’est pas affaire de spécialistes. Elle concerne chacun d’entre nous. Le développement des liens entre le service de la charité, l’annonce de la Parole de Dieu et la célébration des sacrements est un enjeu fort pour la vie et la mission des communautés chrétiennes dans le monde. Diaconia propose un chemin de fraternité préparé sur 3 ans (2010/2013) car il s’agit :
- de se découvrir frères de tous,
- de s’entraîner en communauté chrétienne à vivre la fraternité avec les personnes en situation de précarité ou de souffrance,
- de vivre un grand rassemblement national pour partager les initiatives d’engagement, de solidarité, de fraternité,
- de vivre et célébrer la fraternité éclairée par la Parole de Dieu.

Au cours de cette session, nous avons mis l’accent plus spécialement sur «Vie religieuse et Diaconie» : la vie religieuse par essence est diaconie, elle est toujours à la pointe du souci des plus faibles.
La Diaconie se vit dans la communauté : le rapport avec nos Sœurs devient le lieu crucial de notre relation à Dieu ; chacune se met au service de ses Sœurs, avec le souci des plus faibles ; et cela se fait dans « le lavement des pieds, les unes des autres ». Nous avons fait le choix radical du Christ : «TOI SEUL !»
La Diaconie se vit dans le lieu de la mission : la vie religieuse n’a pas cessé d’inventer des terrains d’évangélisation. Les consacrés sont des explorateurs : ils explorent des lieux où personne ne va, en se risquant à vivre l’Evangile ; il y a une attente de ceux qui se croyaient perdus et qui découvrent qu’ils sont aimés et attendus de Dieu. Nous avons à trouver d’autres lieux où nous sommes les pionnières. La «Diaconie du frère» devient «diaconie pour la rue». Elle s'inscrit pleinement dans la perspective d'une «nouvelle évangélisation».

Une journée à Orléans

Le 13 mai, une grande journée avec Jeanne d’Arc a lieu à Orléans. Elle débute par la messe à la cathédrale ; puis à l’extérieur, des festivités regroupent tous les habitants d’Orléans et les pèlerins. La communauté Notre Dame de la Salette a pu avoir 9 billets donnant droit à des places dans les gradins, ce qui nous permet d’admirer les défilés et la représentation dans de bonnes conditions. Cette journée a lieu d’habitude le 8 mai, mais en raison des élections, elle a été déplacée à cette date.


Agrandir l'image
    

Rencontre des JMV de Paris

Vendredi 12 mai à 11h00, nous nous retrouvons tous à la chapelle avec les JMV, pour prier la Vierge Marie pour qu’elle nous accompagne. Son regard bienveillant et son sourire nous rassurent en ce mois de mai. Après la marche à pieds, d’environ quinze minutes, une à une, nous prenons place dans le métro. Trois quarts d’heure après, nous arrivons à la maison de retraite Catherine Labouré. Le personnel nous fait bon accueil, le parc est à notre disposition pour le pique-nique. Le groupe des JMV de la Rue du Bac ne tarde pas à nous rejoindre. C’est un moment convivial, le partage du repas et la préparation de cadeaux pour les personnes âgées et la répétition. Dans chaque paquet, nous mettons un gant de toilette, du parfum et une gentille et aimable phrase rédigée et signée par les jeunes. Bientôt la fin de la sieste des résidants, aussi nous allons vite préparer la salle pour la circonstance et demander au personnel d’adapter les emplacements à notre plan. La séance commence par un petit mot de circonstance par Monique, responsable JMV de la rue du Bac, puis vient le moment de jeux : questions, chant, mimes, imagination, loto… qui agrémentent bien notre après midi, suivi de la remise des cadeaux. Nous clôturons par la visite au Musée Catherine Labouré : les reliques de la Sainte sont visibles, son costume, son cœur, ses livres de prière, sa première tombe… Et oui ! Les jeunes sont heureuses ; il ne nous reste plus qu’à nous dire au revoir, car il est 18h00 passé et les parents nous attendent derrière le portail du Patro.

Paris de la charité


Agrandir l'image
    

Ce mardi 8 mai, nous vivons un temps fort, organisé par la «commission pour les vocations» de notre Institut, avec les jeunes de la paroisse Saint Pierre des Deux Rives, qui se préparent à la profession de foi. La journée a pour thème : «Paris de la charité». Ensemble nous découvrons le parcours de la vie de Sainte Catherine Labouré et de Saint Vincent de Paul. A la rue du Bac, avant la messe, les Filles de la Charité nous passent un film sur la vie de Sainte Catherine. Et l’après midi, un prêtre Lazariste nous explique avec les vitraux de la chapelle de la rue de Sèvres la vie de Saint Vincent de Paul. A la fin, nous prions devant la châsse du grand Saint de la charité. La journée est clôturée dans la chapelle de notre communauté Notre Dame de la Salette. Un petit dossier est remis à chaque jeune : il contient un dépliant sur Saint Vincent de Paul, un sur Frédéric Ozanam, un sur Sainte Rosalie Rendu, un sur Sainte Catherine Labouré et un sur notre fondatrice Mère Marie de la Croix ; en effet, tous ont exercé la charité à Paris, selon leur époque et leur charisme. Nous confions l’avenir de tous ces jeunes au Seigneur par l’intercession de Saint Vincent de Paul, de Sainte Catherine Labouré et de Mère Marie de la Croix, afin qu’eux aussi puissent répondre à l’appel de Dieu.

Soirée avec les Semeurs d'espérance

En ce 1° Vendredi du mois, nous nous déplaçons dans le 4° pour aller à la rencontre des Semeurs de l’Espérance. Ce groupe organise chaque semaine, le mercredi soir, une rencontre conviviale comportant un temps d’enseignement, un temps de prière, et un temps de visite pour «aller à la rencontre des frères démunis demeurant dans la rue». Mains vides et cœur grand ouvert, ils partent deux par deux dans le secteur de Montparnasse et de la gare de Lyon. Mais, ce soir c’est le spectacle «La Vie d’une Ame» qui ouvre la soirée de prière. L’Eucharistie animée par le groupe des jeunes nous permet d’entrer dans le temps d’adoration, où nous pouvons prier Sainte Thérèse plus spécialement présente à travers les reliques, et celles de ses parents. Au cours de la veillée d’adoration, nous sommes invitées à déposer une intention de prière, une lumière, et à recevoir une phrase de Sainte Thérèse pour continuer notre route.


Agrandir l'image
    

Rencontre du MCR


Agrandir l'image
    

La rencontre du MCR, Mouvement des Chrétiens Retraités, a lieu cette fois à la paroisse Notre Dame de la Salette. Sœur Marie Véronique participe à ce groupe régulièrement une fois par mois. Ce sont les membres actifs préposés à l’animation des différents groupes du secteur qui se réunissent afin d’avoir une formation, un temps de prière, un temps de partage. Toutes les équipes sont bien représentées. Le Père Germaix, responsable du groupe de la Salette a animé la première partie de la matinée, puis le Père responsable de l’équipe de Saint Lambert a pris le relais pour l’après-midi. Journée très riche !

La vente du muguet

Sept paroisses amies de la congrégation ouvrent leurs portes pour nous permettre de faire la traditionnelle vente de muguet. C’est toujours un plaisir de revoir les fidèles des différentes paroisses et leur curé… Cette année nous commençons les 28 et 29 avril et nous terminons le 1° mai. Cette opération financière est une action commune à toutes les œuvres de la congrégation où nous sont confiés des jeunes : la Salette qui organise la colonie à Lourdes, pour permettre aux familles de bénéficier d’un prix à la hauteur de leur bourse ; Val de Reuil, cité où nous sommes envoyées vers les familles les plus démunies ; Kinshasa où nous avons la maison de formation et où les demandes d’aide ne manquent pas. La vente a très bien marché, un grand merci à toutes les paroisses : Saint-Ferdinand des Ternes, Saint Ignace, chapelle de la rue du Bac, l’Arche d’Alliance, Nazareth, Notre Dame de Grâce à Lourmel, Saint-Antoine de Padoue, sans oublier notre propre paroisse Notre Dame de la Salette qui nous accueillera pour la vente des roses le jour de la fête des mères, car la vente du muguet y est réservée au profit de la Conférence Saint Vincent de Paul.

Le club des abonnés

Ce jeudi matin, 26 avril, après avoir repéré sur le plan le lieu de la rencontre proposée par le «club des abonnés» du journal «Paris Notre Dame», la communauté presque au complet, se rend à la Brasserie, rue de l’Echelle. Le Club des abonnés vise à renforcer les relations entre les personnes qui contribuent à la réalisation du journal et ses abonnés.
Le thème : «L’assemblée plénière des Evêques à Lourdes, à la suite de la grande rencontre de tous les diocèses autour du thème : Vatican II, 50° anniversaire.» L’intervenant du jour, Monseigneur de Moulins Beaufort retrace les grandes lignes des conférences des trois intervenants, sur le Christ, l’Eglise, et l’Homme. Puis suit un échange autour des questions. Nous rentrons heureuses de ce bon début de journée et nous en rendons grâce en nous arrêtant rue du Bac pour l’Eucharistie.


Agrandir l'image
    

A Val de Reuil, week-end pour les confirmands

Nous avons eu la joie de vivre un très bon moment de retraite en ce week-end des 21 et 22 Avril avec les jeunes confirmands de l'aumônerie de notre secteur Nord, aux Essarts, à la Communauté des Béatitudes. Le message du Pape Benoît XVI adressé aux JMJ 2008, était notre support : «Découvrir l'Esprit de force et de témoignage, qui nous donne le courage de vivre l'Évangile et l'audace de le proclamer». C'était un moment très fort pour les jeunes et pour nous les animateurs! Nous avons vécu les temps de prière animés par la communauté ; cela a beaucoup plu aux jeunes. Les moments de travail en équipe étaient très enrichissants. Ils ont bien profité du temps personnel pour vivre leur intimité avec le Seigneur. Les célébrations eucharistiques étaient très vivantes et elles les ont changés de leurs célébrations habituelles. Nous comptons sur vos prières pour que ces jeunes mûrissent dans la foi.

La visite canonique à Notre Dame de la Clarté

La visite canonique, visite de la Supérieure Générale à une communauté, est toujours pour l’Institut et pour la communauté visitée un temps de grâce : relire la vie de la communauté, vie de prière, vie fraternelle, vie apostolique pour y découvrir la présence de Dieu et son action dans la vie de chaque sœur, dans la vie paroissiale, dans la vie de l’Eglise diocésaine et universelle, dans la vie du quartier… Du 20 au 23 avril a donc eu lieu la visite canonique à la communauté Notre Dame de la Clarté, à Saint Etienne ; c’est Sœur Marie Jacques qui y a accompagné Sœur Marie Samuel.


Agrandir l'image
    

Durant cette visite, le Père Philippe Brunel, curé de la paroisse Saint-Luc, dont la communauté fait partie, est venu célébrer l’Eucharistie avec nous, et partager le repas. Les sœurs sont insérées dans la vie paroissiale : équipe funérailles, visite des personnes âgées de la maison de retraite, catéchuménat, fleurissement de l’église. Ce secteur paroissial est dynamique et les sœurs sont heureuses de pouvoir y apporter leur contribution. Nous avons été très heureuses de cette rencontre bien fraternelle qui s’est déroulée en toute simplicité.

Le lendemain, nous nous retrouvons avec les paroissiens, les personnes du quartier engagées dans le «Vivre ensemble» pour découvrir la mosaïque confectionnée par tous : enfants, jeunes, adultes, personnes âgées ; tous avaient été invités à inscrire un mot qui leur semblait le plus important pour réaliser concrètement le «vivre ensemble». La main et les talents d’un paroissien ont permis l’assemblage magnifique de tous les morceaux en une mosaïque, apposée sur le mur de l’église Notre Dame de la Paix à Solaure. Présentée à l’extérieur de l’église, tous les acteurs de cette « vie ensemble », croyants ou non croyants pourront se rappeler qu’il est possible, avec un peu d’écoute, de respect, d’attention, de service,… de vivre ensemble au-delà des cultures et des cultes. Une bonne assistance était là pour l’inauguration de cette œuvre d’art.

Deux fois par semaine, le Père Tardy, Religieux de Saint Vincent de Paul à Longiron, vient célébrer l’Eucharistie avec les sœurs. Nous sommes heureuses que, cette fois, il puisse partager notre repas. Ce temps de convivialité nous a permis d’avoir des nouvelles de nos Frères. Ce fut un bon moment en famille.

A la Salette, une visite appréciée

La communauté de la Salette a la joie d’accueillir pendant une semaine la famille de Sœur Marie Céline : sa nièce Magalie, son mari, leur fils et un neveu. Ils profitent de cette semaine pour visiter la capitale, journées bien remplies, et lorsqu’ils rentrent, en fin d’après-midi, ils sont contents de leurs visites et apprécient le calme du soir. Ceci n’empêche pas Magalie et son mari, de faire un repas pour toute la communauté, une jambalaya créole ! Et après ce bon repas, de profiter de la disponibilité de Sœur Marie Jacques pour faire un « Paris by night ». La semaine passe vite… nous leur disons à bientôt !


Agrandir l'image
    

Le Jubilé d'Or de notre "écrivain préféré" !

Les Sœurs de Marie Réconciliatrice se réunissent à Rochecorbon le lundi de Pâques pour accueillir la communauté des Religieux de Saint Vincent de Paul d’Erigné, car nous fêtons ensemble les cinquante ans de profession du Frère Serge Grandais. Pour ceux qui ne le sauraient pas, il est l'auteur du livre "Réconciliatrices avec Marie Toublet" qui relate l'histoire de notre Institut et de sa fondatrice. Il est aussi l'auteur de nombreux autres ouvrages, tous plus passionnants les uns que les autres... A 11h, nous avons la messe avec 3 prêtres et 2 diacres ! Grande solennité ! L’allégresse résonne dans notre chapelle avec les chants accompagnés par l’harmonium, et aussi par les tam-tams et les maracasses. Après l’évangile des pèlerins d’Emmaüs, choisi tout exprès pour la circonstance, bien sûr ! le Père Angelo commence l’homélie par ces mots : "La route est courte, ce serait dommage de se croiser sans se rencontrer." Il développe donc l’idée forte du «Partage en chemin», beau programme pour ceux et celles, comme Serge, qui suivent Celui qui est le chemin de leur vie. «Le partage en chemin» convient bien à notre Frère Serge qui a fait des milliers de kms à pieds, au cours de ses nombreux pèlerinages ; mais il a une résonance particulière, car c’est le titre de son dernier livre, qui vient de sortir ces jours-ci ; il y conte son pèlerinage sur les pas de Saint Martin de Tours : France, Italie, Slovénie, Hongrie.

Journée de réjouissances et d’échanges ! Journée de convivialité toute fraternelle ! Puis chacun repart vers la mission qui lui est confiée pour continuer « le partage en chemin ».

Le dimanche des Rameaux à Rochecorbon

Le jour des Rameaux nous nous sommes réunis devants la statue de Notre Dame de la Salette pour la bénédiction du buis. Puis nous sommes partis en procession, précédés par la croix ornée d’une branche de buis, et fixée au fauteuil roulant de Sœur Marie Bernadette, poussé par Sœur Marionice. Nous nous sommes ensuite dirigées vers la Chapelle au chant de «Hosanna» pour la célébration joyeuse de la messe.


Agrandir l'image
    

Ecologie à la Maison-Mère


Agrandir l'image
    

Depuis quelques mois, les sœurs de la communauté du Christ Roi se sont engagées à collaborer à la préservation de l’environnement par des gestes tout simples et concrets comme : séparer les déchets verts à mettre dans le composteur du jardin pour faire de l’engrais, séparer aussi les cartons, les bouteilles, les plastiques… Aucun rapport avec la politique, même si nous aimons bien les lunettes vertes ! mais une conscience qui grandit en faveur de la création et de la vie.
Dans cette ambiance, nous nous sommes trouvées dans la nécessité d’abattre un acacia de plus de cent ans, qui était malade. Quelle tristesse de le voir perdre ses branches une à une… mais il sera remplacé dès que possible, suivant l’état du terrain !

Session de formation au BAFA

Sœur Marguerite Marie et Sœur Marie Paul participent à la formation générale BAFA (Brevet d’Aptitudes aux Fonctions d’Animateur) du 24 mars au 31 mars, à Paris.
Ce fut pour nous une expérience riche ! Nous revenons bien marquées par tout ce qui s’est passé pendant la formation, mais le premier jour fut formidable : nous arrivons à retenir tout les noms des stagiaires, par un apprentissage bien simple. Il s’agit de l’appellation par geste, suivie de son nom, tout en répétant les gestes et noms de tous ceux qui se sont nommés avant nous. Quant à la formation, nous apprenons le travail en équipe, la vie collective, le partage des idées avec dynamisme, enthousiasme et investissement.
Un animateur ou une animatrice doit connaître :
Les règles d’un grand jeu réussi,
Ses responsabilités sur le plan civil,
La réglementation des accueils collectifs de mineurs,
Les règles de sortie en car, en train, à pieds,
L’accueil des enfants porteurs d’un handicap, etc.
Nous avons dû aussi mettre en pratique, ce que nous avions appris : dans des animations collectives ; retrouvez Sœur Marguerite Marie, dans une enquête policière : nous devions trouver, grâce à des indices, tout le déroulement de l’énigme. Découvrez Sœur Marie Paul dans le casino. Son stand est nommé : « Roue de la fortune » Allez-y, tentez votre chance, jouez pour gagner le « Marsupilami » ! Et, le dernier jour de formation, nous déjeunons dans une ambiance de fête. Chacun apporte tout ce qu’il peut pour faire plaisir aux autres : les photos, la danse, la musique, participent à créer l’ambiance de cette fin de stage.


Agrandir l'image
    

Veillée inter-religieuse


Agrandir l'image
    

Nous profitons du climat de paix et d’entente qui règne au foyer Notre Dame pour proposer durant la dernière partie du carême, un temps de prière inter religieuse. Au foyer nous avons quelques musulmanes, des protestantes, des catholiques, des jeunes sans appartenance religieuse. Toutes sont touchées par les derniers évènements que nous venons de vivre : accident des enfants qui revenaient d’un séjour de ski en Belgique, les familles en deuil ; enfants tués froidement devant une école juive…
Les jeunes qui le désirent viennent avec un chant, un texte, un poème ou même elles sont là tout simplement. Une trentaine se retrouve donc pour cette rencontre. Ce fut très riche en partage, très recueilli, les textes tournaient tous autour de la confiance, de l’amitié, de la droiture… Le Père Germaix était des nôtres ; c’est autour de l’évangile du bon berger, et de la porte par laquelle il faut rentrer pour rejoindre Dieu, que nous terminons la veillée. Un porte-clefs de Marie Toublet est remis à chacune des participantes. Sœur Marie Jacques présente Marie Toublet notre fondatrice, assure les jeunes de la protection de notre fondatrice et rappelle que « Paris est le berceau de la congrégation ». Lorsque l’on passe par le berceau de la famille, on fait partie de la famille… Les liens se situent au-delà d’une présence au foyer… la communauté, le foyer restent ouverts à toutes celles qui au cours de la vie traversent des moments difficiles. Nous terminons par le magnificat.

A Lourdes, l'Eglise de France célèbre l'anniversaire de Vatican II

« Joie et espérance »
50 ans après le Concile Vatican II.
Week-end de Rassemblement des églises Diocésaines
Lourdes, samedi 24 et dimanche 25 mars 2012.

Sœur Marie Odette a eu la chance de faire partie de la délégation du diocèse d’Evreux et elle vous transmet ce que qu’elle a vécu.
Ce fut un temps excellent et la joie régnait dans mon cœur en écoutant encore le Concile Vatican II. Ce travail de deux jours m’a donné l’opportunité de le découvrir encore, et j’en suis très heureuse. J’ai aimé l’intervention du vendredi soir avant les complies, l’essentiel concernant les intentions de ce concile Vatican II qui fut - et demeure toujours ! - très important pour la vie de l’Eglise, et pour chacun de nous. Ce concile a voulu être ouvert « à tous les hommes de ce temps » (c’est même le titre d’un des plus importants textes de ce concile)… bien qu’on puisse se demander s’il l’a été suffisamment, Je crois cependant que cet effort admirable des Papes Jean XXXIII et Paul VI, et des Pères conciliaires, pour s’ouvrir au monde et au changement (fameux « aggiornamento ») a été essentiel. Le résultat a été largement à la hauteur des espérances !
Dans sa conférence « Le Christ, lumière du monde », Monseigneur Claude Dagens nous a montré comment les Pères ont voulu, en annonçant à tous les hommes la bonne nouvelle de l’Evangile, « répandre sur tous les hommes la clarté du Christ qui resplendit sur le visage de l’Eglise » (Lumen Gentium1). Le but du concile était d’annoncer à nouveau cette bonne nouvelle au monde et d’aider les chrétiens à en être les témoins. J’ai aimé aussi la procession mariale aux flambeaux qui est le rite le plus populaire de Lourdes. Je ne peux oublier de citer aussi Monseigneur Vingt Trois et Monseigneur de Moulins Beaufort dont les conférences sur l’Homme et l’Eglise furent aussi magistrales.


La délégation du diocèse d'Evreux (+)     

Premiers pas dans l'apostolat

Ca y est, nos 3 jeunes regardantes se lancent dans l'apostolat à Kinshasa. Chaque mardi après-midi, elles se rendent au village des aveugles pour faire chanter et jouer les enfants. Nous souhaitons donc "Bonne chance !" à Thérèse, Aimerance et Germaine ; mais ce ne sont pas des débutantes en la matière, puisque, à Isiro, toutes ont donné déjà beaucoup de leur temps aux enfants du Centre Clément Myionnet.

Bientôt, le pélerinage national des Servants d'autel à Rome

Le pèlerinage à Rome approche à grands pas... Il nous faut motiver les troupes et surtout s’occuper des dossiers. Les jeunes n’étant pas majeurs, il est important de vérifier la validité des cartes d’identité ou des passeports, d’expliquer les démarches à faire auprès des mairies pour avoir des autorisations de sortie de territoire... de donner des photos actuelles de chaque jeune et de savoir comment ce temps fort à Rome va se dérouler. Ce fut l’objet de notre réunion avec les parents ; tous les jeunes ont été attentifs et ont bien l’intention de servir au cours des célébrations liturgiques et de profiter au maximum de ce temps pour voir ce qu’est le Vatican... D’autres réunions suivront, et nous confions à votre prière tous ces jeunes servants d’autel.

Rassemblement des confirmands

Le dimanche 18 mars, les confirmands jeunes et adultes, ont été invités par notre évêque, Monseigneur Nourrichard, à Evreux, pour échanger sur le sacrement de confirmation. Les jeunes étaient au nombre approximatif de 140 pour tout le diocèse ; quant aux adultes ils étaient environ une dizaine, mais tous n’étaient pas là. Sœur Marguerite Marie et Sœur Marie Bruno se sont partagés, avec d’autres animateurs, les responsabilités et les groupes. A l’une la jeunesse et à l’autre l’âge mûr ! Ce fut une journée tonique, marche et conférences alternaient.... petits jeux pour faire découvrir les dons du Saint Esprit. En fin d’après-midi, ce fut le temps des échanges avec Monseigneur qui s’est mis à la portée de tous avec une simplicité déconcertante. Ce fut un temps fort très agréable. Prions pour que tous ces cœurs s'ouvrent de plus en plus à l’action de l’Esprit Saint.

Conférences de Carême à Notre Dame de Paris

Cette année, dans la mesure du possible, la communauté de la Salette reprend le chemin de la cathédrale Notre Dame pour participer aux conférences de carême autour du thème « Ethique et Solidarité ». Les conférences sont suivies d’un temps de débat où les participants peuvent poser des questions, et des vêpres.
Le 26 février, c’est le Cardinal Angelo Scola, archevêque de Milan, qui intervient. Il est l’un des pasteurs les plus dynamiques et les plus écoutés de l’épiscopat italien. C’est aussi un des penseurs catholiques les plus en vue de sa génération. « Parler de manière crédible de la solidarité oblige à contourner deux obstacles majeurs, qui sont désormais des lieux communs du discours dominant. Le premier serait de ramener la solidarité à un terme purement rhétorique ou sentimental, ou à une simple invitation à « faire du bien ». Le second serait de ne voir la solidarité que comme un faux nez du capitalisme, une sorte d’étiquette destinée à maquiller un modèle économique souvent brutal en échangeant des richesses contre des aides humanitaires. Il est clair que ces deux visions de la solidarité ne portent aucune exigence éthique, et encore moins d’espérance spirituelle. »
Puis, le 4 mars, c’est avec Emmanuel Faber, vice-président du Groupe Danone, et Sœur Cécile Renouard, religieuse de l’Assomption, théologienne, que nous nous retrouvons. « Au seuil d’une crise sans précédent, à la fois économique et écologique, nos sociétés se trouvent devant une question en apparence insoluble : notre mode de vie repose sur une croissance insoutenable, mais comment mettre en œuvre une autre économie qui favorise l’accès du plus grand nombre à un emploi et à des conditions de vie décentes, au Nord comme au Sud ? Puiser aux sources morales et spirituelles de l’Évangile permet de tracer des chemins nouveaux pour intégrer l’exigence de justice au cœur de la logique économique et pour privilégier les droits et capacités des plus vulnérables, aujourd’hui et demain ».
Le 18 mars, avec Jérôme Vignon, président des Semaines sociales de France et Monseigneur Michel Dubost, évêque d’Evry, nous abordons le thème suivant : « Au cours des dernières années, l’Église catholique et les autres Églises chrétiennes n’ont cessé de rappeler publiquement avec vigueur les exigences inconditionnelles du respect des droits des étrangers qui demandent à être accueillis dans notre pays, en précisant toujours que cette exigence ne signifie pas qu’une politique d’immigration ne soit pas nécessaire. L’hospitalité due à l’étranger, image du Christ lui même, nous rattache de manière fondamentale à notre propre humanité. Tout ce qui conduit à ne considérer l’étranger que pour son utilité nous coupe d’une source vitale. Ce message demande cependant à être explicité dans les conditions de notre temps, afin d’ouvrir à une vision encourageante et de ne pas apparaître comme une injonction morale. Une telle vision peut inspirer une éthique de la responsabilité publique et donner le cadre des politiques migratoires et d’intégration. »
Enfin, le 25 mars, Philippe Pelletier, avocat, président du comité stratégique du Plan Bâtiment Grenelle et le Père Jacques Trublet, s.j, théologien, abordent la question du mal-logement : « Le moment n’est-il pas venu d’essayer, tous ensemble, de réfléchir pour agir autrement en ce temps de crise ? La question du logement déstructure profondément ceux qui y sont confrontés parce que cela les expose au regard des autres et empiète sur leur intimité. L’absence de logement altère le lien social et condamne à l’exclusion. Ce sont ces phénomènes qui ont été analysés à la lumière de la tradition biblique et de l’enseignement de l’Église afin de nous donner les moyens d’éradiquer ce mal et d’inventer de nouvelles formes de luttes pour une sortie durable de la crise du logement. »
Ces temps vécus en communauté dans la mesure du possible, nous permettent d’intensifier notre vie spirituelle en Eglise. Précédés par un long moment de prière et suivis des Vêpres, c’est pour nous toutes une halte spirituelle très appréciable.

Retour au bercail

Depuis quelques jours, nous avons retrouvé Sœur Marie Odette, partie au Congo pour l’ordination de son frère Simon et son séjour en famille. Elle est revenue contente de ce temps, a pu revoir tous ses frères et sœurs et certains amis. Elle a pu faire un bref passage à la communauté des sœurs de Marie Réconciliatrice, sa communauté de noviciat et a pu rencontrer quelques pères et frères -religieux de Saint Vincent de Paul-. Bien entendu, elle a trouvé que les jours passaient trop vite ; mais tout a une fin et, pour repartir un jour, il faut bien revenir !

Visite canonique au Christ Roi

La communauté du Christ Roi à Rochecorbon a la joie de vivre un moment fort qui est celui de la visite canonique, du 22 au 27 mars.
C’est un temps de grâce pour repartir du Christ, nous aider à avancer sur le chemin de la perfection et à renforcer les liens de la charité. C’est un temps d’écoute et de partage où nous nous ménageons des réunions communautaires et des moments de rencontres personnelles. C’est un temps pour approfondir notre vocation de Sœur de Marie Réconciliatrice afin d’être des instruments de réconciliation et de faire passer dans notre vie et dans le monde la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ.
Merci à Sœur Marie Samuel et à Sœur Marie Elisabeth qui font cette visite.
Merci à tous ceux qui voudront bien prier avec nous et pour nous en cette occasion si particulière et si importante.

La mi-carême au foyer Notre Dame

Au foyer, quelques jeunes travaillent en secret pour cette rencontre : Houda et Marie pour l’animation des jeux, Gessy pour la partie spectacle, Landy et Mériemme pour les chants. Tout le monde pourrait s’attendre à avoir une veillée costumée, vu la circonstance. L’animation a été de qualité. Nous nous sommes retrouvées pour le repas… comme toujours, autour d’une pierrade. Pour chaque table, Marie et Houda ont préparé une série de devinettes qui doit déjà départager les équipes. Avant la veillée, nous avons toutes reçu une petite feuille pour une présentation personnelle. Chaque table doit deviner qui se cache derrière le papier qui est lu. A notre grande joie, les jeunes du foyer se connaissent très bien ! Cette veillée dynamique, profonde, reflète bien l’esprit qui règne cette année au foyer. Un grand merci à nos animatrices qui mériteraient de se présenter dans les studios de la TV !!!

Le groupe "Ecoute" à Val de Reuil


Agrandir l'image
    

Aujourd'hui dans le monde, l'individualisme et l'indifférence menacent notre société. Dans notre paroisse, il existe un groupe qui s'est formé, il y a quelques années, pour lutter contre la solitude. Les membres se réunissent une fois par semaine, pour échanger, parler, se confier, jouer, et à la fin partager un goûter. Ce groupe est ouvert à tous, sans tenir compte de la religion, ni de la classe sociale, ni de la race, ni de l’origine, ni de l’âge, ni de la condition physique... L'essentiel est de s'accepter mutuellement. C'est pourquoi ce groupe a pris le nom de : «Écoute».

Soeur Marie Geneviève a fêté ses 81 printemps !

Le 9 mars, nous commençons de fêter l’anniversaire de Sœur Marie Geneviève en petit comité, plusieurs sœurs étant parties à Paris pour les Journées d’amitié.
C’est seulement le mardi suivant que notre communauté est reconstituée et aussi augmentée par la présence des sœurs conseillères, au complet, puisque Sœur Marie Elisabeth nous est arrivée du Congo pour un temps de repos. Donc, ce mardi 13, déjeuner festif avec son rituel de bougies à souffler au dessert. Le Père Angelo partage notre repas ainsi qu’Annie, présente parmi nous pour quelques jours. Les sœurs qui n’ont pu se rendre à Paris n’ont pas été oubliées : un cadeau-souvenir des Journées d'amitié a été rapporté à chacune !


Agrandir l'image
    

Les Journées d'Amitié à Paris

Ce début du mois de mars est le témoin de toute l’œuvre cachée qui se trame calmement dans les locaux destinés aux Journées d’Amitié. Bien avant ce temps de préparation immédiate, Sœur Marie Vianney a travaillé tout au long de l’année pour faciliter la tâche des personnes qui auront à habiller comptoirs et tables. Dès le 6 mars une équipe de papas et de sympathisants nous prête main forte pour monter de la cave les cartons divers et variés… et au cœur de la semaine nous avons la joie de contempler les salles agencées avec goût. Comme vous pouvez le voir nos comptoirs pourront tenir le siège pendant trois bons jours !

Le jour J est arrivé ! Le Père Dominique Dusang, notre Curé, vient placer ces trois jours sous la protection du Seigneur, en demandant pour toutes les personnes qui tiendront les comptoirs et pour ceux et celles qui viendront nous visiter, grâce et bénédiction.


Agrandir l'image
    


Agrandir l'image
    

Nous n’oublions pas les chefs cuistots qui sont à l’œuvre pour la confection des diverses pâtisseries et des repas du samedi et du dimanche. Il règne une bonne ambiance autour des fourneaux, sachant que le «moral des troupes se trouve toujours au fond des marmites», nous ne doutons pas de la réussite de ces journées !

Depuis trois ans, le fait de pouvoir prendre le repas est très apprécié. C’est un moment de convivialité qui permet aux visiteurs qui le désirent de mieux se connaître et de tisser des liens. Un groupe de jeunes filles du foyer assure le service et notre barman préféré met du cœur à l’ouvrage ! C’est dans la joie que tous remplissent leur rôle à la perfection.

Nous avons aussi la joie d’accueillir, cette année, Monsieur Jean Christian Petitfils, auteur du livre «Jésus». Monsieur Petitfils a été, durant de longues années, le président de l’AJHV, association qui gère notre patronage Notre Dame, à Paris. Nous avons eu ses enfants au patronage et dans les camps service. Il est venu dédicacer son ouvrage, et ses lecteurs ont pu lui offrir, de vive voix, leurs félicitations pour son livre si bien documenté et si bien écrit.


Agrandir l'image
    


Agrandir l'image
    

Ces journées donnent aux anciennes, tant du foyer que du patro, de revenir dans les lieux porteurs de souvenir… celles de cette année ont voulu se faire photographier devant ce grand mur où, jeunes, elles se sont rassemblées, devant la plaque portant le nom de leur équipe, et où plus tard, devenues animatrices, elles ont réuni les enfants dont elles avaient la charge. 30 ans après… c’est toujours «les bons souvenirs qui reviennent».
Belles journées, grâce à toutes les personnes qui nous aident tout au long de l’année. Un grand merci à chacun !

VENEZ TOUS !

Où?

Aux Journées d'amitié de la Congrégation

Les 9, 10 et 11 mars, auront lieu les « Journées d’amitié » de la congrégation au patronage Notre Dame, à Paris. Nous vous invitons tous à nous rejoindre, soit par la prière, soit par un don, soit en faisant une visite l’un de ces 3 jours pour vivre ce temps d’amitié et de partage. Au cours de ces journées d’amitié nous aurons la joie de rencontrer l’auteur du livre « JESUS », Monsieur Jean Christian Petitfils, qui fut Président de notre Association AJHV. Il dédicacera son ouvrage le dimanche 11 mars après midi. Vous pouvez aussi prendre le repas de midi sur place, le samedi et le dimanche. De nombreux stands vous attendent : brocante, grenier de grand-mère, buffet, gastronomie, livres neufs ou d’occasion, lingerie, timbres, cadeaux, jouets et, cette année, un stand de costumes divers fera la joie des enfants et des plus grands pour la mi-carême ! Nous comptons sur vous.

A Rochecorbon, les continents se rencontrent!

EUROPE, ASIE, AFRIQUE, AMERIQUE : Oui, ces 4 continents sont représentés dans notre communauté de Rochecorbon en ce 26 février 2012 ! En effet, dans notre communauté actuellement, il y a l’AMERIQUE avec une Sœur brésilienne : Sœur Marionice ; l’AFRIQUE avec une Sœur congolaise : Sœur Christine Marie et l’EUROPE avec 7 Sœurs françaises. Et voici que ce dimanche 26 février 2012, l’ASIE vient à nous : nous recevons la visite d’Alban, petit-neveu de Sœur Marie Julien ; il n’est pas seul, car il vient de se marier avec Emilie, une jeune fille chinoise. Leur mariage a eu lieu en 2 temps : d’abord à Paris, à la française ; puis en Chine, selon des rites bien différents des nôtres ! Nous confions ce jeune couple à votre prière.

Le cours de français


Agrandir l'image
    

Dimanche 26 février, comme un week-end chaque mois, les jeunes sœurs se retrouvent à la communauté de la Salette avec Sœur Marie Samuel pour le cours de français. Cette fois, nous ne sommes que trois au rendez-vous, car Sœur Marie Odette est en RDC pour l’ordination sacerdotale de son frère. Au programme, ce mois : la correction des exercices et la révision sur les pronoms relatifs, l’analyse logique et l’analyse grammaticale, la correction de la rédaction ; puis, l’orthographe avec une dictée ayant pour titre : « Un grand-père malicieux » et enfin un cours sur les verbes et les groupes de verbes. Nous avons la chance d’avoir des explications et des remarques adaptées, pour une bonne maîtrise de la langue française, par Sœur Marie Samuel. La balle est dans notre camp maintenant : appliquer tout ce que nous apprenons, quand nous nous exprimons et quand nous écrivons en français.

Forum des jeunes à Paray le Monial

A la suite de la rencontre inter-foyers, un groupe de 8 jeunes du foyer Notre Dame est sur le pied de guerre, pour le grand départ en direction de Paray le Monial afin de participer au forum d’hiver pour les jeunes, les 25 et 26 février. Le repas du soir rassemble toutes les participantes… puis elles rejoignent les jeunes de Paris à Notre Dame de Bercy pour une veillée de prière de 21h00 à minuit… Une bonne nuit dans le car les achemine sur le lieu de la rencontre… Chacune vous partagera son expérience dans le prochain article ! Une suite sera donnée à ce temps fort.

Sur le chemin du Carême

Pour le temps de carême, cette année, l’équipe pastorale de notre paroisse Saint Pierre des Deux Rives, nous propose trois axes pour aider à mieux vivre la liturgie: la Croix, nous contemplons Jésus crucifié surtout au moment de la prière pénitentielle ; la Parole, une procession avec l'évangéliaire pour honorer Jésus, le Verbe de Dieu ; l'Eucharistie, qui est le sommet de la liturgie et Jésus pain de vie. Le premier dimanche du carême, les jeunes de l'aumônerie qui se préparent à la profession de foi, ont reçu la croix pour marquer la deuxième étape de leur cheminement. Au cours de la messe, ils ont participé activement aux lectures et aux chants. Prions pour tous ces jeunes, afin qu'ils découvrent et apprécient ce temps fort de l'Église qui nous conduit à Pâques

Visite canonique à la Communauté Notre Dame de la Salette

Le 15 février, la communauté Notre Dame de la Salette accueille Sœur Marie Samuel et Sœur Marie Brigitte qui viennent pour la visite canonique. Elles participent à la veillée inter-foyers, et le lendemain, nous ouvrons la visite avec un temps de prière à la chapelle, animé par Sœur Marie Véronique et Sœur Marie Céline. La visite canonique se fait tous les 3 ans. Elle s’organise en temps de rencontres communautaires et en temps de rencontres personnelles. C’est un temps de grâce pour conforter, préciser ou redonner les points d’attention qui aident les communautés à avancer sur le chemin de la perfection de la charité. Le 18 février, nous avons la joie d’accueillir Monseigneur de Moulins-Beaufort, pour l’Eucharistie et un temps de convivialité avec le repas de midi. La communauté est heureuse de ce temps de grâce, qui prend fin avec la prière de clôture animée par Sœur Marie Joseph et Sœur Marie Paul. Un grand merci à Sœur Marie Samuel, Sœur Marie Brigitte, et Sœur Marie François qui est venue pour la partie « économat ».


Agrandir l'image
    

Les ateliers de février

Du 20 au 24 février 2012, le patronage Notre Dame à Paris, accueille 18 enfants pour les ateliers de vacances, initiés par le diocèse de Paris. Le thème est : «De qui suis-je le prochain ?», avec le récit du bon Samaritain. L’objectif des ateliers est de faire découvrir aux enfants le double mouvement : Qui est mon prochain ? De qui suis-je le prochain ? Le Christ est celui qui se fait proche de nous. A chaque jour correspond un sujet :
Lundi 20 : L’importance du regard posé, faire attention aux autres : Aimer avec les yeux.
Mardi 21 : Agir et rendre service, se laisser aider : Aimer avec les mains.
Mercredi 22 : Les différentes facettes et dimensions de l’amour, donner, l’attitude de la charité gratuite sans attendre la récompense : Aimer avec le cœur.
Jeudi 23 : Donner sans retenue, être tourné vers l’autre : Aimer de son mieux.
Vendredi 24 : Exercer la charité en y mettant l’amour et une capacité d’écoute : La compassion.
Pour vivre l’unité avec d’autres paroisses, nous nous réunissons à la paroisse Notre Dame de l’Assomption, pour un grand temps de jeux, échanges entre enfants et animateurs de plusieurs centres qui ont fait les ateliers. L’après midi, c’est le rendez-vous dans la salle du théâtre pour le mime sur le bon Samaritain par les enfants du patronage Saint Joseph. Durant ces cinq jours, les enfants participent aux jeux, activités manuelles : découpages et coloriages, sorties, prières, réflexions, questions et réponses pour mieux vivre le thème choisi qui les a beaucoup intéressés. Espérons que, maintenant, il va passer dans la vie de tous les jours !

A val de Reuil, préparation à la Confirmation


Agrandir l'image
    

La préparation à la confirmation continue pour nos deux jeunes fiancés : Laetitia, baptisée l’an dernier à Pâques, et Julien. Accompagnés de Laurence, la maman de Julien, bientôt rejoints par un troisième aspirant, Henry, nous essayons de dire à Monseigneur Nourrichard, notre Evêque, le pourquoi de notre démarche... Le style est propre à chacun et la lettre de demande prend forme petit à petit. Le groupe est sympathique et surtout très motivé. Nous nous sommes réunis ce mercredi des Cendres, autour d’un bon gâteau que la maman de Julien avait apporté, et c’est ainsi que nous avons démarré le jeune du carême !!! A bientôt, pour une nouvelle rencontre, dans quinze jours.

Entrée en Carême pour les enfants de Saint Martin les Vignes

Ce Mercredi des Cendres, les enfants des deux paroisses étaient réunis à Parçay-Meslay pour la catéchèse. Après la prière initiale, nous avons vu un film sur les tentations de Jésus, avec des explications sur le sens du Carême, puis ce fut la distribution du parchemin avec la réflexion sur les «3 P» : Prière - Pénitence - Partage, pour aider les enfants à vivre plus intensément ce temps privilégié que l’Eglise nous offre. Nous nous sommes ensuite rendus à l’église pour la célébration, où tous ont reçu les Cendres avec l’invitation de Jésus à se convertir et croire à l’Evangile.

Des nouvelles de notre jeune soeur junioriste

A Rochecorbon, Sœur Christine Marie s’adapte de mieux en mieux à sa «nouvelle vie» en Europe et à sa communauté ! Elle fait maintenant partie du SEM : Service Evangélique des Malades. Elle vient de commencer les visites : il s’agit d’un couple de personnes âgées de notre quartier qu’elle ira rencontrer régulièrement. Elle est très heureuse de ce nouvel apostolat, qui ne lui est pas étranger, puisque, déjà à Kinshasa, elle l’exerçait. Bonne mission !


Agrandir l'image
    

Réussir sa vie ou réussir dans la vie ?

Depuis 2008, l’année scolaire au foyer est jalonnée de rencontres mensuelles à thèmes, ou festives, comme à l’occasion de fin de trimestre. Monseigneur de Moulins-Beaufort, responsable entre autres du 15e arrondissement, est venu chaque année pour rencontrer les jeunes de notre foyer et animer la soirée autour d’un thème chrétien. Mais les rencontre inter-foyers n’existent que depuis l’an dernier. Cette année, le thème proposé était «Réussir sa vie ou réussir dans la vie ?». Plusieurs foyers ont répondu : le foyer de Nazareth, le foyer des Oblates de l’Assomption, le foyer de Saint Philippe du Roulle, le foyer Pierre Olivain. Nous ouvrons la soirée par l’Eucharistie présidée par Monseigneur de Moulins Beaufort, et animée par les jeunes des différents groupes : musique et chants. La soirée «repas-débat» permet aux jeunes de faire connaissance. Monseigneur lance le thème en donnant quelques pistes de réflexion, puis pendant le repas, il propose aux jeunes de formuler soit une question, soit une affirmation, soit un témoignage, en rapport avec le sujet. Les jeunes ont partagé avec beaucoup de simplicité et de profondeur. Monseigneur répondait de même. Comme vous pouvez le voir, notre auditoire était parti pour écouter attentivement toute la nuit !

La famille s'agrandit !

Ce mercredi 15 février est un grand jour pour notre communauté du Sacré Cœur à Kinshasa. En effet, nous y accueillons 3 nouveaux membres : Germaine, Aimerance et Thérèse, 3 jeunes filles congolaises, originaires d’Isiro. Ce ne sont pas des inconnues pour nous ; il y a, en effet, déjà plusieurs années qu’elles sont en lien avec nous. Mais, cette fois, le pas est franchi. Elles ont parcouru plus de 3000 kms pour arriver à la communauté où elles vont vivre cette première étape de la vie fraternelle. Nous sommes heureuses de les accueillir et nous les recommandons à votre prière.

"Porta fidei"

Le groupe "Amitié Neuilly" est né vers 1972 à la demande de Supérieures Majeures de plusieurs Instituts féminins, pour approfondir les documents du Souverain Pontife. Depuis, chaque année, une rencontre est proposée. L’an dernier les supérieures se sont réunies à Saint-Pern chez les Petites Sœurs des Pauvres. Ce mercredi 15 février, Sœur Marie Samuel, Sœur Marie Brigitte, Sœur Marie Jacques ont participé à la rencontre qui a eu lieu chez les sœurs de Saint Thomas de Villeneuve, à Neuilly. Monseigneur Jérôme Beau, évêque auxiliaire de Paris, a donné quelques pistes pour approfondir la lettre apostolique en forme de Motu Proprio de notre Saint Père, le Pape Benoît XVI : « Porta Fidei » -la Porte de la Foi-. La Porte de la Foi : le baptême ; joie de croire et conversion authentique ; dynamisme de la foi et adhésion personnelle ; foi personnelle et communauté de foi ; foi et charité ; témoins de la foi ; nouvelle évangélisation ; autant de thèmes à exploiter. La journée a été marquée aussi par l’Eucharistie et de nombreux échanges.

Etapes de baptême

Ce même mercredi 15 février, à la paroisse Notre Dame de la Salette, nous avons eu la célébration d’entrée en carême avec les enfants du catéchisme. En effet, la semaine prochaine, nous serons en vacances ! Pendant la célébration, nous avons vécu deux moments forts : la demande officielle de baptême de Flavie, une enfant du patro et la troisième étape du baptême de 8 jeunes, dont trois sont également au patro. Il s’agit de Caroline, Armelle et Solène. Voici la belle question qui a été posée à Flavie : « Veux-tu devenir l’amie du Christ ? » Toute rayonnante, elle a répondu : « Oui je le veux ! » Quant à celles ou ceux qui sont à la troisième étape du baptême, le père leur a imposé les mains, geste qui montre que la force de Dieu va venir dans leur cœur pour mieux aimer les autres ; il y a eu aussi l’onction dans leurs mains, ainsi que la remise de croix.

Un départ agréable

Nous sommes heureuses de vous partager les derniers moments de préparatifs du voyage de Sœur Marie Odette, tellement heureuse d'aller rejoindre sa famille à Kinshasa pour célébrer le grand évènement qui les rassemble : l'ordination sacerdotale, ce dimanche 19 février, de son frère Simon, religieux chez les Missionnaires de la Consolata. Avec une grande joie, notre sœur se bouscule pour faire les valises et sa chambre devient un grand chantier ! Elle essaie de choisir ce dont elle a besoin pour partir et mettre le bon poids dans les valises, mais c'est vraiment difficile de faire le tri entre l'accessoire, l'important et l'essentiel ! Elle était complètement dépassée par les évènements et ne savait plus où donner de la tête ! Nous comptons sur votre prière pour que sa tête redevienne normale ! mais surtout pour qu'elle passe un agréable séjour en famille.


Agrandir l'image
    

La session de congrégation

Du 12 au 14 février, une session de formation sur la liturgie a réuni à Rochecorbon les communautés de France au complet, sauf 2 sœurs de Paris restées sur place pour prendre en charge les jeunes du foyer..
En quatre longues interventions, le Père Angelo Sommacal nous a éveillées au sens profond de la liturgie, puis nous a donné ses implications pratiques.
Entre autres, il nous a fait réfléchir sur les deux mouvements qui constituent notre union à Dieu : l’anabase : le Christ descend vers l’homme pour le sauver, la catabase : par la liturgie, à travers l’humanité du Christ, l’homme fait remonter vers Dieu son action de grâce.
Dan la mise en pratique de tout ce que nous avons entendu, efforçons-nous maintenant de l’accueillir non seulement dans notre intelligence, mais dans notre cœur.

Rencontre des religieux du 15°


Agrandir l'image
    

Le 5 février, tous les religieux(ses) du 15° se retrouvent. Au cours de cette rencontre, Monseigneur de Moulins Beaufort nous expose les suites de la démarche «Paroisse en mission» :
« L’an prochain, il y aura tout un travail autour des conseils pastoraux, puis un évènement missionnaire pour la période de l’Avent 2014. Il y a 25 ans, a été faite à toutes les paroisses la demande de créer un conseil pastoral. Les conseils pastoraux sont très divers d’une paroisse à l’autre. L’idée de base est présente dans le Concile ; Jean Paul II dans « Christi fideles laici » a des phrases très exigeantes. Le but des conseils : porter la mission de l’Eglise qui se vit en tel lieu.
Questions : la place de la prière dans un conseil pastoral : comment la prière pourrait- elle être au cœur des conseils ? Il conviendrait peut-être de se réunir moins souvent et plus longtemps. Cette structure devrait permettre d’entrer dans le mystère de l’Eglise : ce que le Christ fait de nous lorsqu’il nous incorpore à son Corps. Comment aidons-nous les paroissiens à entrer dans la mission de l’Eglise et dans son mystère missionnaire ? Comment revaloriser cet envoi vers les autres ? Comment nous aidons-nous à vivre cette dimension ? Toute cette réflexion s’inscrit dans une époque où le nombre de prêtres diminue. Et quelle est la place de la Vie Religieuse : l’Eglise elle-même la reçoit comme un don, elle n’a pas à l’organiser comme elle organise le ministère sacerdotal. La vie religieuse entre dans la mission et porte la mission de l’Eglise. »

L'Heure d'Adoration pour la mission

Le premier vendredi de chaque mois, la communauté du Christ Roi a un rendez-vous important à la chapelle pour l’Adoration, aux intentions de la mission du Congo. Cette fois, profitant de la fête liturgique de la Présentation de Jésus au Temple, nous avons utilisé des textes sur ce sujet pour enrichir ce moment avec Jésus. Un petit lumignon a été aussi déposé entre nos mains, pour symboliser Syméon et Anne accueillant l’Enfant Jésus «Lumière des nations».


Agrandir l'image
    

2 février, journée de la Vie consacrée

A la paroisse Notre Dame de la Salette à Paris...

Le 2 février, journée de la vie consacrée, les communautés que se trouvent sur la paroisse Notre Dame de la Salette, à Paris, sont toutes présentes pour prier ensemble avec les paroissiens. Toutes viennent munies de la feuille de route demandée par le doyenné. Chaque congrégation doit présenter son ou ses fondateur(s), ou fondatrice(s), le charisme de l’Institut, sa mission, la ou les communauté(s) implantée(s) à Paris dans le 15°, et le lieu de la maison générale. Au moment de l’offertoire, chaque communauté vient allumer un cierge qui prend place dans le chœur autour du cierge pascal, et dépose sur l’autel sa feuille de route. Nous devons constituer un classeur avec toutes les feuilles de route des communautés du 15° qui sera remis à Monseigneur de Moulins Beaufort présent le 5 février pour une autre journée. Puis nous avons un temps de convivialité dans la salle de la paroisse. Nous avons la chance d’avoir, sur la paroisse, une communauté de Focolarines, et deux Vierges consacrées. «Dans l’Eglise, ma mère, je serai l’Amour» : nous nous retrouvons tous dans cette phrase de Sainte Thérèse. L’échange est très enrichissant, et nous sentons un même esprit qui anime toutes les personnes consacrées.

... et à Louviers, avec les collégiens

Pour marquer la journée la journée de la Vie Consacrée, le 2 février, le collège Saint Louis à Louviers a organisé une matinée avec 130 jeunes volontaires. L'objectif était de faire découvrir aux jeunes que la vie consacrée est un don et une réponse à un appel. Il a été demandé à trois sœurs : Sœur Marie Odette, Sœur Marguerite Marie et une Sœur de la Providence de dire comment elles ont répondu à l'appel du Seigneur et comment elles le vivent. Nous avons célébré la messe avec les sœurs de la Providence dans leur chapelle ; ce fut une grande joie car les collégiens ont pu voir les sœurs ainées qui depuis très longtemps vivent dans la fidélité à leur engagement. Tous ensemble, nous avons ensuite déjeuné à la cantine du collège.

Brother&Sister act : missionnaires de l'Espérance

Durant le weekend du 27 au 29 janvier, un grand rassemblement est organisé pour les jeunes religieux et religieuses de France à Rueil-Malmaison. Cette rencontre a pour thème « Brother & Sister act, missionnaires de l'espérance ». L'objectif du rassemblement est de vivre un moment intense de prière et de fraternité et de partager nos expériences. Sœur Marie Joseph, Sœur Marie Odette, Sœur Marguerite Marie et Sœur Marie Paul ont la joie d’y participer. Chacune vous livre un des moments-clés de ces journées inoubliables.


Agrandir l'image
    

En début d’après-midi du samedi, nous pouvons participer à un atelier-détente à choisir dans une liste très variée : contes, visites des vitraux de la chapelle de l’école où nous nous trouvons, atelier d’écriture, atelier lecture, détente : massage, chorale, chants liturgiques, orchestre pour célébration, 2 films, balade en forêt, parcours santé, sieste, jeux, jeu du loup-garou/évangile, atelier philosophie, évangile gestué, conter la bible, lecture d’images, danse bretonne, multisports, décoration florale, vitraux, tricot aux doigts, chant flash mob, foot, relaxation, « qi jong », chorégraphie flash mob, détente « time up biblique », décoration des selfs. Sœur Marie Paul a choisi : art floral. Dans cet atelier, les choses sont très pratiques. Après avoir observé le guide en train de faire sa composition, chacun des membres se met au travail. Tout est prévu : les fleurs, la mousse, et le pot. Le guide nous aide avec quelques conseils pour une bonne réalisation de l’ouvrage : il ne reste plus qu’à regarder sur les photos le travail réalisé. Super !

Puis vient le temps des forums ; là-aussi, les choix sont nombreux : écologie et vie religieuse ; internet & moi, les autre, Dieu et le monde ; vie religieuse et travail en milieu non confessionnel : quand deux mondes se rencontrent… ; solidarité internationale et vie religieuse : quels défis pour les communautés en France ? les familles aujourd’hui : quelle approche dans les milieux issus de l’immigration ; la vie religieuse et la nouvelle évangélisation ; autour des questions d’étique biomédicale (début et fin de vie) ; la place et le rôle des chrétiens en Europe, d’hier à aujourd’hui ; la vocation du couple ? défis et ressources : une Espérance à Cana ! La crise économique ; vie religieuse et dialogue interreligieux ; la rencontre de l’autre fragilisé, une expérience spirituelle ; faire Eglise avec des étudiants ; rejoindre les jeunes aux frontières de la société : casse-tête, casse-pieds, coup de cœur ; les consacré(e)s : des corps engagés dans l’Unité… ; la conversation spirituelle : une pratique apostolique, pour quel discernement ? promouvoir la vie consacrée ; être religieuse venant d’ailleurs. Sœur Marguerite Marie nous parle de celui qu’elle a choisi : rejoindre les jeunes aux frontières de la société. Cet atelier est animé par deux sœurs : Sœur Sophie Maille, de la congrégation des Religieuses du Sacré-Cœur, Sœur Sophie Mathis de la Providence de la Pommeraie et un frère salésien Sébastien Robert. L’objectif de ce forum est d’élaborer ensemble l’état des lieux des jeunes aux frontières que nous côtoyons, de réfléchir sur les nouvelles pauvretés que vivent ces jeunes, et de comment voir dans ces jeunes des acteurs pour l’évangélisation et l’éducation de leurs pairs ; puis, quels défis pour nous, religieux présents au milieu de ces jeunes, quelles convictions pour nos missions ? Nous avons eu grand regret de ne pas approfondir nos découvertes par faute de temps. Sœur Marie Odette, quant à elle, participe au forum : vie religieuse et dialogue interreligieux ; voici la conclusion qu’elle en a tirée : tout n’est pas dialogue, mais le dialogue vaut le coup ! Pour qu’il y ait dialogue, il faut nécessairement créer une dynamique réciproque de confiance, qui demande du temps, une capacité d’écoute partagée, parfois une certaine liberté envers son propre groupe ethnique ou religieux, voire même une certaine audace. Ce déplacement vers l’autre est toujours risqué car il réinterroge des manières de faire, de vivre, de penser et de croire. Comme toute rencontre vraie, la relation de dialogue interreligieux remet en cause ceux qui s’y engagent -des deux côtés- mais elle permet aussi d’envisager autrement, d’une manière nouvelle et tonique, sa propre relation à Dieu, à la vérité et sa manière de regarder son « prochain ».

Ce que nous avons aimé aussi au cours de cette rencontre, ce sont les temps de prière. Une équipe a été chargée de préparer la liturgie ; une chorale est présente pour soutenir les célébrations avec un bon chef de chœur. Ces moments de prière, nous les vivons avec joie en unissant nos voix pour louer le Seigneur pour le don de la vie religieuse, pour les différentes familles religieuses, leurs charismes et missions. C’est aussi le moment de partager la Parole de Dieu : la prière d’intercession, par exemple, est libre et permet d’élargir nos intentions aux dimensions du monde. Les messes sont présidées par Monseigneur Jean-Louis Papin, évêque de Nancy et Toul, qui accompagne notre groupe. Il n’est pas seul ; plusieurs prêtres concélèbrent avec lui. Le dimanche matin, juste avant de chanter la prière des Laudes, une procession a lieu avec des icônes, des lumignons qui sont posés sur l’autel, et l’évangéliaire sur l’ambon pour marquer notre union de prières avec nos frères et sœurs de l’Eglise d’Orient. Cette procession est accompagnée d’un chant oriental. La messe finale est célébrée à l’Eglise Saint Ignace. A l’issue de celle-ci, nous sommes tous envoyés comme « Missionnaires de l’Espérance ».

Il y aurait encore beaucoup de choses à raconter !!! Pour terminer, nous évoquons seulement le bon moment passé sur le parvis de Notre Dame. C’est la réalisation du flash-mob. Les passants sont étonnés de voir un si grand nombre de religieux et religieuses rassemblés et surtout de les voir si joyeux. N’hésitez pas : allez voir notre flash mob. Vous ne serez pas déçus !


Agrandir l'image
    

     Pour voir le flash mob, cliquer ici

Scouts, toujours prêts !

Pendant ce week-end, une patrouille de six jeunes scouts de la Troupe Bienheureux Jean Paul II, de Tours, est accueillie à Saint Joseph. Le samedi soir, elles nous rejoignent à la chapelle pour prier avec nous les Complies, suivies de la prière pour les vocations. Le lendemain, dans la joie de servir, elles ramassent les branches et les feuilles tombées dans le parc avant d’aller à la messe à l’église de Rochecorbon où elles doivent rencontrer d’autres groupes de scouts. Au moment de partir, elles nous remercient chaleureusement, en souhaitant revenir une autre fois.


Agrandir l'image
    

Repas fraternels à Notre Dame de la Clarté

Le dimanche 22 janvier, nous avons invité Sœur Sophie, -des Sœurs de la Salette et secrétaire de notre Evêque- à venir partager notre repas de midi. Comme l’Epiphanie n’était pas trop loin, nous avons tiré les Rois. Notre invitée a eu la fève !
Le lendemain, 2 autres invités : ce sont les Religieux de St Vincent de Paul de Longiron, du moins une partie.
Mais… pas de jaloux ! le reste de la communauté est venu chez nous le 26. Bien sûr, pour accueillir des invités d’une telle importance, nous avons déployé nos meilleurs talents de cordons-bleus.

Tu as du prix à mes yeux et je t'aime

Sœur Marie Céline, Sœur Marie Paul, Sœur Marie Jacques, et les accompagnateurs des groupes de l’ENC participent au rassemblement des 6e du diocèse de Paris, le samedi 21 janvier après-midi. Sœur Marie Joseph nous rejoint après la rencontre des JMV. Tous les collégiens se retrouvent à l’église Saint Sulpice pour un temps d’accueil et de présentation du thème : «Tu as du prix à mes yeux et je t’aime». Avec cette phrase, les jeunes découvrent le sens de l’amitié, les gestes qui peuvent entretenir l’amitié ou la rompre, le respect de l’autre. Puis des groupes de jeux se forment avant de nous rendre au Pont Neuf pour prendre le bateau mouche qui nous conduit à la cathédrale Notre Dame. Monseigneur Vingt Trois y accueille les jeunes et leurs familles pour une très belle messe animée par le groupe : «Transcendance» formé de musiciens et de chanteurs.

Veillée mensuelle au foyer de la Salette

Cette année, chaque sœur est chargée d’animer une veillée au foyer. Ce jeudi 19 janvier, Sœur Marie Véronique met toutes ses compétences au service des jeunes avec l’aide de son amie venue pour la circonstance. Nous rentrons dans la salle à manger superbement décorée de dessins, documents, photos illustrant la vie de Jeanne d’Arc ! Son amie a pu avoir, l’espace d’un soir, la belle bannière du diocèse. Une jeune résidente fait la surprise à Sœur Marie Véronique de lui offrir un beau dessin, qu’elle a réalisé elle-même, représentant Jeanne d’Arc avec son armure. Les jeunes du foyer apprécient à sa juste valeur ce temps d’enseignement et d’échange. Elles suivent cet exposé avec attention et le partage de la galette vient clore cette belle soirée.

Session de formation à Léry

Ce dimanche 15 janvier, les jeunes sœurs professes se retrouvent à Léry pour 2 journées de formation avec le Père Angelo. Sœur Christine Marie, récemment arrivée en France, se joint au groupe, bien sûr ! Après avoir travaillé une année sur la « Doctrine Sociale de l’Eglise », nous commençons « les Sacrements ». Ces journées sont aussi l’occasion de prier ensemble et de vivre de bons temps de partage fraternel.

Ethique et solidarité au diocèse de Paris

Le 14 janvier, le diocèse nous convie à la seconde et dernière rencontre, appelée module, autour du thème « Ethique et Solidarité ». Cette rencontre a lieu dans le 10e à la paroisse Saint Vincent de Paul. Toute la communauté de la Salette y participe. Nous sommes invitées à réfléchir sur l’accueil des personnes marginalisées, seules ou immigrées. Deux textes sont proposés à notre réflexion : celui de Saint Augustin, Sermon 258, §3 qui fait le commentaire du passage de l’Evangile selon St Jean 20,24-29 : l’apparition de Jésus après sa Résurrection, aux apôtres et à Thomas. Ces modules s’articulent sur quatre parties : nous prions les Laudes tous ensemble, puis des intervenants donnent leur témoignage sur leur expérience auprès des personnes blessées par la vie, expérience vécue au sein d’une association. Parmi les intervenants, le dernier nous interpelle car son expérience rejoint l’idée que nous avons eue avec les familles du patronage de tisser un réseau au sein de leur immeuble. Rendre présent dans notre quartier la présence du Christ source d’amour à travers un groupe : « Les veilleurs des immeubles ». Cette expérience a été lancée depuis 3 ans dans une paroisse. Après cette partie, nous nous retrouvons en carrefours pour approfondir les textes qui sont donnés, puis une dernière conférence clôt la matinée.

La galette au foyer

Nous avons pris l’habitude de nous passer de campagne pour élire nos rois et reines !!! C’est au tour du foyer de procéder à l’élection… Ce soir là, nous avons invité notre journaliste Gina, toujours heureuse de venir chez nous en amie. Chaque table a sa ou ses reines, comme vous pouvez le voir sur les photos : le joug des gouvernants semble assez agréable à porter. Nos têtes couronnées sortent un instant pour revenir avec un paquet-cadeau mystérieux… Le sort tomba sur notre invitée, qui, émue, reçoit un magnifique plat !!! Cadeau d’autant plus apprécié qu’elle ne s’y attendait pas. Belle et bonne soirée !!!

     plus de photos de la galette

Une fête fraternelle à La Salette

Le 8 janvier, avec la communauté des sœurs de Torfou et celle des Religieux de Saint Vincent de Paul, nous fêtons l’Epiphanie. Après la messe de la paroisse, et le verre de l’amitié offert à la sortie, un temps convivial est vécu autour d’un repas. Au menu du jour, la galette des rois ! A la fin du repas nous avons 1 roi et 3 reines pour l’espace d’un instant. Nous saluons leur pouvoir éphémère !!! Puis c’est le départ pour Rochecorbon où nous conduisons Sœur Christine Marie. Nos Sœurs aînées l’attendent avec impatience et l’accueillent avec beaucoup de joie.

Une arrivée attendue


Agrandir l'image
    

Chez nous les bergers ne sont pas encore partis, et les mages arrivent ! Le 7 janvier, nous accueillons à Roissy Sœur Christine Marie qui vient du Congo pour poursuivre sa formation et vivre en communauté à Rochecorbon. Heureuses de la recevoir en premier dans notre communauté de Paris, nous prenons le repas avec elle, puis un temps de repos bien mérité lui est accordé.

Epiphanie

Le jeudi 5 janvier, la communauté du Christ Roi à Rochecorbon, à l’heure du goûter, a invité Annabelle, Laurent, Marie Claire, nos employés, et Christine, auxiliaire de vie, à « tirer les rois » autour d’une délicieuse galette. Sœur Marie Geneviève et Sœur Marie François ont été reines !

Jour de l'An

En fin d’année, les jeunes sœurs en formation bénéficient d’une session de français à Paris avec Sœur Marie Samuel, les 30-31 décembre. Ainsi nous passons la veillée ensemble et nous terminons l’année par une longue adoration du Saint Sacrement dans notre chapelle. Puis nous avons l’échange des vœux autour d’une petite collation. Le lendemain, nous allons toutes à la messe à la paroisse. Le jour de l’An, nous visionnons le beau DVD du spectacle à Lourdes de Robert Hossein.

Le beau temps de Noël

Durant le temps de Noël, nos Sœurs de la Maison Mère ont eu à cœur, comme chaque année, de créer un décor propice à l'Accueil de l'Enfant-Dieu. C'est ainsi que chapelle, oratoire, salle à manger et autres lieux de la maison se sont vus parés de crèches toutes plus belles les unes que les autres !
BRAVO aux artistes qui ont contribué à créer cette ambiance de paix et de joie !

Une belle célébration

Le dimanche 11 décembre, en l’église de Pont de l'Arche, plusieurs familles répondent à l'invitation faite par notre curé, le Père Sébastien, et les catéchistes pour « K.T Dimanche » : nous participons à cette messe, avec nos trois sœurs venues pour la visite canonique. Les neuf clochers de la paroisse sont réunis : Val de Reuil, le Vaudreuil, les Damps, Léry, Poses, Tournedos, Martot, Criquebeuf et Pont de l’Arche. Les enfants sont nombreux et quelques-uns participent à la procession des bougies ; ensuite une courte homélie du Père nous aide :
- à découvrir que Jésus, à Noël, est « Cadeau » pour chacun
- à nous préparer à accueillir Jésus
- à nous préparer à être à notre tour « Cadeau » pour les autres
Les enfants ont distribué de petites cartes pour que nous puissions écrire « Qui est cadeau pour moi ? ».

Noël à la Salette


Agrandir l'image
    


En communauté, nous prenons la direction de la Cathédrale de Paris pour vivre la veillée de Noël, belle soirée de prière avec un film retraçant l’histoire de la cathédrale de Paris, suivi d’une heure de prière avec les chants de la maîtrise de Paris, puis la messe de minuit avec le Cardinal Monseigneur Vingt Trois… Cette année plusieurs jeunes du foyer qui se retrouvent seules se joignent à nous pour l’ensemble de ces fêtes. Le lendemain, nous partageons la fête de Noël avec les Religieux de Saint Vincent de Paul de la paroisse Notre Dame de la Salette. La messe de 10h45, chantée, regroupe un petit nombre de fidèles, car la veille à 18h30, l’église était comble, parents, enfants et personnes âgées remplissaient toute l’église. Nous nous retrouvons après la messe pour la bénédiction du Saint Père chez nos Frères RSV, puis avec les sœurs de Torfou et les personnes seules que nous avons accueillies et nous vivons un moment de convivialité autour d’un bon repas.
Puis le soir, nous accueillons nos sœurs de Val de Reuil. Comme toujours, c’est avec beaucoup de plaisir que nous nous retrouvons, même pour peu de temps. Echange de cadeaux utiles… belles décorations des pièces faites par Sœur Marie Céline… et bon repas préparé par Sœur Marie Véronique… Nous en profitons pour téléphoner à nos Sœurs du Congo et de la Maison Mère… pour réduire la distance !!!

Le temps fort des collégiens

Dans le cadre de l’aumônerie de notre paroisse Saint Pierre des Deux Rives, nous avons commencé les vacances de Noël avec un temps fort de trois jours en compagnie de dix sept jeunes collégiens qui se préparent à la Profession de foi. Ce temps fort fait partie de leur cheminement ; son objectif est de permettre tout d'abord aux jeunes de mieux se connaître en tant que jeunes de la même paroisse, et surtout de découvrir et comprendre l'origine du "Credo" que nous proclamons. Nous avons eu la joie de vivre ce moment ensemble à Léry et le dernier jour nous nous sommes rendus chez les Sœurs de la Providence à Mesnil-Esnard pour le concert de Patrick Richard, invité à l'occasion du 350ème anniversaire de fondation de leur école. Nous avons vécu un excellent après midi de chants et de danses.

La rencontre nationale des JMV à Lyon

Les JMV du patronage Notre Dame, avec les JMV de tout Paris, nous avons fait un long voyage jusqu’à Lyon pour le rassemblement national, du 19 au 21 décembre, afin de vivre à fond notre thème d’année : « Avec Jésus inventons la vie ». Nous étions quatre-vingts à y participer, dont cinq religieuses et un prêtre. C’était un bon pèlerinage : nous avons parcouru le vieux Lyon, souvent à pieds, du Lycée Don Bosco jusqu’à Notre Dame de Fourvière, sous la pluie et la neige. Grande était la joie de tous de connaître les grands Martyrs de la ville de Lyon comme Sainte Blandine, Saint Pothin, Saint Irénée, Sainte Pauline Jaricot, Saint Antoine Chevrier, Saint Jean Marie Vianney, etc. Nous avons eu un temps de prière ensemble, des soirées de jeux sur l’Evangile de l’Annonciation et la Nativité, la journée des témoins, la visite de Lyon par bateau mouche avec des explications sur la ville et le travail des Lyonnais : la soie, et comment ce travail a fait que la ville s’est développée jusqu’à nos jours ; la prière et la visite à la Basilique Notre Dame de Fourvière. Différents chants étaient à l’ordre du jour, comme « Un grain de sel, un grain de folie qui donne goût à la vie, nous sommes sel de la terre, témoins de Jésus… » Le dernier jour, une belle messe, célébrée par l’aumônier national, le Père Vincent, avec les chants animés par Sœur Frédérique, Fille de la Charité, et Marie, une JMV ado, a clôturé ce temps fort. Bref, si nous avons choisi la ville de Lyon, c’est pour faire comprendre aux jeunes comment inventer la vie, à l’exemple de la chenille qui devient papillon, en lien avec le travail des Lyonnais et aussi ce que tous ces saints ont pu faire dans ce milieu.


Agrandir l'image
    

Ordination diaconale

Le dimanche 18décembre en l'église de la Fraternité à Val de Reuil, nous avons célébré la messe de l'ordination diaconale de Christophe Roure. C'est lui-même, l'ordinand, qui a choisi cette église, afin de témoigner de sa vocation au milieu des jeunes et parmi les chrétiens de la paroisse Saint Pierre des Deux Rives. Nous avons eu une magnifique célébration avec une belle chorale pour une fois!!! Étaient présents pour l'entourer, notre Evêque, bien sûr, et plusieurs prêtres et diacres, ses amis et sa famille qui venaient de Lyon, sa ville d'origine. Monseigneur Nourrichard que nous avons vu lors du lunch final était très heureux de cette célébration.

La veillée de Noël au foyer

En ce 15 décembre, la grande rencontre de fin d’année est arrivée. Chacune descend de sa chambre en costume de soirée, avec un cadeau surprise préparé pour l’heureuse élue d’un soir. Nous commençons par accueillir les membres du Conseil d’administration qui se joignent à nous pour la circonstance. Le buffet a été achalandé par les jeunes du foyer sous la direction d’Adélaïde, fine maîtresse de maison. Celle-ci et celles qui ont participé à ce travail sont heureuses de voir la joie des résidentes face à cette grande table très accueillante. La veillée, cette année, prend une autre forme : Eva, danseuse, nous offre un numéro de son spectacle ; Florence et Pauline mettent à profit leur talent de musicienne ; Landy et Lucie nous interprètent plusieurs chants de la comédie musicale des dix commandements ; Charlotte nous achemine vers un jeu où chaque table et chaque résidente doivent participer ; Houda, Hazal, Hazan pour remercier le foyer, la directrice et les sœurs de leur accueil dans le respect de leur culture, nous offrent un bel Ave Maria chanté par une jeune copte et un musulman. Belle soirée qui aura marqué les cœurs avant la dispersion pour les fêtes de Noël.

Noël à l'Opéra


Agrandir l'image
    

Comme de coutume, le patronage était dans la joie de participer à la fête de Noël que l’Opéra Bastille organise chaque année pour les enfants. Le 14 décembre, nous étions quarante sept à y participer avec les invitations offertes par Madame Mercier, la maman de Marine, notre stagiaire. L’ouverture du spectacle était un extrait de la « Mélodie du bonheur » de Richard Rodgers et Oscar avec le chœur de l’Opéra National de Paris, accompagné par l’orchestre de l’Opéra National de Paris, sous la direction de Franck Gali, suivi de « Le tabouret » de Serguei Prokofiev, pas de deux exécuté par Emilie Cozette et Kari Paquette, danseurs étoiles du Ballet de l’Opéra National de Paris. A l’ordre du jour, c’était ensuite le spectacle « LUCIDIC ». Etre « lucidic », c’est prendre la vie du bon côté, rire, rêver, aimer, danser et s’amuser, sans oublier la réalité, en gardant les yeux ouverts sur les autres et le monde qui nous entoure. C’était le fil rouge de ce spectacle, balançant entre chansons joyeuses, réalistes, et « lucidiques ». A la fin du spectacle nous avons accueilli le Père Noël avec des chants de Noël, interprétés par les artistes du chœur de l’Opéra sous la direction de Patrick Marie Aubert ; puis, ce fut le goûter servi dans l’espace public, la prise de photos avec Madame Mercier et la remise d’un petit sac cadeaux pour les parents. Grande était la joie des enfants de retour au patro !

De futurs "Petits Rats" ?

Le patronage Notre-Dame est dans la joie, depuis le mois dernier, de la reprise des cours de danse avec la nouvelle prof, Jade, élève de notre ancienne prof qui n’exerce plus suite à de gros problèmes de santé. Les enfants sont prêtes à mettre leurs talents en jeu devant les parents pour la prochaine rencontre des familles qui aura lieu le 18 janvier pour souligner l’arrivée des mages à la crèche.


Agrandir l'image
    

L'Immaculée Conception à Matadi Mayo

Notre communauté de Kinshasa a fêté ce dimanche 11 décembre la fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie dans la sous-paroisse qui porte ce nom. Il s’agit d’une chapelle dépendant de la paroisse Sainte Rita, où nous sommes implantées. La messe, prévue en plein air, a regroupé les nombreuses familles de ce Centre, qui est en pleine expansion. L’église est actuellement trop petite pour accueillir tous les fidèles, et le projet de construction d’un sanctuaire plus vaste a vu le jour. Le Congo vit en ce moment la saison des pluies, et c’est ainsi que l‘assemblée a du, tout à coup, se précipiter à l’intérieur de la chapelle, avec tout de même un peu de bousculade, pour pouvoir continuer à prier. Après l’Eucharistie, célébrée par le Père Charles Alain Pululu, nouveau vice-provincial des Religieux de Saint Vincent de Paul du Congo, et ponctuée de beaux chants, les invités, dont nous faisions partie, se sont réunis sous une paillote pour partager le repas familial. Pour les amateurs, il y avait des chenilles en abondance ! Dans le même temps, les familles prenaient aussi leur repas, en plein air, regroupées par «communautés de base». La pluie tombait toujours, mais ne semblait plus gêner personne, car l’ambiance chaleureuse faisait oublier tout le reste ! Belle journée de fraternité au terme d’une semaine marquée par la tension post-électorale dans tout le pays.

Le groupe "Ecoute" au cinéma

Tous les vendredis, le groupe "Écoute" réunit quelques personnes, dans les salles paroissiales, pour partager un moment d'amitié autour de jeux et d’échanges, puis d'un goûter en fin d’après-midi, ceci pour rompre la solitude que vivent bien des personnes vivant à Val de Reuil. Ce vendredi 9 décembre, le groupe a organisé un après midi de cinéma avec tous les intéressés. Le film du jour était "Intouchables", très émouvant, d’autant plus que plusieurs personnes du groupe souffrent d’un handicap. Nous avons eu la joie de passer ainsi ensemble un beau moment de détente et d'amitié, qui va donner lieu, la semaine prochaine, à des échanges sûrement très riches !

Solennité de l'Immaculée Conception

Le 8 décembre, comme nous le savons bien, l'Église catholique fête l'Immaculée Conception de la Vierge Marie. Pour marquer cette solennité, nous nous sommes rassemblés dans l'église de la Fraternité à Val de Reuil pour honorer la Sainte Vierge Marie, par une procession accompagnée de chants et de petite lumignons, pour être en communion avec tous ceux qui vivaient cette journée dans les différents lieux des apparitions de la Vierge, notamment à Lourdes ou La Salette, et pour penser aussi aux Lyonnais qui commémorent leur libération de l'épidémie de la peste. La procession était suivie de la célébration Eucharistique ; nous étions une quarantaine, ce qui est très rare pour une messe en semaine. Quelle joie de prier ensemble !


Agrandir l'image
    

A la rencontre de Saint Paul

Ce dimanche 4 décembre, nous avons eu la joie de vivre une journée avec les jeunes confirmés et confirmands du secteur Nord du diocèse d'Évreux. Cette rencontre avait pour thème «A la rencontre de Saint Paul qui nous aide à vivre de et dans l'Esprit Saint». Le rendez-vous était prévu au presbytère du plateau de Neubourg à 9h30. L'objectif de cette rencontre était de découvrir la figure de Saint Paul et la manière dont, au fil de sa vie, il a répondu avec confiance à l'initiative de Dieu ; d'aider les jeunes à entrer dans son expérience, pour que eux aussi puissent vivre cette phrase de l'Évangile : «Confiance, lève-toi, il t'appelle! » Pour permettre aux jeune de mesurer les difficultés que Paul a rencontrées pour annoncer la foi à ses frères, il leur était demandé de réaliser un spot style campagne électorale: «Une minute pour convaincre, pour parler du Christ, de sa présence et de sa Bonne Nouvelle pour aujourd'hui». Nous vous laissons à deviner la campagne... La journée était clôturée avec un temps de prière et de louange, animé par le groupe Hosanna.

La récollection des enfants de Rochecorbon

A la paroisse Saint Martin les Vignes, à Rochecorbon, trois rencontres de préparation à la première communion sont prévues, tout au long de l’année. La première s’est passée le samedi 3 décembre à Monnaie avec la participation de 23 enfants ; l’animation était assurée par le diacre Don Ludovic, Sœur Marionice, Pierre, séminariste, et une maman. La récollection a eu pour thème «Les fondements de l’Eucharistie», à partir du poster de Maïté Roche : l’explication du mot Eucharistie, préfigurations bibliques dans l’Ancien Testament, gestes eucharistiques de Jésus, institution de l’Eucharistie le Jeudi Saint, le mystère pascal de Jésus et sa continuation dans la messe depuis 2000 ans. Une pause bien méritée pour le pique nique et les jeux a suivi ; ensuite, continuation du thème sur la présence réelle de Jésus dans l’Eucharistie et ses signes, puis un temps pour les activités : coloriage, remplissage de texto à trous et pour achever ensemble cette retraite, nous prenons un temps d’adoration à l’église. Cette belle journée a permis à ces jeunes de grandir dans la foi et l’amitié et d’améliorer leurs connaissances.


Agrandir l'image
    

La journée Congo à Saint Etienne

Le dimanche 27 novembre, tous les amis de la congrégation se retrouvent à l’église Saint Louis pour la messe de 10h30. C’est une belle célébration présidée par le Père Mazenod, sv. Nous sommes très heureuses de le retrouver à cette occasion. A la sortie de la messe, le stand du marché de Noël accueille les acheteurs. Il se déplacera, de dimanche en dimanche, durant tout le temps de l’Avent, dans les églises du centre-ville. Puis en route pour le lycée Saint Louis qui nous accueille, d’abord pour le repas partagé, puis pour l’après-midi amicale : l’artisanat africain avec ses cartes, statuettes ou animaux en bois d’ébène, boubous, sacs en paille, etc… a toujours beaucoup de succès ; il en est de même pour le stand tenu par notre groupe d’artistes qui, toute l’année, ont créé de magnifiques objets : bougies, tableaux, décorations de Noël, etc… Puis, le montage-video nous apporte toutes les nouvelles de la mission en RDC. La générosité est toujours au rendez-vous pour cette journée en faveur de notre communauté à Kinshasa et de toutes les personnes que nous essayons de remettre debout par les micro-projets. Merci à tous ceux qui nous soutiennent, à la fois par leur prière et par leurs dons.

Sur les plages de Normandie

Le 26 novembre, un groupe de jeunes du foyer Notre Dame part avec Sœur Marie Jacques et le Père Germaix en Normandie sur les plages du débarquement. Une première escale à Arromanches nous permet de voir les films qui retracent cette sombre période. Le soleil nous donne l’occasion de prendre notre pique nique sur la plage, puis nous reprenons la route pour aller au cimetière américain. Ces sorties permettent aux jeunes de mieux se connaître et de s’insérer dans le foyer.


Agrandir l'image
    

Le jubilé de Soeur Marie Céline

Grande joie au foyer car nous entourons Sœur Marie Céline qui fête ses 50 ans de vie religieuse. Un bon groupe de jeunes du foyer participe à l’Eucharistie, certaines font les lectures, d’autres chantent, d’autres jouent d’un instrument. Religieux de Saint Vincent de Paul, amis et religieuses du 15e, au moins de la paroisse, sont là. Monseigneur de Moulins-Beaufort, Sœur Marie Samuel et quelques membres de la famille sont aussi des nôtres, ce que nous apprécions beaucoup. Belle soirée vécue par tous dans la joie et la paix.

Le Conseil de Fédération

Du 14 au 16 novembre a eu lieu, à Rochecorbon, le Conseil de Fédération. Il est composé des Supérieures Générales de chacune de nos congrégations : Soeur Thérèse, Soeur Marie Noël, Soeur Claire Monique et Soeur Marie Samuel, et d'une déléguée par congrégation : Soeur Marguerite Marie, Soeur Marietta, qui participait pour la première fois, Soeur Marie Laure et Soeur Marie Jacques. Ce fut un bon moment de travail intensif, mais aussi de prière partagée avec toute la communauté et d'amitié fraternelle.

La journée des coopérateurs

Pour la première fois, en ce 12 novembre, la Congrégation accueille à Rochecorbon les amis-coopérateurs, c'est-à-dire les personnes qui collaborent avec nous à Paris, à Saint Etienne, à Val de Reuil, administrateurs de nos associations, ou bénévoles qui nous aident aux journées d’amitié, au loto, ou dans nos diverses activités. Les stéphanois sont même arrivés la veille car ils viennent de plus loin ! Tous ne peuvent être des nôtres car certains sont retenus par la maladie ou d’autres obligations, mais ils sont présents, nous en sommes sûrs, par la pensée et par le cœur. A 9h30, c’est l’accueil à la Communauté où croissants, café, jus de fruit les attendent, avant de participer à l’Eucharistie à l’Accueil Saint Joseph.

Voici quelques passages de l’homélie du Père Angelo : « Les deux lectures de ce jour nous montrent une même situation : d’un côté, la force et la puissance ; de l’autre la faiblesse, la pauvreté et ce sont les faibles qui sont exaucés ! Je m’arrête sur l’exemple de la veuve. Quel est le point essentiel que Jésus veut nous exprimer ? C’est sa constance, sa persévérance, la certitude qu’on lui rendra justice, qu’elle sera entendue et exaucée. Je crois que les Sœurs ne cessent pas de frapper à votre porte et par vous à la porte de beaucoup d’autres, de vous importuner même ! et elles ont raison puisque vous êtes là aujourd’hui sans craindre les kilomètres à avaler pour répondre à leur appel. Mais je crois que nous aussi, nous ne cessons de frapper à leur porte sans crainte d’être importuns, car nous avons besoin de leur prière, de leur service, de leur amitié… Nous sommes importuns ? Non, nous sommes des amis et c’est notre cœur qui parle. Dans l’amitié, il y a toujours quelque chose de plus à vivre. Saint Augustin disait : « Si tu t’arrêtes de marcher, tu ne vis plus ! ». On peut dire : « Si tu t’arrêtes dans ce chemin de l’amitié, tu ne vis plus ! » Que pouvons-nous faire de plus les uns et les autres ? Que pouvons-nous vivre de plus les uns avec les autres ? Nous devons nous poser la question et laisser l’Esprit Saint nous répondre. Importunons-Le. Soyons sûrs, Il nous répondra. » La célébration est belle et joyeuse : chants, tam-tam, procession d’offrandes. Le Père Juhan est là, lui aussi, pour partager ce beau moment fort de prière commune.

Après la messe, en deux groupes, nos amis visitent l’infirmerie et vont au cimetière. Puis, nous nous retrouvons tous à l’Accueil Saint Joseph pour l’apéritif et le déjeuner où, grâce à un petit jeu, nous nous trouvons « bien mélangés » aux tables afin de favoriser une meilleure connaissance mutuelle. Le buffet est abondant et excellent, rehaussé, bien sûr, par une caipirinha brésilienne en apéritif et un bon Vouvray pétillant pour terminer. Les conversations sont joyeuses. Tout le monde prend plaisir à échanger avec ses voisins inconnus jusqu’alors, mais qui, petit à petit, vont devenir des amis.

Sœur Marie Samuel présente ensuite la Congrégation, son origine, son histoire, son charisme, sa mission, ses différentes implantations, ses communautés et leurs activités avec un très beau montage. Puis, après le goûter, nous montons à la Chapelle pour la prière à Marie. C’est une prière missionnaire, aux couleurs des cinq continents. Peut-être la préfiguration de nos futures implantations ? ! Les Sœurs et les amis de Paris et de Val de Reuil nous disent « au revoir » et « merci ». Ceux de Saint Etienne reprendront la route le lendemain, après avoir participé à notre messe dominicale. Nous étions toutes chargées de prier pour qu’il fasse beau et nous avons été exaucées ! Merci pour cette excellente journée ! Nous ne demandons tous qu’à recommencer !

     plus de photos de la journée des amis coopérateurs

Temps fort paroissial

Le 11 novembre, deux trafics partent de la paroisse Notre Dame de la Salette en direction d’Epernon, pour l’abbaye Saint-Thomas. Sœur Marie Jacques, en tant que membre du conseil paroissial, fait partie de ce temps fort. Cette fois ci, le conseil paroissial est un conseil élargi au conseil économique de la paroisse. Le rôle du conseil paroissial est de faire remonter au curé de la paroisse l’écho de la vie des paroissiens, entre autres, de relire les propositions de l’Archevêque pour «Paroisse en mission». Que faire avec l’initiative lancée autour des assemblées paroissiales ? Que faire pour rejoindre les paroissiens qui viennent à l’Eucharistie du dimanche sans avoir le souci d’avoir une part active dans la paroisse ? Méditation, temps de silence, temps d’adoration, temps de partage, prière de l’office… ont jalonné cette première initiative, à renouveler.


Agrandir l'image
    

Sortie pour les jeunes du Foyer Notre Dame

Les 5 et 6 novembre, Sœur Marie Jacques et Sœur Marie Céline, organisent pour les jeunes du foyer le premier week-end « réflexion-prière-partage ». Nous commençons le week-end par l’Eucharistie au Mont Saint Michel et la visite de l’abbaye. Puis, c’’est le Foyer de Charité de Dinard qui nous accueille pour la circonstance. Le groupe participe à la veillée de prière autour de Marthe Robin, organisée par la communauté du Foyer, puis un couple, Benoît diacre au sein de cette communauté et Isabelle, responsables dans leur paroisse des équipes de préparation au mariage, nous consacre deux heures : «Comment, en tant que chrétiennes, se préparer, malgré les sollicitations de la société, à découvrir notre vocation propre : Mariage, Vie Consacrée, Célibat au cœur du monde ?» Le lendemain nous participons à la messe de la communauté, nous partageons le repas, et reprenons la route en passant par Saint-Malô. Bon week-end ! Les jeunes en redemandent.

En union avec tous nos défunts

Le 2 de ce mois de novembre, qui, comme chacun le sait, est le jour dit «des morts», nous nous sommes retrouvées au cimetière près de nos Sœurs défuntes pour prier plus intensément pour elles. Le Père Angelo nous y a accompagnées et a présidé l’ensemble de la prière. Après une épître et une prière universelle de la messe des défunts, le Père nous a partagé une homélie courte, mais très surnaturelle, nous rappelant que la mort n’était que le passage vers l’éternité où nous nous retrouverons tous dans la joie et le bonheur sans fin. Nous avons récité une dizaine de notre chapelet pour placer à nouveau nos Sœurs dans le cœur de Marie. La bénédiction des tombes a clos cette petite cérémonie toute simple qui se voulait avant tout un souvenir affectueux et reconnaissant envers celles qui nous ont précédés dans l’éternité. Le Seigneur a bien voulu nous favoriser d’un temps remarquablement beau ce qui a aidé à placer tous ces souvenirs dans une véritable joie surnaturelle et très fraternelle extériorisée -si l’on peut employer ce mot- par de magnifiques chrysanthèmes cultivés avec beaucoup de soin et d’amour par notre talentueux jardinier Laurent.


Agrandir l'image
    

Triste nouvelle

Un triste nouvelle vient de nous frapper, ainsi que tous les Chrétiens du diocèse d'Evreux. Le Père Pascal Bremaud, de la congrégation des Lazaristes, nous a quittés. Prions pour sa famille et sa congrégation. Prions pour notre frère, afin que Dieu l'accueille dans sa Joie éternelle !

Les Ateliers de la Toussaint

L’arche de Noé a pris place dans notre chapelle et rappelle depuis une semaine la nécessité de prendre son billet d’embarquement. Un bon nombre d’enfants répond à l’invitation et s’inscrit pour la semaine, ou pour deux jours. Le thème est « Noé et l’arche ». A travers le thème biblique qui sera découvert tout au long de ces vacances, le but est de sensibiliser les enfants au respect de la nature, de notre terre, en les éduquant à des gestes quotidiens à leur portée : le tri au niveau des déchets, le respect de l’eau, de l’électricité, et surtout le respect de toute personne créée à l’image de Dieu. Des enfants du patronage Notre Dame de Nazareth se joignent aux enfants du patronage Notre Dame de la Salette et nous avons ainsi la chance et la joie de les accueillir ainsi que le Père Emmanuel du Boisbaudry qui nous accompagnera durant toutes les vacances. Le Père Emmanuel a déjà été aumônier dans notre patronage.

Un dimanche de convivialité

Pour cette année, l'Equipe d'Animation Pastorale a proposé, pour une meilleure connaissance mutuelle des fidèles, une messe unique sur la paroisse, tous les cinquièmes dimanches du mois, suivie d’une rencontre conviviale. Ce dimanche 30 octobre, nous avons eu la joie de vivre cet événement, après la messe qui a rassemblé nos huit clochers. Nous nous sommes retrouvés dans la salle paroissiale de Val de Reuil pour partager un repas apporté par chacun. L'après midi était réservé aux échanges sur la question : quelles sont les initiatives à prendre pour renouveler nos manières de célébrer la liturgie ? La journée a été clôturée par la prière des Vêpres.

Ta Parole est un trésor !

Dès le mois de septembre, une proposition de prière autour de la Parole de Dieu est proposée à chaque famille du patronage Notre Dame de la Salette, à Paris. Pourquoi cette initiative ? Pour accompagner les familles à créer un réseau au niveau de leur immeuble et au-delà si possible, pour les aider à prier avec la Parole de Dieu chaque mois et chaque soir pour certaines familles, pour les orienter vers l’Eucharistie du dimanche au sein de leur paroisse afin qu’elles deviennent pierres vivantes. Les familles sont entrées dans cette proposition. Monseigneur de Moulins-Beaufort, responsable de notre secteur, est venu mercredi 19 octobre pour le lancement de cette initiative. A la fin de l’Eucharistie célébrée dans notre chapelle, Monseigneur de Moulins Beaufort remet à chaque enfant accompagnée de sa famille le beau livre de « Ta Parole est un Trésor ». Un temps de convivialité permet à chaque famille d’échanger avec Monseigneur. Celui-ci répond aux souhaits des enfants qui désirent avoir un mot personnel sur leur bible. Belle journée !!!

La semaine missionnaire

En entrant dans notre chapelle, à Rochecorbon, le 16 octobre, ce qui saute aux yeux, c’est la phrase- clef de cette Semaine Missionnaire : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même.. » ; puis en dessous, au pied de la croix, la photo de toutes les Sœurs de notre communauté ; au dessus de cette composition, nous voyons s’envoler les cinq colombes, symbole de la paix souhaitée pour chacun des cinq continents. Le 16, nous nous rendons à l’église du Christ-Roi pour la Messe des Peuples. La décoration et la procession évoquent également les cinq continents. Le Père Dominicain qui préside fait l’homélie de manière originale avec le « gratin dauphinois » pour lequel chacun a sa recette et préfère la sienne. Il en est de même pour la relation à Dieu où il y a une variété de manières pour y entrer. Où est la vraie recette ? L’essentiel est qu’il y ait toujours les mêmes ingrédients de foi, d’espérance et de charité. Pour annoncer la Bonne Nouvelle avec ces ingrédients, nous avons différentes façons d’aller vers nos frères : le Christ est avec nous sur les routes du monde. A la fin de la messe, nous prions en disant tous ensemble la prière de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus pour cette Semaine Missionnaire : « Seigneur, je voudrais être missionnaire… »


Agrandir l'image
    

Rencontre régionale des JMV

Le patronage Notre Dame a ouvert ses portes à nouveau cette année le 7 septembre. Depuis, enfants et parents se retrouvent chaque mercredi et parfois le samedi après midi pour ceux et celles qui font partie des Jeunesses Mariales Vincentiennes. Le 15 octobre, notre chapelle se remplit des jeunes des équipes JMV de la région parisienne. Le Père Vincent, responsable national du mouvement, trace les grands axes de cette année en reprenant la devise « Vivre, Contempler, Servir ! ». Après l’Eucharistie, le repas et quelques activités au patronage, le beau temps invite à sortir pour aller au parc Georges Brassens pour un rallye de jeux collectifs. Une belle journée de lancement qui appelle d’autres journées de rencontre inter-groupes.

Soirée connaissance au Foyer de la Salette

Notre première rencontre mensuelle, le 6 octobre, prend une tournure spéciale. Une journaliste, Gina, a pris contact la veille avec Sœur Marie Jacques pour venir visiter le foyer et rencontrer les jeunes étudiantes et travailleuses en vue d’une émission « 100 % Mag » sur la 6. Nos amis du conseil d’administration ont participé à cette première rencontre, ainsi que le Père Jacques Germaix. Chaque jeune s’est présentée d’une façon originale et agréable. Beaucoup de simplicité, d’ingéniosité qui promettent d’avoir des rencontres mensuelles et des veillées intéressantes. « Comment avez-vous connu le foyer ? Quelle idée aviez-vous avant d’arriver ? Quels avantages à être dans un foyer, et un foyer chrétien. » ?
D’autres rencontres sont prévues pour faire ce montage TV Ce fut une belle rencontre !

Le départ du Père Charles Alain

Avant le grand départ pour le Congo, le Père Charles Alain arrive à se libérer une soirée. Il vient célébrer la messe dans notre chapelle du square. Après ce moment de prière communautaire, nous partageons le repas avec lui et nous échangeons. Le Père Charles Alain a terminé ses études en soutenant sa thèse devant des jurys de l’école des Bernardins. Il repart avec son diplôme et plein de souvenirs, assuré de notre soutien fraternel et de nos prières.

Le séjour de Soeur Marie Samuel en RDC

Du 12 août jusqu’au 1° octobre, Sœur Marie Samuel, notre Supérieure Générale a séjourné en RDC. Retour sur ce séjour dont nous n’avons pas pu donner de nouvelles en temps réel à cause du manque d’électricité et de connexion à Kinshasa ! L’objectif premier était, bien sûr, de visiter notre communauté du Sacré Cœur. Mais plusieurs événements importants sont à souligner !

La visite du Père Ahmed-Roland

Au cours de la première semaine de cette visite, nous avons eu, entre autres, la joie de recevoir chez nous le Père Marc André, accompagné du Père Ahmed, Maître des novices, en Afrique de l’Ouest, de passage, lui aussi, en RDC. Après la célébration de la messe, nous avons partagé le repas, temps d’échange simple et fraternel, qui nous a permis une meilleure connaissance mutuelle. Ce fut un beau moment, tout rempli de joie !

En route pour Isiro

Du 21 août au 4 septembre, nous, Sœur Marie Samuel et Sœur Marie Elisabeth, nous nous sommes rendues à Isiro, dans l’est de la RDC. Nous y avons été accueillies à la Fraternité Clément Myionnet des Religieux de Saint Vincent de Paul, où nous avons retrouvé avec beaucoup de joie les Frères Michel et Jean Pierre et le Père Maurice. Nous avons fait connaissance avec François et Christian, deux jeunes stagiaires RSV. Nous étions vraiment « en famille » et durant ces deux semaines nous avons partagé la vie de la communauté… et même, durant la retraite des Frères, nous étions presque les maîtresses des lieux ! Nous avons aussi été très fraternellement reçues à la veillée communautaire à Saint Rosaire, autre communauté RSV à Isiro. Le but essentiel de notre voyage à Isiro était d’y rencontrer les 4 jeunes filles qui y habitent et qui, depuis plusieurs années, postulent pour entrer dans notre Congrégation : Germaine, Aimerance, Thérèse et Annie. Nous avons donc eu, avec elles, plusieurs séances de travail, sérieux, pour leur présenter plus en profondeur notre Institut : son histoire, son charisme, sa spiritualité, sa mission ; et aussi les caractéristiques essentielles de la vie religieuse. Nous avons prié avec elles et avons eu à cœur également de faire plus ample connaissance, par des rencontres individuelles et en allant aussi visiter leur famille. Ce fut un séjour à la fois agréable et enrichissant. Nous confions ces 4 jeunes à votre prière.

La profession de Soeur Christine Marie

C’est le 25 septembre que Sœur Christine Marie a prononcé ses premiers vœux, au cours de la messe paroissiale à Sainte Rita. La cérémonie était présidée par le Père Marc André, entouré de plusieurs confrères. Une foule nombreuse était présente : religieux et religieuses des communautés amies, paroissiens de Sainte Rita et famille de Sœur Christine Marie largement représentée. « Tout ou rien, alors pour Lui, Tout ! » : c’est cette phrase de Marie Toublet, notre fondatrice, que la jeune professe avait choisie comme éclairage particulier pour cette célébration. Les chants, les danses, les fleurs, et surtout la ferveur de l’assemblée et la belle homélie du Père Marc André, tout a contribué à faire de ce temps fort une vraie louange à la gloire de Dieu et à accompagner Sœur Christine Marie dans cette étape importante de sa vie à la suite du Christ, pauvre, chaste et obéissant.

Saint Bruno fêté mais déplacé !

Le dimanche 2 octobre, la communauté Marie Toublet fête à l'avance la Saint Bruno, car le 6, ce ne sera pas possible. Alors, nous commençons par un "petit coucou" à Jean-Léon LE PREVOST à Caudebec en Caux et nous prions pour tous nos frères R.S.V. Nous visitons la petite église.


Agrandir l'image
    

A Saint Wandrille

A la sortie de Caudebec, nous allons visiter l'Abbaye de Saint Wandrille... Et prions un très long moment pour toutes nos soeurs. Magnifique monument où le silence nous envahit. Nous faisons un petit tour au magasin et pensons à Soeur Marie Jacques pour les huiles essentielles !!!! et nous repartons par le pont de Normandie impressionnant et faisons une petit halte à Honfleur...

Sur le pont de Normandie...

Visite du Père Charles Alain

A Val de Reuil

La communauté Marie Toublet a eu la grande joie d'accueillir le Père Charles Alain. Depuis le temps qu'il devait nous rendre visite, c'est chose faite. Nous étions très contentes de le recevoir.....


A Lisieux

Dans la chapelle des carmélites

Nous avons voulu lui faire une surprise... et le jour de la fête de Sainte Thérèse, nous l'avons emmené à Lisieux prier Thérèse ce géant de la sainteté. Il fut très content de pouvoir confier son mandat de Père Provincial à la petite sainte et il lui a demandé de nombreuses grâces. Le matin, il a pu concélébrer l'eucharistie de 11h00 avec d'autres prêtres et l'après-midi nous avons pu visiter la basilique. Ce fut une belle journée.


La soirée aux Béatitudes

Au retour de Lisieux, nous terminons la journée par la soirée "pétales de roses" aux Essarts à la communauté des Béatitudes. Elle a lieu chaque année, au jour de la fête de Sainte Thérèse.
Nous apprécions le temps de prière proposé : chants de louange, démarche pénitentielle... Nous saluons à la fin la communauté et rentrons vite chez nous...

Communauté de Paris

La communauté des Sœurs de Marie Réconciliatrice de Paris a changé de visage !
Sœur Marionice est nommée à Rochecorbon, particulièrement auprès des sœurs malades et pour la catéchèse paroissiale.


Soeur Marionice (+)     


Soeur Marie Paul (+)     

Sœur Marie Paul rejoint la communauté de Paris. Sœur Marie Paul aura une grande part auprès des jeunes et des enfants de la paroisse, du patronage et du foyer. Elle assumera un groupe de CE2 en catéchèse le mercredi matin, dans le cadre de la paroisse ; au patronage elle animera les jeux, les rencontres, les ateliers, les temps de formation humaine et spirituelle avec Sœur Marie Joseph, le mercredi toute la journée. Le samedi elle rejoindra le groupe des enfants et des jeunes qui participent aux JMV (Jeunesses Mariales Vincentiennes) et durant les vacances, elle participera aux ateliers proposés par le diocèse de Paris. Sœur Marie Paul rejoindra les familles qui se retrouvent autour de la Parole de Dieu dans les quartiers. Au foyer, elle sera chargée de faire le lien avec les jeunes pour l’agencement des chambres ; elle participera aussi à l’animation lors des rencontres mensuelles en lien avec l’équipe d’animation du foyer. Le vendredi après midi, elle prendra sa place à l’ENC pour la catéchèse des 6èmes.

Patronage

Cette année, une nouveauté se met en place au Patronage : «Evangile dans les familles et les quartiers». Nous sensibilisons les familles afin que chacune crée son réseau. Les sœurs animeront ces rencontres dans les familles ; ainsi les visites de famille prendront une autre dimension. Le 19 octobre, nous aurons le lancement de ce mouvement.

Foyer

Le foyer a fait peau neuve… les chambres sont prêtes à recevoir les résidentes qui peu à peu prennent possession de leur lieu d’habitation. Peu à peu les portes des chambres se ferment, indiquant ainsi que le foyer est occupé à 100%. Le 6 octobre aura lieu la 1ère rencontre mensuelle qui permettra à chacune de se présenter, de communiquer son engagement pour cette année. Le foyer reçoit les jeunes de toute confession ; des propositions spirituelles, des activités culturelles, des sorties de détente, sont proposées, et chacune est appelée à y participer.


Anniversaires et accueil de Sœur Marie Paul.

Comme de coutume le patronage fête les anniversaires des enfants chaque dernier mercredi du mois ; ce 28 septembre, nous avons fêté avec joie l’anniversaire d’une fillette et d'une dame bénévole qui apprend le théâtre et autres activités aux enfants. Cest une mère de famille, qui depuis longtemps s’occupe des enfants en difficulté de son association. Grande aussi était la joie des enfants d’accueillir ce même jour Sœur Marie Paul une nouvelle soeur au sein du patronage, qui nous fait un bon son de tam–tam et Sylvie une jeune bénévole qui nous aide pour la danse depuis que notre professeur de danse est en repos à cause de sa santé.


Agrandir l'image
    

La rentrée au Patronage Notre–Dame

Depuis le 7 septembre, le patronage a ouvert ses portes pour accueillir les enfants.
Grande était la joie de tout un chacun de revoir leurs animatrices afin de commencer l’année. Et voilà, comme nous le savons, il est difficile de se retrouver parfois avec les mêmes personnes ; nous avons eu le bonheur d’accueillir de nouveaux visages qui vont encore donner la joie au patronage. Le mercredi 21 septembre à 16h00, les enfants ont accueilli Sœur Marionice, de retour de ses vacances au Brésil, le jour même, pour lui dire au revoir et lui souhaiter un bon cheminement dans sa nouvelle communauté en Touraine. Nous étions dans la joie de la revoir, même si elle a dû repartir le jour même, après un au revoir chaleureux avec le tam-tam et un chant qui signifiait tout simplement un grand merci avec l’espoir de la revoir de nouveau.

Patronage Notre-Dame

Après la colonie de vacances de juillet, de retour dans les familles nous avons eu la joie de rencontrer les parents des enfants qui étaient très heureux des échos de cette colonie de quinze jours à Lourdes. La réaction de certains était qu’une autre colo puisse se faire afin de découvrir encore plus Lourdes avec sa belle Grotte, et sa Basilique, la Cité Saint Pierre, la pension familiale qui nous a fait bon accueil, les différents lieux de visite comme le parc animalier, la petite maison de sainte Bernadette où nous avons fabriqué le flambeau. Nous remercions les sœurs de l’Institut des Sœurs de Marie Réconciliatrice de l’organisation, et plus encore celles du patronage qui étaient à la disposition de nos enfants.


Agrandir l'image
    

25 septembre : journée de rassemblement paroissial

En ce jour, les paroisses Saint Vincent et Saint Martin les Vignes se réunissent à Parçay Meslay dans le beau parc de l’église par une superbe journée d’automne pour la Messe de 11heures. Les Pères Geoffroy et Régis nous accueillent avec les deux diacres et un séminariste. La foule est entrainée par la chorale pour chanter à pleine voix ! A l’homélie, le Père Geoffroy accueille les nouveaux paroissiens ; il nous dit aussi que l’Evangile du jour a été écrit pour nous puisque notre paroisse est le pays de la vigne à laquelle cet homme demande à ses deux fils d’aller travailler ! Chacun est invité à prendre sa place dans la paroisse et à répondre à l’appel de Celui qui nous envoie.

A Rochecorbon, rencontre du Conseil Pastoral du
Doyenné de Château-la-Vallière

Le 14 septembre, rencontre à l’Accueil Saint Joseph du Conseil Pastoral du Doyenné de Château-la Vallière composé de quatre prêtres : les Pères Nathanaël Grard, Simon Lévêque, Pierre Le Bouteiller et un Béninois, ainsi que quatre laïques, des femmes. Le Père Sommacal étant absent, nous participons à leur célébration Eucharistique. Le lendemain, suite et fin de cette rencontre. Nous célebrons ensemble l’Eucharistie présidée par un des prêtres du Doyenné ; le Père Sommacal se joint aux concélébrants. Puis au cours de l’apéritif, nous faisons plus ample connaissance.



L'installation du nouveau Curé à Val de Reuil

A l'occasion de l'installation de notre nouveau curé, le Père Sébastien Jean et du Père Pierre -Congolais-, notre paroisse était réunie au cours de la messe de Val de Reuil, ce dimanche. C'était une belle fête où notre communauté africaine a pu s'exprimer par les chants et une belle procession d'enfants... Nous avons accueilli le responsable du secteur le Père Jérôme Payre et le Vicaire Général le Père Michel Daubane. Un verre d'amitié nous réunissait à la sortie. Tout le monde était content !

La rentrée des S M R de Val de Reuil

Après le petit repos du mois de vacances, la rentrée a commencé par une belle récolte et l'aménagement de la balconnière de la terrasse. La récolte a été fructueuse : patates, tomates, concombres emplissaient notre jardin. Même en appartement, croyez-nous, on peut cultiver.......

Mois d’août – temps de repos en communauté

Ile de Ré : Saint Martin en Ré 13 août-20 août

C’est dans le beau cadre de l’Ile de Ré, à Saint Martin en Ré, dans les locaux de la paroisse, que nous avons choisi de passer cette semaine de repos. Beaux locaux, espace vert ombragé, église à côté, tout pour permettre à qui le veut et le peut, de prier, dormir, lire, bricoler. Sœur Marie Bruno et sa sœur Annie, Sœur Marie Jacques et sa sœur Marithé et Sœur Marie Geneviève ont été les privilégiées de ce mini séjour. Chacune peut vaquer à ses occupations sans gêner les autres ; le calme, le beau temps incitent à mettre en action ses compétences. Ainsi Marithé nous offre à chacune une peinture aquarelle !!

Le sanctuaire de Notre Dame de la Salette en Isère – 20 août- 23 août

Tout le monde sait que la route la plus directe pour remonter sur Paris passe par la Salette en Isère… C’est donc la route que nous prenons avant de regagner la capitale. Nous avons la chance de pouvoir être accueillies deux nuits. Nous nous ressourçons spirituellement, et profitons de la montagne que nous goûtons sous une douce température de 39 ° ; mais à 1800 m, une douce brise légère nous aide à supporter la chaleur. Le dernier jour, 300 jeunes revenant des JMJ envahissent le sanctuaire, et l’animent de leurs chants.

La Grande Chartreuse – 23 août
Le Carmel de Dijon - 25 Août

Sur le chemin du retour, nous déposons Sœur Marie Geneviève chez sa sœur Marie-Thérèse, et nous nous arrêtons à la Grande Chartreuse pour une courte visite à Saint Bruno. Le monastère de la Grande Chartreuse est un lieu de grand silence, c’est ici qu’a été tourné le film « Le grand Silence ». Les pèlerins ont accès au musée qui relate l’origine de la vie monastique et la vie des moines. L’habitation des chartreux se trouve à 2 kilomètres du musée. Nous goûtons le calme et faisons une visite à la chapelle de Saint Bruno.

Et le lendemain 25 août, nous nous arrêtons au carmel de Sainte Elisabeth de la Trinité. Puis c’est le retour vers la capitale.

Les JMJ à Madrid

Les J.M.J à Madrid ont été un moment fort pour beaucoup

Sœur Marie Odette et Sœur Marie Paul y participent dans le groupe « speedy JMJ » du diocèse d’Angers (Celui-ci, adapté pour ceux qui n’ont que leur week-end libre) du 19 au 21 Août avec deux jeunes autres sœurs de Baugé.


Au programme

Samedi 20 Août : Rassemblement à l’aérodrome de cuatros et installation pour y dormir à la belle étoile. Veillée de prière avec le Pape. Au cours de la nuit, pour ceux qui veulent, plusieurs tentes sont disposées pour adorer le Saint Sacrement.
Dimanche 21 Août :
Matin : Messe d’envoi des J.M.J. Le Pape célèbre la messe avec un millier d’Evêques et de prêtres. Il s’adresse ensuite aux 2 millions de jeunes présents, au terme de la messe, il dévoile ensuite le lieu des prochains J.M.J Au Brésil à Rio de Janeiro
Après midi : Départ en France.


Les impressions de nos deux sœurs

Les JMJ nous ont permis d’admirer à quel point l’Eglise est universelle, tout en respectant la diversité des peuples. La chaleur est accablante, mais la joie de se réunir ensemble pour prier la surpasse. Dans quelques heures, nous serons plus d’un million rassemblés sur cet aérodrome militaire, pour une veillée de prière et la messe du dimanche matin, probablement sous des jets d’eau rafraîchissants. Espérons que les paniers-repas seront à la hauteur de la fraternité qui y sera vécue !
Boire, boire, boire, telle est la consigne par cette chaleur étouffante aux JMJ.

© Sœurs de Marie-Réconciliatrice(2010) - Responsable publication : Sr Marie-Samuel - Réalisation jpJ - Dernière mise à jour : 12/09/2020 -
Powered by amen.fr